LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : « Il ne faut pas rentrer dans une spirale négative »

Psx 20201006 213744
Ⓒ Gazette Sports

De retour sur la glace du Coliseum pour la quatrième journée de Ligue Magnus, les Gothiques ont malheureusement une nouvelle fois chuté, 3-2 face aux Rapaces de Gap. Après la rencontre, le coach Picard, Anthony Mortas était frustré mais pas abattu.

Avec un scénario qui se répète, l’entraîneur amiénois pointait une nouvelle fois du doigt l’inefficacité devant le but adverse : « Prendre des buts c’est plutôt logique même si c’est embêtant. Mais ne pas en mettre, avec quatre buts en trois matchs c’est trop peu pour pouvoir prétendre gagner pour le moment. »

Ce que l’on n’a pas vu a Rouen on l’a vu ce soir

Anthony Mortas

Si ce soir les Amiénois ont livré un bon match avec de l’engagement, Anthony Mortas regrettait : « Ce que l’on n’a pas vu a Rouen on l’a vu ce soir, donc c’est sur que l’on va jouer toutes ces équipes là, tels que Gap, Bordeaux… Ceux sont des équipes où ça va se jouer à un but, je l’avais dit en début de saison avant de commencer, que tous les matchs se joueraient souvent dans le dernier tiers-temps et c’est ce qui se passe donc a nous d’être plus déterminés et de scorer ! « . Quand on aborde le sujet des deux buts casquettes encaissés par les Amiénois, le head coach déclarait : « Je n’ai jamais vu ça ! C’est étrange, on a l’impression de dominer, on a des occasions et puis eux de derrière la cage ils mettent deux buts. » Puis il ajoute : « On ne joue pas au mieux c’est sur mais on n’est pas vernis non plus, donc on met les deux facteurs cumulés et ça nous fait perdre. Il ne faut pas rentrer dans une spirale négative, il faut continuer à travailler, on ne s’en sort que part le travail. Donc oui on perd mais on ne perd pas 5-0. Ca va tourner à un moment ou à un autre et le plus tôt sera le mieux. La saison est longue donc il faut travailler plus fort, ce soir Gap a travaillé plus fort que nous donc il mérite leur victoire ! »

C’était un hockey un peu trop engagé à mon goût!

Anthony Mortas

Sur le déroulé du match, l’entraîneur samarien nous livrait :  » Quand on est entraîneur on veut que ce soit un jeu plus posé, comme pendant les dix premières minutes du premier tiers, on était bien en place, on forçait bien et puis on est rentré dans la facilité parce qu’on dominait, et Gap s’est engouffré dans ce jeu là de ping-pong. Ca va arriver dans la saison mais notre jeu c’est d’être un peu plus posé, d’être agressif et plus compact. Ne pas tomber dans ce match de tennis de table, c’était un hockey un peu trop engagé à mon goût ! »

Une troisième défaite consécutive pour les Gothiques d’Amiens qui est la seule équipe aujourd’hui, avec un zéro pointé au classement. Les Amiénois vont ils réagir en allant chercher leur premier point en déplacement chez les Boxers de Bordeaux pour leur prochain match ? Réponse vendredi soir à Mériadeck.



Clément Sabé

Crédit photo Kévin Devigne Gazettesports.fr