LES GOTHIQUES : Place à l’intersaison

hockey sur glace amiens vs nice 2021 kevin devigne gazettesports 6
Ⓒ Gazette Sports

Officiellement en vacances depuis vendredi soir, les hockeyeurs amiénois vont connaître une (très) longue coupure d’intersaison. Durant ces longs mois, le club va se consacrer à la construction de l’effectif 2021/2022.

Ce sera l’enjeu majeur de ces cinq longs mois d’intersaison, monter une équipe compétitive pour la saison prochaine qui, espérons le, sera normale. Avant de parler recrutement, il faut déjà jauger les forces en présence. Trois joueurs sont encore sous contrat et évolueront sous le maillot des Gothiques. Il s’agit de Yohan Coulaud, Baptiste Bruche, et Antonin Plagnat. Le premier, désigné comme assistant-capitaine au début de saison par le duo d’entraîneurs Mortas-Marcos, a fait une très bonne impression. Capable de marquer comme face à Nice le 20 mars dernier (5-2), Yohan Coulaud a apporté beaucoup de stabilité à une défense momentanément privée de deux de ses cadres, Dan Gibb et Romain Bault. Le deuxième s’est révélé au fil de la saison. Apportant un bon échec avant, et loin d’être craintif à l’idée de contrer des tirs en infériorité numérique, Baptiste Bruche aura aidé l’équipe dans son sprint final, apportant quatre points cruciaux lors des quatre dernières rencontres des Gothiques. Et même si Antonin Plagnat n’aura pas trouvé le fond des filets cette saison, le numéro 24 amiénois continuera d’apporter sa justesse technique dans le jeu des Picards l’année prochaine.

Un secteur offensif à renforcer

Si aucune autre resignature n’a été confirmée pour le moment, un départ ne devrait pas tarder à l’être. Comme il nous l’a confié en exclusivité le 18 mars dernier, Brendan Jacome a disputé les tout derniers matchs de sa carrière de hockeyeur sous le maillot des Gothiques d’Amiens. Le Canadien aura inscrit 12 points (6 buts, 6 assistances) avec les Gothiques.

D’autres se verraient bien rester, comme Florian Sabatier, qui nous a confié il y a dix jours : « J’espère rester à Amiens la saison prochaine, pour le moment on discute avec le staff et on verra bien ce qu’il en est. » Alors que certains ne savent actuellement pas ce qu’ils feront l’année prochaine. C’est le cas d’Alexandre Boivin, meilleur pointeur des Gothiques cette saison. Il avait déclaré, en février dernier : « C’est difficile à dire, je n’étais pas trop sûr de continuer à jouer… Comme j’ai dit, je me plais bien ici, je ne peux pas dire si oui ou non je vais revenir la saison prochaine, mais je veux continuer à jouer, Amiens aura été dans tous les cas une bonne expérience. »

Une ambition claire et précise

Avant le dernier déplacement de la saison, le coach des Gothiques, Anthony Mortas, s’était livré sur l’importance de l’intersaison : « On a déjà commencé à chercher pour tout vous dire. On va vraiment mettre le paquet sur l’offensive. On a la chance, à Amiens, d’avoir, sûrement le meilleur ou l’un des deux meilleurs gardiens de la ligue. Défensivement, on a de très bons travailleurs. Mais c’est vrai qu’offensivement, on manque un peu de buteurs, de finisseurs. On l’avait peut-être avec Frederiksen ou avec Guillaume Leclerc, mais ils sont partis. On va regarder pour des « tueurs » (sic) l’année prochaine, je n’aime pas ce terme mais il nous faut des gars avec l’instinct de buteur, qui marquent beaucoup et qui sont obnubilés par le but. C’est le gros axe de travail pour Amiens l’année prochaine. »

Alors, qui restera ? Qui partira ? Qui arrivera ? Réponse dans les semaines à venir.




Arthur Lasseron

Crédit photos : Kévin Devigne – Gazettesports.fr