AMIENS SC – Alexis Blin : « On est parti de loin quand même »

Ligue 2 Asc Amiens Vs Pau 0039 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Présent en conférence de presse avant la rencontre face à Rodez, Alexis Blin s’était longuement exprimé sur la saison de son équipe, la difficile reconstruction et l’avenir. Retour sur une prise de parole instructive, sans langue de bois.

Descente cruelle, préparation tronquée, aux origines d’une saison compliquée

« Moi j’ai démarré le championnat – surtout quand tu descends- en voulant monter. Je ne vais pas mentir, moi en début de saison je voulais monter. Donc si à la fin de saison on ne monte pas il y aura de la frustration et de la déception.
Maintenant il faut être aussi lucide sur ce que le club a dû remettre en place pour pouvoir relever la tête. Le club a quand même pris un gros coup de massue avec la descente administrative. On avait les moyens de se maintenir je pense, je l’ai répété X fois. Reconstruire quelque chose en ayant pris un coup de massue comme ça derrière la tête, ce n’est pas évident
. »

« Il faut quand même se rappeler de la prépa’ estivale qu’on a connue. Avec beaucoup de va-et-vient, des joueurs qui ne voulaient plus faire partie du projet, et je me souviens bien aussi que tous les matchs de prépa, on les a perdus. Donc on est parti de loin quand même, effectivement, je me mets à la place des supporters encore une fois… quand tu as goûté à la Ligue 1, je suis le premier à avoir goûté à la Ligue 1, j’ai envie de rejouer en Ligue 1. Mais il faut être lucide sur ce qu’était le club et sur ce que redevient le club. »

Quel projet pour la suite ?

« Je pense que l’Amiens SC sait où il en est, que l’ASC est conscient de ce qu’il fait bien et moins bien, mais je pense que c’est un club qui s’est quand même relevé d’une descente fatale. »

Moi si j’ai envie d’avoir les meilleures propositions possibles, que ça soit de l’Amiens SC ou ailleurs, il faut que je me concentre sur mes performances

« N’importe quel joueur qui a envie de jouer en Ligue 1, veut être au plus haut niveau.
Pour que l’ASC retrouve des couleurs, pour que potentiellement l’ASC recrute de bons joueurs cet été aussi, il faut que l’Amiens SC finisse dans les meilleures dispositions possibles à la fin de saison aussi, et ça, ça nous appartient.
Moi si j’ai envie d’avoir les meilleures propositions possibles, que ça soit de l’Amiens SC ou ailleurs, il faut que je me concentre sur mes performances. Donc je ne pense pas à mon avenir, je pense à réaliser de bons matchs avec l’équipe, et ce, pendant un mois et demi qui va être bien chargé
. »



Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr