LES GOTHIQUES : Amiens se qualifie !

16ème de finale de coupe de France (18-12-20)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En déplacement à Rouen pour les 16èmes de finale de la coupe de France, les Gothiques d’Amiens n’étaient pourtant pas favoris dans cet exercice mais ont misé sur le collectif et une solidité défensive parfois même décourageante pour les Dragons dans un match où le suspens était à son comble jusque dans les dernières secondes.

1er tiers : Une erreur qui coûte cher

L’intensité est présente dès le coup d’envoi de ce match, Bruche shoot à la cage après 19 secondes de jeu mais Pintaric est attentif. Les Rouennais enchaînent plusieurs tirs sur la cage amiénoise sans plus de succès, la première grosse occasion arrive par Beaudry sur un tir précédé d’un tour sur lui-même. La première pénalité du match est sifflée à l’encontre des Rouennais pour surnombre (3’16) mais mal négociée par les Amiénois qui perdent le palet dans leur zone défensive. Le palet est alors récupéré par Vigners, à qui il ne reste que l’ajustement à gérer sur Buysse, pris de court (5’07 ; 1-0). Un peu cassés dans leur belle entame de match, les Amiénois sont quelque peu déstabilisés et se voient pénalisés par l’intermédiaire de Leclerc N. pour un faire trébucher (10’37). Acculés en défense pendant cette infériorité les Picards ne craquent pas et tuent la pénalité. C’est un jeu équilibré et ouvert que proposent les deux équipes. Le score reste en faveur des Dragons de Rouen à la sirène de fin de tiers.

2ème tiers : À égalité

Dragons et Gothiques reprennent la deuxième période avec la même intensité, les occasions sont plus présentes du côté Normand mais les Amiénois ne déméritent pas. Les Gothiques sont punis pour obstruction (37’05) et Baazzi rejoint le banc des pénalités pour deux minutes, mais les Normands sont punis à leur tour pour retard de jeu dans la procédure de l’engagement. Les deux équipes jouent à trois contre trois mais aucune occasion n’est décisive pendant cette période. Leclerc G. est envoyé en prison pour crosse haute (31’43) et propose une nouvelle supériorité aux locaux, solidement jouée par les Picards qui n’encaissent pas de but. Les échanges deviennent approximatifs mais sur une belle combinaison entre Leclerc G. et Sevcenko à l’entrée de la zone offensive amiénoise puis une remise dans l’axe sur Baazi, ce dernier envoie un tir du poignet rapide sur la cage normande qui laisse le cerbère rouennais sur place (36’34 ; 1-1). Les Gothiques égalisent dans ce deuxième acte et laissent le suspens s’installer pour les vingt prochaines minutes.

3ème tiers : Amiens fait le travail

La pression est mise par les Rouennais dès l’entame de ce troisième acte avec plusieurs actions offensives. S’ensuit une faute défensive de Romand qui rejoint la prison pour coup de genou, infériorité qui n’affecte pas le résultat. De retour à cinq contre cinq, Picards et Normands se livrent un beau combat. Les Dragons se voient pénalisés et Trotter prend le chemin du banc des punitions pour un cinglage (47’21). Et la supériorité numérique picarde est efficace puisque deux secondes suffisent à Boivin pour inscrire le deuxième but amiénois avec un slap sur réception de l’engagement (47’23 ; 1-2). Les Normands réagissent fort et augmentent la vitesse de leur jeu ce qui pousse les Amiénois à la faute (56’08), puisque Suire est pénalisé pour retenir. L’occasion pour les Dragons de montrer leur puissance de jeu, ils font tourner le palet mais ne déclenchent pas beaucoup de tirs et Buysse fait les arrêts nécessaires. À 2 minutes du terme du match, le coach rouennais Fabrice Lhenry sort son gardien pour ajouter un joueur de champ, mais la stratégie est un échec car la défense amiénoise est solide et Amiens clôt se match sur une victoire 2-1.

« Petits mais déterminés » comme l’avait annoncé Anthony Mortas, le coach picard, c’est ainsi que se sont présentés les Amiénois à l’île Lacroix. Privée de son défenseur Dan Gibb, l’équipe a été solidaire et a su concrétiser ses actions. Amiens passe donc ce 16ème de finale de coupe de France non sans douleur mais l’objectif est là !

Rouen 1 – 2 Amiens (1-0, 0-1, 0-1)

buts pour Rouen : Vigners (5’07 ; 1-0);

buts pour Amiens : Baazzi assit. Sevchenko, Leclerc G. (36’34 ; 1-1), Boivin(47’23 ; 1-2)

Clément Sabé

Crédit photo Clément Sabé Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.