AMIENS SC : Racine Coly, le choix idéal

Football Ligue 2 Amiens Sc Vs Chateauroux 0019 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Débarqué la semaine passée en terre picarde, Racine Coly était déjà en conférence de presse ce vendredi. Et forcément, son arrivée a fait parler.

C’est d’abord Oswald Tanchot, le premier devant la presse, qui a été interrogé sur l’arrivée du latéral sénégalais. Et qui a admis être « content que Racine nous rejoigne. » Et lorsqu’il s’agissait d’égrainer les raisons de cet enthousiasme, deux principales raisons ressortaient.

D’abord, le profil du joueur qui s’adapte parfaitement à ce que recherche le coach amiénois. Le joueur le confirmait d’ailleurs lui-même : « Je préfère une défense à 5 », rappelant par ailleurs qu’il « jouait avant comme excentré. » Quant à Oswald Tanchot, il précisait notamment que son arrivée « équilibre un peu notre effectif parce que c’est un gaucher, on n’en avait pas beaucoup. » Par ailleurs, même si le joueur affichait sa préférence, le technicien picard se satisfaisait également d’un joueur capable de polyvalence sur son couloir gauche : « Il donne les deux options, il peut jouer piston dans une défense à 3 et latéral gauche dans une défense à 4 et peut-être même, par rapport à ses caractéristiques, axial gauche dans une défense à 3. »

Du côté de son style de jeu, dans un système privilégié qui demande aux pistons d’avoir tout autant la capacité de fermer son côté que d’apporter offensivement, Oswald Tanchot considère ainsi qu’il correspond parfaitement : « Il a eu un parcours en Italie qui lui a permis d’avoir de bonnes bases tactiques et pour un défenseur, c’est toujours intéressant. C’est un joueur assez complet, qui a un apport offensif par la passe, qui est plutôt bon dans le jeu combiné, pour s’intégrer dans une animation offensive. Il est calme, il peut jouer sous pression. »

Un ambitieux à Amiens

Justement, l’autre point que mettait en avant le coach de l’ASC pour décrire son nouveau joueur, c’était sa mentalité. Soulignant un joueur « discret et travailleur » permettant aux jeunes joueurs de l’effectif d’avoir un « modèle intéressant », il ajoutait à cette panoplie la description d’un joueur « encore ambitieux. »

Un aspect de la personnalité de Racine Coly qu’il n’était pas difficile de deviner à l’écoute de son discours. Revenant sur son choix de rejoindre l’Amiens SC, s’il ne cachait pas l’importance de son manque de temps de jeu à Nice, il insistait sur sa volonté d’« aider l’équipe à atteindre le plus haut niveau du tableau » expliquant par ailleurs qu’il « ne serait pas venu si l’équipe n’avait pas été ambitieuse. » Un état d’esprit que l’on peut résumer par son point de vue sur les rencontres qu’il dispute : « A chaque fois que j’affronte une équipe, je vois les trois points, tout peut arriver, mais il faut partir en étant positif. »

Venu dans le but « de relancer sa carrière, de retrouver la sélection », le Sénégalais de 25 ans arrive donc avec les crocs, utilisant son infortune précédente comme moteur : « J’ai faim, ça fait longtemps que je n’ai pas joué, j’ai envie de montrer à tout le monde que je suis encore présent. » .




Propos recueillis par Quentin Ducrocq avec Morgan Chaumier

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports