FOOTBALL : Réaction attendue à Chambly

Football Ligue 2 Amiens Sc Vs Fc Chambly 0011 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Pas le temps de gamberger pour l’Amiens SC, qui, après un lourd revers à Clermont, doit relever la tête lors du derby régional, à Beauvais, face Chambly.

Après avoir renoué avec la compétition de la meilleure des manières avec un succès face à Rodez, l’ASC n’est pas parvenu à enchaîner à Clermont, subissant une défaite cuisante 3-0. Et si, lors de la victoire face au RAF, la manière n’avait pas forcément été au rendez-vous, cela pouvait s’expliquer par la longue période d’arrêt des Samariens suite à « l’épisode Covid« . En Auvergne, par contre, difficile d’expliquer les très grandes difficultés amiénoises à se montrer dangereux par le seul « manque de rythme ». Pour Romain Poyet, toujours en poste pour le match à venir, les joueurs doivent faire plus dans le domaine offensif : « Il faut, faire plus de course vers l’avant, essayer de faire plus mal à l’adversaire que l’on soit plus tueurs. Il faut un peu de confiance, il faut que les joueurs enchaînent les matchs, ce n’est pas de changer tout, tout le temps, qui va faire que ça va être mieux. »

Il n’y a pas de démobilisation, ils sont tous connectés, ils ont tous envie de jouer.

Et même si cette défaite a mis fin aux espoirs de certains joueurs de tout gagner jusqu’à la fin de saison, il faut vite passer à autre chose pour le coach intérimaire amiénois : « Certains ont pensé que sur la fin de saison on avait des capacités pour prendre le plus de points, peut-être tous les gagner. Il y a un petit coup d’arrêt, on n’a pas le temps de trop y penser en fin de compte. » Pour lui, aucun risque que ses joueurs aient perdu en motivation suite à ce revers : « Il n’y a pas de démobilisation, ils sont tous connectés, ils ont tous envie de jouer. »
Pour cette rencontre les Amiénois seront privés de Yatabaré, Opoku (coup au genou) tandis que Romain Poyet « espérait » qu’Emmanuel Lomotey puisse être là.

Chambly en danger

À la lutte pour le maintien depuis le début de saison, les Camblysiens sont aujourd’hui dans une situation compliquée, après s’être inclinés à Valenciennes et avoir fait nul face à Rodez. Dix-neuvième avec 28 points, Chambly a trois points de retard sur Guingamp, le barragiste, et six sur Dunkerque, premier non-relégable. À six journées de la fin, les Isariens sont dos au mur et doivent absolument s’imposer face aux Amiénois. Les hommes de Romain Poyet doivent donc s’attendre à match très accroché : « Ils veulent sauver leur peau en Ligue 2, donc ça va être un match loin d’être facile. »
Les deux équipes se sont d’ailleurs rencontrées trois fois cette saison, pour un match nul 1-1 en championnat, et deux nuls lors de matchs amicaux (0-0 et 1-1). Si Amiens peut définitivement valider son maintien en cas de succès, l’habituel adjoint d’Oswald Tanchot évoquait la fin de saison en ces termes : « Le meilleur classement possible, aujourd’hui on est 10ème, je pense que l’on peut aller chercher quelques places en plus. Que l’on ait un classement digne de notre nom.« 

Sévèrement battu à Clermont, l’Amiens SC doit relever la tête face à Chambly ce samedi. Une rencontre qui s’annonce tendue, face à un adversaire qui joue sa survie dans ce championnat.

Samedi 17 avril 20h
33ème journée de Ligue 2
Chambly (19ème 28pts) – Amiens (10ème 40pts)


Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr