AMIENS SC : La promesse Diakhaby

thumbnail 20210301 142306
Ⓒ Gazette Sports

Attendu avec impatience depuis son arrivée le 2 février dernier, Adama Diakhaby a fait des débuts encourageants face à Toulouse. Présent en conférence de presse à la veille d’affronter Auxerre, l’ancien Monégasque s’est longuement livré. Présentation.

Arrivé dans les dernières heures du mercato en provenance d’Huddersfield (Championship), Adama Diakhaby ne cachait pas être à la relance du côté d’Amiens : « Je suis venu tout d’abord pour rejouer au football, reprendre du plaisir à jouer au football. » Il a aussi évoqué, sans langue de bois, son transfert : « J’ai eu le coach au téléphone et également le directeur sportif, John Williams. Leur discours m’a plu, ce n’était pas ma première option au départ mais après avoir pris le temps, et discuté avec mon entourage, il s’est avéré que c’était l’option à choisir. » Après avoir connu la Ligue 1 (47 rencontres), la Premier League (12 rencontres), le Championship (48 rencontres) et même la Ligue des Champions (5 rencontres), le joueur de 24 ans ne semblait pas réticent à l’idée d’évoluer en Ligue 2 : « ce n’est pas le niveau du championnat qui m’a fait faire mon choix. C’était plus l’approche relation humaine, relation staff-joueur. »

L’élément qui manquait à l’attaque amiénoise ?

En manque de rythme à son arrivée, et après n’avoir joué que 7 rencontres durant la première partie de saison, Diakhaby se montrait lucide sur son état de forme : « C’est vrai que je ne suis pas à 100 % je le sens, je le sens au niveau de mes appuis, des démarrages, etc. Mon premier rôle c’est vraiment de retrouver une très bonne forme physique. » Malgré tout, l’attaquant a laissé entrevoir de belles choses face au TFC, et semble bien conscient des attentes placées en lui : « ça fait un long moment que l’on n’a pas marqué, je dois également, pour ma part, prendre ce rôle-là, assumer surtout. Avoir l’envie de marquer, être un tueur dans la surface, j’essaie d’y penser chaque jour à l’entraînement. C’est à nous les attaquants de prendre cette responsabilité de marquer des buts et de faire gagner l’équipe. »

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 0002 leandre leber gazettesports
Alors que l’Amiens SC paraît sans solution sur le plan offensif, Oswald Tanchot attend beaucoup d’Adama Diakhaby

Placé sur le côté droit de l’attaque pour son premier match avec l’ASC, l’ancien international français U21, avouait préférer être en pointe : « Une grande partie de ma carrière j’ai joué ailier, c’est là-bas que l’on m’a souvent préféré. Mais je sais pertinemment que je serais meilleur devant. »

Malgré les doutes, l’ambition

Arrivé dans une équipe en proie au doute, Adama Diakhaby reconnaissait que la période actuelle était quelque peu compliquée : « Ce n’est pas l’idéal au niveau de l’ambiance et du mood (sic), c’est clair que ce n’est pas idéal pour un vestiaire. » Pour autant, il mettait en avant l’état d’esprit du groupe, soudé malgré tout : « Le vestiaire n’est pas mort, ça vit. Je sens un vestiaire toujours impliqué qui n’a pas envie de lâcher son staff, son coach. »

C’est à nous de savoir ce que l’on veut pour cette fin de saison, si on veut regarder devant ou derrière.

Quoi qu’il en soit, l’attaquant amiénois gardait de l’ambition pour cette fin de saison : « Mathématiquement, les play-offs, ce n’est pas fini, moi j’ai toujours cet objectif en tête. » Un bon moyen de garder la motivation et d’aller de l’avant : « C’est à nous de savoir ce que l’on veut pour cette fin de saison, si on veut regarder devant ou derrière. On a deux options qui se présentent à nous en cette fin de saison, à nous de faire le bon choix, pour ma part je sais dans quelle direction je veux aller. Vraiment regarder devant et non derrière. »

À la relance du côté d’Amiens, Adama Diakhaby pourrait bien endosser le costume de l’élément offensif attendu depuis le début de saison. Il a en tout cas une dizaine de matchs devant lui pour redynamiser l’attaque samarienne.



Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photos Quentin Ducrocq / Leandre Leber Gazettesports.fr