AMIENS SC – Romain Poyet : « On va retenir la victoire »

thumbnail image 6487327 (7)
Ⓒ Gazette Sports

Pour sa reprise après trois semaines sans jouer, l’Amiens SC aura eu de grandes difficultés dans le jeu, mais sera tout de même parvenu à s’imposer 1-0 face un Rodez. Une victoire qui permet d’atteindre la barre symbolique des 40 points et d’entamer un peu plus sereinement cette folle série de matchs à venir.

Cinq tirs, un seul cadré… un but, autant dire que l’efficacité aura été maximale pour les Amiénois face à Rodez. D’autant que le but inscrit par Timité est venu « d’un énorme cadeau » comme le soulignait le coach adverse, Laurent Peyrelade. Dont la réaction : « beaucoup, beaucoup, beaucoup de regrets (sic) » contrastait avec celle de Romain Poyet : « on est très très content des trois points et c’est une bonne chose pour la suite. »
Pour le reste, les Samariens n’ont jamais semblé en mesure de déstabiliser leurs adversaires dans le jeu, comme le reconnaissait le technicien amiénois : « Ça a été très compliqué, il y avait beaucoup de frustration à la pause, sur notre première mi-temps qui était difficile. » Des difficultés qui s’expliquaient cependant, comme le soulignait le coach numéro un du soir : « On a dit aux joueurs que c’était normal, que ça faisait 3 semaines que l’on n’avait pas joué. » L’habituel adjoint espérait d’ailleurs que les choses s’améliorent sur ce point : « On n’a pas eu la fraîcheur que l’on espérait, j’espère qu’elle va venir sur les matchs qui viennent. »

thumbnail image 6487327 (6)
Mauvaise nouvelle de la soirée, la sortie sur blessure de Nicholas Opoku à 10 minutes du terme

D’autant que l’ASC n’a pas été épargné par les pépins ce soir. L’inquiétude régnant notamment autour d’Opoku, sorti à la 79ème sur blessure au genou : « C’est un dur au mal en général, donc s’il est sorti comme ça en boitant, il y a forcément un peu d’inquiétude. Je n’ai pas encore le diagnostic. » Titularisé ce soir pour la première fois depuis son arrivée, Yatabaré avait lui été contraint de laisser sa place à la pause : « Il a senti une douleur derrière la cuisse, il a préféré couper puisqu’il sait qu’il y a 8 matchs qui arrivent derrière. »

Entre satisfaction et prudence

Face à Rodez, les Samariens l’ont bel et bien emporté, signant ainsi un second succès consécutif, et atteignant surtout la barre significative de 40 points, quasiment synonyme de maintien alors que l’ASC doit encore jouer 8 matchs. Pour autant, le suppléant d’Oswald Tanchot restait prudent : « Non il n’est pas acquis, mathématiquement il n’est pas acquis. C’est une bonne opération ce soir, mais toutes les équipes sont difficiles à jouer, et on a une semaine déterminante. »

On est entré sur le terrain pour lui, on voulait la victoire pour lui (ndlr : Oswlad Tanchot)

Racine Coly

Pour autant, la victoire de ce soir a mis les Amiénois sur de bons rails : « C’est le meilleur moyen d’aborder cette dernière ligne droite qui va être dure pour les organismes, dure pour les joueurs à enchaîner« , comme le reconnaissait Romain Poyet. Un succès que les joueurs voulaient offrir à leur coach, Oswald Tanchot, convalescent après avoir été touché par le covid, comme le confiait Racine Coly : « Ça a été très compliqué, pendant 10 jours on ne l’a pas eu avec nous (ndlr : Oswald Tanchot), on est entré sur le terrain pour lui, on voulait la victoire pour lui. »

Sans être transcendant dans le jeu, Amiens a su prendre trois points pour sa reprise après cette longue période d’arrêt. Un succès de bon augure avant d’aborder les 5 prochains matchs à jouer en 17 jours.

Amiens SC – Rodez : 1-0 (0-0)

But pour Amiens : Timité 60′

Amiens SC : Gurtner (carton jaune 89′) / Opoku (remplacé par Monzango 79′) – Wagué – Gendrey / Alphonse – Yatabaré (remplacé par Gomis 46′) – Blin (c) – Lusamba (carton jaune 45′) – Coly (remplacé par Papeau 86′ carton jaune 91′) / Diakhaby (remplacé par Bianchini 86′) – Timité (carton jaune 59′ remplacé par Ouattara 66′))

Rodez : Mpasi Nzau / Bardy (c) – Celestine – Chougrani / Henry (carton jaune 91′, carton rouge 94′) – Leborgne – Douline (carton jaune 41′) – Boissier (remplacé par Ponceau 74′) – Ouammou (remplacé par Sanaia 79′) / David (remplacé par Dembélé 68′) – Bonnet (remplacé par Ouhafsa 74′)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr