FOOTBALL – Sébastien Léraillé : « Il faut qu’ils redescendent rapidement sur terre »

Football Cdf Longueau V Cambrai Kevin Devigne Gazettesports 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la défaite de son équipe aux tirs au but face au RCA (R3), Sébastien Léraillé était passablement énervé. 

Alors qu’on lui demande s’il y a de la déception l’entraîneur longacoissien ironise : « Je ne peux pas être déçu quand on voit les sénateurs sur le terrain. Ils se croient où, ils croient qu’on va tout leur donner ? On a vu avec le RCA la vérité avec des mecs qui se battent et qui se donnent les uns pour les autres. Nous on a des sénateurs, des mecs individuels qui s’arrêtent car on n’a pas le ballon, qui râlent car ils sont remplaçants ou qu’il sortent. Il faut arrêter de se croire en Ligue 1 ou je ne sais où. Il faut qu’ils redescendent rapidement sur terre car j’en ai ras-le-bol. Les comportements et les attitudes individualistes, ça commence à bien faire. Si les mecs n’ont pas envie, faut arrêter. Ils ont tout ce qu’il faut au club pour bien travailler, que ce soient les installations, les dirigeants, le président qui font tout pour le club. Ils prennent les gens du club pour des cons et ne respectent pas le club. On ne va pas continuer comme ça et ça va changer rapidement. »

Avant d’enchaîner, « C’est mérité pour le RCA et j’avais prévenu avant le match : si l’on n’est pas capable de tuer le match, on le paye. Il va nous falloir combien d’occasions pour marquer, sérieusement ? On doit tuer le match à la pause mais on n’a pas respecté le jeu et l’adversaire. On joue en marchant sans faire d’efforts. On va faire de la lessive et faire avec des jeunes s’il le faut. J’en ai ras-le-bol de voir ces attitudes et ce n’est pas nouveau. On a gagné à Outreau mais c’est une équipe qui comme nous va jouer pour le maintien. S’ils ne sont pas capables de prendre leurs responsabilités, qu’ils restent chez eux. »

Le message est donc passé, le technicien Amiénois tire la sonnette d’alarme sur les attitudes de ses joueurs. Des attitudes qui, comme il le souligne, ne sont pas nouvelles et ont déjà fait défaut l’année dernière. Il va donc falloir vite réagir et cela dès la semaine prochaine avec la réception du Portel.

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports

Aurélien Finet