VOLLEY-BALL (F) : Le LAMVB s’incline mais… apprend

Longueau Conflans
Ⓒ Gazette Sports

Le promu continue son apprentissage… mais sa défaite en région parisienne suscite l’optimisme

Soigneusement, habilement privilégiés, les mots traduisaient cependant d’une (évidente) frustration… Celle d’un responsable technique qui pouvait « espérer mieux » d’un déplacement jugé pourtant compliqué à Conflans-Sainte-Honorine. Et si les demoiselles du Longueau Amiens Métropole VB sont finalement revenues bredouilles de région parisienne, leur coach Clément Bevilacqua se définissait un peu tel leur « porte-parole » d’une frustration contenue. Légitime même.

« J’ai le sentiment que nous n’avons pas démérité. Maintenant, face à un adversaire ambitieux et aguerri, les moindres hésitations ne pardonnent pas. Se paient cash ! » Comme l’est d’ailleurs Clément Bevilacqua lorsqu’il se remémore une confrontation où les amiénoises ont « su faire jeu égal avec son hôte durant le premier set » Avant qu’elles ne laissent glisser entre leurs doigts une manche initiale qui paraissait … à porter de main. « Une maladresse chronique dans le dernier geste semble à l’origine de cette cruelle désillusion » soupirait alors l’intéressé.

De belles opportunités se sont présentées. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à les exploiter, les concrétiser. C’est ainsi…

Clément Bevilacqua

Se référant à cette troisième – et dernière – échéance où le LAMVB s’est découvert la possibilité de jouer les … prolongations. « L’entame nous a été favorable et nous avons longtemps conservé la main. Avant que celle-ci ne tremble un peu » Suffisant pour que les partenaires de Samantha Carreel ne baissent finalement les bras. Définitivement aussi…

« S’incliner sur ce parquet est loin d’être déshonorant, bien au contraire. Composé en majorité de « trentenaires », Conflans-Andresy-Jouy peut, à mon sens, prétendre à un excellent classement. Nos ambitions sont donc divergentes mais notre détermination, notre prestation encourage à l’optimisme. Je suis d’ailleurs persuadé que la physionomie de ce duel pourrait être tout autre au retour. Si la crise sanitaire nous autorise à cela bien sûr. A cette période, je reste convaincu que nous aurons appris de nos erreurs, de nos échecs… »

Longueau Conflans 2

Motif de satisfaction au (doux) parfum de … Paris pour un promu qui semble s’acclimater assez rapidement à l’atmosphère de cette anti-chambre de l’Elite. A belle école, les amiénoises se révèlent être perfectibles et à même de collectionner, dans un proche avenir, quelques bonnes notes.

  • CONFLANS SAINTE HONORINE. Gymnase Pierre Bérégovoy. Conflans-Andresy-Jouy bat Longueau Amiens Métropole VB 3-0

(25-22 en 30’ ; 25-14 en 25’ ; 25-19 en 28’) Arbitres : MM. Delalande et Evan.

  • LONGUEAU AMIENS METROPOLE VB : Colleen Lentz, Samantha Carreel, Julie Cadart, Leïla Loubard, Chloé Bray (cap), Morgane Allemeersch, Léa Canlers, Kessie Couvert Dumesny, Eléonore Malivoir, Daria Georgieva, Li Yuwei.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Corinne Carreel (LAMVB)