HOCKEY SUR GLACE – Anthony Mortas : «Ça a été difficile mais on s’est battu avec nos armes »

Mortas
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

C’est un entraîneur amiénois satisfait que nous avons rencontré à la suite de la qualification de son équipe pour les 8èmes de finale de coupe de France face à Rouen 2-1 dans un match très serré.

Content du résultat après un match indécis face à leurs adversaires en finale lors de la dernière édition, Anthony Mortas, le coach picard, admettait ne pas avoir eu un long discours avec ses joueurs avant ce match : « Les matchs contre Rouen ce sont les matchs les plus faciles à préparer car les joueurs sont déjà déterminés. Et puis, là, c’est un match de coupe de France donc il y a une saveur particulière pour nous, ça a été difficile mais on s’est battu avec nos armes. »

Même dans une patinoire vidée de son public le coach picard nous confiait : « On est attaché à ce trophée, on a même un petit défi entre nous, on l’a remporté deux fois et on vise la troisième victoire car il n’y a aucun club français qui l’a fait donc on le voudrait et ça nous rajoute un supplément de détermination. Être les premiers à le réaliser, ça va être très dur mais on va se battre jusqu’au bout et essayer de réaliser un truc fantastique » et d’ajouter « pour l’anecdote c’est Fabrice (ndlr: Fabrice Lhenry, coach de Rouen) qui m’a annoncé le tirage au téléphone ! »

C’est beaucoup de stress de venir jouer à Rouen…

Anthony Mortas

Le coach samarien lâchait ensuite : « La suite on va l’attaquer plus sereinement car c’est beaucoup de stress de venir jouer et préparer un match contre Rouen, beaucoup d’investissement, de visionnage de matchs et dans les plus petits détails » et de continuer « je vous avoue que demain (ndlr: samedi) j’ai juste envie de souffler ! Et puis dimanche on remet ça, lundi et mardi pendant 3 jours et ensuite les joueurs auront un petit break pour Noël et puis normalement et on espère rapidement le calendrier va sortir, on nous l’avait promis pour la fin de la semaine donc on va être patients, on pourra fixer un objectif clair et défini après les fêtes. »

En gagnant ce match très disputé, la suite de la saison n’était pas absente de ses pensées, Anthony Mortas admettait « ce que je dis aux joueurs, quand vous avez la chance de jouer, profitez-en ! Ce sera peut-être le dernier match on ne sait pas ce qui peut arriver demain autant ça peut être une blessure, autant ça peut être la Covid. on ne sait pas de quoi sera fait demain, vous faites un sport et un métier c’est quelque chose de fabuleux, tout le monde ne peut pas dire je gagne ma vie avec ma passion. »

L’important ce soir reste la victoire, et à ce sujet, l’entraîneur picard en tirait les points positifs et les points négatifs : « Je suis exigeant mais le positif reste la victoire, la combativité, quand Rouen tournait fort autour de nous, on a bloqué beaucoup de shoots, les joueurs se sont sacrifiés même si des fois ce n’est pas beau à voir. Face à des grosses équipes, on a des moments faibles, les joueurs ont su montrer leur détermination. On a été un petit peu impatients à certains moments, quand Rouen attaquait beaucoup et nous, quand on avait une occasion, on attaquait aussi très fort alors que le plan de match c’était de les attendre et de les contre-attaquer, et au jeu du ping-pong Rouen est très fort. »

En attendant le nouveau calendrier de la Fédération Française de Hockey sur Glace ainsi que le nouveau tirage par zone géographique des 8èmes de finale de la coupe de France les Gothiques d’Amiens ont réussi leur entrée en lice et offrent un petit cadeau à leurs supporters en avance dans une saison un peu particulière en raison de la pandémie actuelle, et des nombreuses coupures dues au confinement.

Clément Sabé

Crédit photo Clément Sabé Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.