ATHLÉTISME – Jorice Bassola : « La balance est bonne »

Athletisme Meeting Auc Kevin Devigne Gazettesports 18
Ⓒ Gazette Sports

Retour avec Jorice Bassola sur un week-end de Championnats de France plutôt bien négocié par les sociétaires de l’Amiens UC.

Jorice Bassola, athlète de l’Amiens UC mais aussi entraîneur de Maelly Dalmat était présent à Miramas pour les Championnats de France indoor et nous a donc donné son point de vue sur la performance de son athlète. En rappelant en premier lieu que les conditions de préparation de ces Championnats n’étaient pas parfaites pour la jeune sauteuse amiénoise : « Elle est revenue de blessure 3 semaines avant les Championnats de France. Au moment de l’annonce elle revenait des ischios, on a mis un petit mois à la remettre. » Avec deux podiums dont un titre en Espoir, c’est donc « une performance très satisfaisante, surtout sur le plan technique. On a travaillé certaines choses qu’elle a pu reproduire, elle a fait ce qu’on voulait techniquement. »

Ces championnats sont d’autant plus satisfaisants que, selon son coach, « on sent que ça manque de compétition. Elle n’en a fait qu’une avant les Championnats et elle était sur élan réduit. » De quoi aborder avec optimisme la suite de la saison : « Cela présage de bonnes choses pour les échéances à venir. Quand elle a eu cette douleur, on a décidé qu’elle ferait la saison hivernale si elle revenait à temps mais que l’objectif serait cet été. Cet hiver, on a travaillé beaucoup de choses techniques, maintenant, on va tout faire pour que la grosse performance arrive cet été. »

Des préparations compliquées

Avec un triple bond à moins de 16m, Thomas Gogois n’a pas autant performé que lui et son coach Alain Dore l’aurait souhaité. Pour Jorice Bassola, la blessure dont il revenait tout juste lorsqu’il a concouru au Meeting d’Amiens deux semaines avant cette échéance est une explication recevable : « Il lui manque de la compétition, il manque de rythme. C’est compliqué. On prend ses repères en compétition. A ce niveau, il faut faire quelques compétitions pour modifier, reprendre confiance. Et là, il n’y a pas eu beaucoup de compétitions, et comme il a été blessé, ça a encore réduit le nombre de compétitions. » Mais selon lui, cela ne doit en aucun cas entamer l’ambition du sauteur picard pour la suite de la saison : « Mais comme pour Maelly, l’objectif ce sera les grandes échéances de cet été. »

Athletisme Meeting Auc Kevin Devigne Gazettesports 7
Thomas Gogois à son retour de blessure, au Meeting d’Amiens

Au rayon des performances quelques peu décevantes, on retrouve également William Aubatin et Stella Akakpo, pas au niveau de ce qu’ils sont capables de nous montrer sur ces Championnats. Jorice Bassola nous explique que, là aussi, c’est une préparation compliquée qui n’a pas permis à ces deux athlètes d’arriver au top de leur forme. Mais pas pour des soucis liés à des blessures : « Ce sont des cas particuliers parce qu’ils ont quelques soucis avec le contexte pour s’entraîner. C’est une organisation assez particulière pour s’entraîner parce que les deux sont sur Paris. William s’entraînait avec moi mais il a trouvé une alternance, il doit tout mettre en place avec son école, donc il n’a pas pu trouver encore un bon rythme. Et Stella est un peu dans le même cas, elle a retrouvé un master. Et pour trouver des créneaux, c’est plus difficile à Paris que sur Amiens. C’est ce qui fait qu’ils ne sont pas dans le rythme qu’ils aimeraient avoir. Il y a quelques détails qu’il faut arranger. »

Quelques grosses performances

Toutefois, si tout n’a pas été parfait, l’Amiens UC a connu plusieurs très bons résultats et la victoire de Thomas Jordier avec un chrono record (meilleure performance européenne de la saison et record personnel) en est le plus éclatant exemple : « Il fait une course très maîtrisée du début jusqu’à la fin. Ça présage de très bonne chose pour les Europe. Il continue sur sa lancée de l’année dernière qui a été coupée par la pandémie. Il était déjà en forme et il prouve qu’il l’est encore. 46″13, c’est une très grosse performance. » Le coureur de 400m de l’Amiens UC est en effet qualifié pour les Championnats d’Europe indoor à Torun, en Pologne (du 5 au 7 mars), c’est d’ailleurs l’unique athlète du club dans ce cas.

Enfin, non loin de là, à Salon-de-Provence, Jean-Baptiste Bruxelle augmentait encore son record au marteau 6kg dans un concours qui le satisfaisait forcément même si la barre des 80m n’est pas atteinte : « J’ai effectué un très bon premier jet d’entrée dans le concours , je bats mon record d’entrée, malheureusement derrière je n’arrive pas à passer la ligne des 80m . Néanmoins cela reste un bon concours préparatoire pour les échéances internationales à venir ! »

De quoi, donc, tirer tout de même un bilan positif, particulièrement eu égard aux conditions de préparation, pour Jorice Bassola : « La balance est bonne, on repart avec plusieurs médailles. Même si c’était un contexte difficile, la plupart des athlètes présents ont pu s’exprimer convenablement. »


Morgan Chaumier

Crédit photos : Kevin Devigne – Gazettesports