FOOTBALL : Hécatombe en R2 et R3

amiens ac (b) vs bully les mines (reynald valleron) (32)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors qu’aucune équipe de R2 et R3 de la métropole n’avait perdu depuis le début de saison, les quatre se sont inclinés ce week-end.

R2 – Les défenses ont pris l’eau

Si les Portugais ont été à deux doigts d’accrocher un résultat malgré 4 buts encaissés, cela n’a pas été le cas de l’AC Amiens (b). La faute à un manque de vigilance sur les coups de pied arrêtés.
La partie s’embarque mal. Après trois corners qui servent déjà d’avertissement, les Amiénois lâchent le marquage sur un coup de pied arrêté, déjà, et cèdent dans les dix premières minutes (1-0, 8′). Pour autant, ils réagissent bien sur une relance directedu gardien vers le côté gauche de l’attaque qui se termine en centre décisif pour Hamdane qui conclut (1-1, 15′). Mais la fin de mi-temps voit une succession de coups du sort, Étaples reprend l’avantage, sur coup-franc, coupé au premier poteau (2-1, 30′), puis Teurki doit sortir sur blessure, victime d’une fracture du poignet avant que, suite à un renversement de jeu, les locaux ne fassent le break, la frappe déviée par un défenseur trompant finalement Boucher (3-1, 45′). Et le coup de grâce vient d’un corner et d’un marquage oublié en seconde période (4-1, 70′).

Une faiblesse sur les coups de pied arrêtés fatales que ne peut que regretter Yohane Moreira, le coach amiénois : « On n’a pas été performants du tout sur coups de pied arrêtés, on prend trois buts sur cette phase de jeu. À partir de là, compliqué d’espérer quelque chose chez le deuxième. On a joué avec une moyenne d’âge assez basse, il y a un gros manque d’expérience. On n’arrive pas à panser ce mal. Il va falloir se mettre au diapason parce que les coups de pied arrêtés, c’est une histoire de détermination, de volonté. On est encore trop gentils sur ces faits de jeu. » De quoi être frustré de perdre quasiment uniquement sur ces phases de jeu contre un des gros morceaux du championnat : « À l’extérieur, chez le deuxième qui était meilleure défense avec 0 but encaissé, tu arrives à en mettre un, tu tiens le jeu, tu as de bonnes séquences de construction de jeu… C’est frustrant. D’autant plus que ça se répète. C’est un fait de jeu important à gérer. » Avec ce résultat, les Amiénois voient leurs adversaires du week-end s’envoler mais restent 7èmes au classement.

AS EtaplesAC Amiens (b) : 4-1 (3-1)

But : Hamdane

AC Amiens : Boucher – Benoudren, Seguenebou, Gabert, Teurki – R. Hamdane, Bounous – Mardoche Malanda, Aït Hamed, Kwinta – Khelif
Entrants : Akram A, Midagov, Beka



R3 – Le RCA et le Pigeonnier cèdent la tête

Co-leaders avant cette 3ème journée, le RC Amiens et le Pigeonnier ont craqué face à des adversaires de taille et les laissent prendre les devants au classement. Du côté du RC Amiens, les choses semblaient pourtant bien lancées. Les hommes de Nicolas Cauvin réalisent « une bonne première mi-temps où l’on a la mainmise sur le jeu. On a été mis en difficulté sur 2-3 situations, on a 2 grosses situations que leur gardien sort. On a bien défendu et géré la profondeur. On revient à la mi-temps à 0-0 avec quelques petits regrets de ne pas mener au score. » Mais cela se débloque en début de deuxième mi-temps grâce à Illi Monteiro (0-1). Pas pour longtemps, toutefois, puisque les Amiénois se déconcentrent sur un corner et voient les locaux revenir (1-1). Et quelques instants plus tard, même punition sur une fermeture à l’intérieur oubliée qui permet à l’attaquant abbevillois de prendre l’axe et de donner l’avantage aux siens (2-1). Finalement, ce sont les locaux qui enfoncent le clou en prenant la profondeur (3-1). Et la tête du championnat tandis que le RCA rétrograde au 6ème rang. De quoi avoir « des regrets ».

Quant au Pigeonnier, même punition ou presque. Les hommes de Frederic Morais ne passent pas loin mais s’inclinent sur la plus petite des marges, 1-2, face à Ailly-sur-Somme. Avec ce résultat, les Amiénois sont désormais 5èmes. Rien de rédhibitoire, donc, même si les tests de cette journée n’ont clairement pas été passés avec succès.

US AbbevilleRC Amiens : 3-1 (0-0)

But : I. Monteiro

Amiens PigeonnierAilly-sur-Somme : 1-2

Amiens Pigeonnier : Jego – Huppy, Leroux, Desson, Heurtel – Allogo, Zemmour – Leclercq, Almeida, Andre Wadi – Diabaté ; Entrants : Ndong Ngoua, Remond, Muhammed



Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports