COURSE À PIED : Jean-Claude Piéri mérite le respect de tous

100km damiens gazettesports kevin devigne 13
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

À l’heure où un peu partout dans les sphères sportives, on se fait du souci pour l’avenir du bénévolat, l’exemple de Jean-Claude Piéri nous interpelle et nous fait croire en des lendemains heureux.

Nous avons souvent évoqué ici même le rôle de Jean-Claude Piéri qui a été le grand artisan de la réussite de cette superbe organisation de Promotion Sport Picardie : les 100km et le Marathon de la Somme. Une compétition qui a réuni pas loin de 900 concurrents qui sont tous repartis satisfaits de l’organisation. Jean-Claude Piéri a longtemps oeuvré dans le milieu du cyclisme et au sein de PSP, il était une des chevilles ouvrières du Grand Prix de la Somme. Jusqu’au jour où PSP ayant récupéré l’organisation de cette épreuve qui avait un moment disparu du calendrier, il a décidé de prendre à son compte cette tâche dont il ne connaissait sûrement pas l’importance du chantier.

unnamed 8
Jean-Claude Piéri, élément central de l’organisation des 100km de la Somme

Cette année alors que les 100Km comptaient pour les championnats de France, Jean-Claude Piéri s’est lancé à corps perdu en charge et surtout, il s’est entouré d’une belle équipe de bénévoles. Jean-Claude nous a souvent avoué qu’il avait rencontré dans ce milieu des Cent Bornards des gens magnifiques des gens qui savent dire Merci ce qui hélas, n’est pas le cas dans d’autres disciplines. Et surtout, il s’est entouré de personnes compétentes et pour cause puisque toutes ont voici quelques années pratiqué les courses de longues distances. Plus que n’importe qui, ces personnes étaient les mieux placées pour se trouver aux endroits stratégiques de la course, dans les stands de ravitaillement notamment. Tous ces bénévoles avaient été réunis quelques jours avant la course et ils savaient qu’ils n’iraient pas dans l’inconnu et que leur fonction serait plus facile.

Tous ces bénévoles, nous les avons retrouvés sur le parcours, à l’arrivée où chaque concurrent recevait une boisson et un ticket repas. Tout a fonctionné sans aucune anicroche et Jean-Claude Piéri qui n’avait pas une minute à lui a su en fin de journée, respirer un bon coup, conscient que tout se terminait bien. Jean-Claude Piéri a été le grand artisan de cette épreuve mais il faut convenir qu’il a su, au-delà de ses responsabilités de CHEF, responsabiliser tous les bénévoles qui se sentaient investis d’une mission importante. Après des semaines de travail acharné, des nuits d’insomnie, des soucis à n’en plus finir, Jean-Claude Piéri peut en ce moment un repos bien mérité. Mais qu’il sache que nous l’attendons plus dynamique que jamais, dans un an pour l’édition de 2022.

Il n’est pas question Jean-Claude que vous rangiez votre dossard au vestiaire.  Coureurs, bénévoles nous comptons sur vous.



Lionel Herbet   

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesport.fr / DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.