FOOTBALL : Longueau repris sur le gong

Psx 20201025 162800
Ⓒ Gazette Sports

Pour leur retour à domicile près d’un mois après leur victoire face à Outreau, les joueurs de Sébastien Léraillé recevaient Abbeville pour un derby samarien. 

Abbeville donne une leçon de réalisme 

D’entrée, Longueau met le pied sur le ballon et après seulement une minute, M.Kwinta prend sa chance sans prendre le cadre (1’). Il sera imité quelques minutes plus tard par Vanpuywelde qui lui aussi manque le cadre (7’). Finalement sur sa première situation, les visiteurs assènent le premier coup. Après un déboulé côté gauche, un centre fort devant le but mal dégagé et une frappe à bout portant repoussée par Descamps, Duvauchelle en renard des surfaces ouvre le score (0-1, 10’). Un but qui va faire mal aux locaux et surtout permettre à Abbeville de pouvoir attendre en bloc derrière et procéder en contre. Les locaux vont avoir des situations mais sans être efficaces à l’image de Tassart qui rate son face-à-face après une belle passe de M.Kwinta dans l’espace (18’). Demetz prendra sa chance de loin mais butera sur le gardien (22’), de son côté Vanpuywelde va à deux reprises rater sa tentative de lob (26’ et 43’). Les Cheminots ont donc la possession et des occasions mais semblent manquer d’un petit quelque chose, surtout dans les duels. Surtout, ils retombent dans leurs travers et discutent toutes les décisions ou non décisions arbitrales. Une attitude qui n’a pas plu à Sébastien Léraillé, “On est sortie du match en parlant trop comme des enfants. On doit être capables, avec les joueurs d’expérience que l’on a, de prendre de la hauteur et de ne pas tomber dans ces travers ». Finalement juste avant la pause, sur un contre, un Dobelle malheureux, déviait une passe en profondeur et prenait à contre pied Descamps qui avait anticipé (0-2, 44’).
A la pause, les bleus étaient donc menés de deux buts, dans ce qui ressemblait presque à un « hold-up ». 

Quarante-cinq premières minutes qui n’ont pas forcément satisfait le technicien Picard, même si, à la pause, il n’a pas eu besoin d’hausser le ton pour remettre les siens sur de bons rails : “Le score à la pause est un peu sévère. Sur le premier but on laisse le joueur progresser trop facilement et on manque de présence derrière. Sur le deuxième but on veut trouver des relations à l’intérieur et sur une passe latérale on perd un ballon et on se fait transpercer avant de manquer un peu de chance puisque Charly vient marquer contre son camp. J’avais prévenu que ces passes dans la construction été dangereuses car Abbeville aime ces ballons de transitions. Ils ont produit ce que l’on attendait, à savoir être solide derrière et sortir rapidement. A la pause, il n’y a pas eu de coup de gueule, je leur est juste demandé d’être à 100% car ce n’était pas le cas, et à mes trois attaquants de se bouger car je n’étais pas satisfait de leur prestation.” Avant de poursuivre, “on a montré du mouvement, on avait la possession mais il manquait quelque chose et on sentait que sur chaque perte de balle on pouvait être mis en danger et qu’il y avait un déséquilibre. Ils nous ont fait mal au milieu de terrain en première période. Je n’explique pas trop cette première période mais je préfère retenir la seconde période et sur le contenu ont été au-dessus et on aurait dû prendre les trois points.”

Fin de match folle et hold-up 

À la pause, Delcuse remplace Y.Lemaire auteur d’une première période compliquée où il a eu du mal à se situer par rapport à Demetz et durant laquelle il a été averti. Une entrée qui va changer la physionomie du match, Delcuse apportant tout de suite un vent de fraîcheur et de la qualité technique. Surtout, à la pause, les locaux se sont calmés et reviennent avec d’autres attitudes. Les circuits sont beaucoup plus fluides et propres et après seulement trois minutes de jeu, le match bascule. Sur une belle passe de M.Kwinta, Bouvet centre fort devant le but pour Vanpuywelde qui réduit le score à bout portant (1-2, 48’). Dans la foulée, sur une belle ouverture de Dobelle, Delcuse entrée de surface dos au but, remise pour Demetz dont la frappe est repoussée par le gardien mais Bouvet a bien suivi pour égaliser (2-2, 50’). Le match est donc totalement relancé et sous la pression des locaux, les visiteurs se contentent de défendre et ont de plus en plus de mal à ressortir proprement le ballon. Mais les bleues ne sont pas réalistes. Vanpuywelde bute sur le portier adverse après avoir été lancé en profondeur (59’). S’ils ont le ballon et ne sont absolument pas mis en danger, les joueurs de Sébastien Léraillé ne réussissent pas à trouver la faille face à un bloc bas et regroupé. Finalement dans la première minute des prolongation, Maxence Kwinta, alors repositionné arrière gauche après la sortie sur blessure de Petit sonné, dédouble et, bien décalé par Bouvet, rentre dans la surface. Après plusieurs dribbles, il tombe et obtient un pénalty. Roussel ne tremble pas est pense offrir la victoire aux siens (3-2, 91’). Mais à la dernière seconde, Abbeville obtient un coup franc aux 25m sur une faute bête. Hecquet prend alors sa chance et vient loger le ballon sous la barre d’un Descamps pas totalement exempt de tout reproche (3-3, 93’). Les Abbevillois arrachent donc le point du match nul. Un résultat inespéré au vu de la physionomie de la rencontre. Les joueurs de Sébastien Léraillé restent invaincus, mais perdent clairement deux points dans cette rencontre. 

A la fin du match, les sentiments étaient mitigés chez Sébastien Léraillé, “On redémarre très fort et l’on revient dans le match. On finit par concéder le nul mais la victoire aurait été méritée. Après ce sont deux points de perdus mais je suis satisfait de cette réaction et de ce sursaut d’orgueil. L’année dernière on aurait perdu ce genre de match et l’on n’aurait pas su réagir. C’est dommage d’avoir fait nul et d’avoir pris trois buts mais c’est un match qui va nous servir et nous permettre de progresser. J’avais fait des choix que j’assume, les entrants ont une nouvelle fois montrés de bonnes choses. Il y a de la frustration mais je suis satisfait de ce que les garçons ont produit. Ils ont fait preuve de plus d’efficacité dans les deux zones, ce qui fait la différence aujourd’hui.”

Longueau – Abbeville : 3-3 (0-2)

Buts : Vanpuywelde (48′) et Bouvet (50′) et Roussel (91′) pour Longueau et Duvauchelle (10′), Csc Dobelle (44′) et Hecquet (93′) pour Abbeville.

Longueau : Descamps – Roussel – Petit – Dobelle – T.Kwinta – Demetz (cap) – Y.Lemaire – M.Kwinta – Tassart – Bouvet – Vanpuywelde

Remplaçants : Delcuse – R.Lemaire – Derville



Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports