FOOTBALL : Signé Lemaire

Football Longueau Vs Wasquehal Kevin Devigne Gazettesports 50 1024x683
Ⓒ Gazette Sports

Pour son deuxième match de Coupe de France, l’ESC Longueau se déplaçait sur la pelouse de Meurchin (D1) dans le Nord. 

Après une frayeur pour leur entrée en lice face à Villers-Bretonneux, les hommes de Sébastien Léraillé avaient à cœur de s’éviter un match piège et d’enchaîner après un bon point ramené de Grande-Synthe. 

Privé de certains joueurs pour maladie ou pour des raisons personnelles, le technicien Picard a fait le choix de l’expérience avec l’infatigable Romuald Lemaire, et de récompenser le jeune Guelfat. “Il sort d’un bon match avec la réserve et d’une bonne semaine de travail, j’ai donc fait le choix de lui donner sa chance. Il a fait de bonnes choses, j’attends maintenant qu’il confirme quand je vais faire appel à lui”. 

Si le jeune attaquant a convaincu, l’homme du match est sans aucun doute le vétéran, Romuald Lemaire, qui du haut de ses 43 ans s’est offert un triplé pour envoyer Longueau au 4ème tour. Il n’a pas mis longtemps à se mettre dans le match avec une ouverture du score après 4 minutes de jeu sur un centre de Delcuse repris de la tête (0-1, 4’). Si Meurchin va rapidement réduire le score (1-1, 7’), les visiteurs ne vont pas tarder à reprendre les devants, ne laissant pas de place aux doutes sur un lob de R.Lemaire (1-2, 13’). Une entame qui correspond aux attentes et consignes de leur coach, “on avait envie de mettre rapidement de la pression et d’aller jouer dans leur camp. On ouvre le score rapidement et si derrière on prend un but sur un moment de flottement on a su reprendre rapidement les devants pour ne pas les laisser espérer et nous douter”, estime Sébastien Léraillé. Un score qui restera le même jusqu’à là pause ou les Picards sont logiquement devant, même si Meurchin reste dans le match. 

Espoir anéanti d’entrée 

Mais si à la pause les locaux sont toujours dans le coup, les visiteurs vont débuter cette seconde période comme la première. Après seulement deux minutes, R.Lemaire d’une belle frappe, signe un triplé et offre le break (1-3, 47’). Une fois le break en poche, Longueau ne sera plus inquiété et enfonce même le clou en fin de match par Finaz entré en cours de jeu (1-4, 90’)

Une victoire qui permet donc à Longueau de poursuivre son parcours et qui globalement a plu Sébastien Léraillé, “je suis satisfait des attitudes qui sont dans la continuité du match de Grande-Synthe et à l’opposé de ce que l’on a montré au tour précédent. On a su appliquer le plan de jeu et respecter l’adversaire ce qui fait la différence. On a vu de l’alternance dans le jeu et de l’efficacité en attaque ce qui nous fait du bien.” Le tout sans s’enflammer et en se plongeant tout de suite sur l’avenir, “il faut tout de suite se remettre au travail et se plonger sur la réception d’Outreau. On a encore des choses à corriger surtout sur le plan défensif mais nous sommes sur la bonne voie. Il n’y a pas une équipe type qui se dégage car je n’ai pas d’équipe type, mais des automatismes commence à se créer. Après comme je le répète, il y a du monde et ce seront ceux qui le mérite le plus qui joueront chaque week-end.” 

Concernant son futur adversaire en coupe France, le coach des cheminots n’a pas forcément de préférence, “on va d’abord se concentrer sur Outreau avant de penser au prochain tour. On prendra ce que le tirage nous offre après oui ce serait mieux de jouer devant notre public. La Coupe appartient aux joueurs et il faudra surtout avoir les bonnes attitudes au moment du tirage. Car la façon dont ont réagi et prend le tirage influe sur la façon de préparer le match”. 

Avant de penser à son prochain tour, Longueau aura donc sa première à domicile le week-end prochain face à Outreau

Meurchin – Longueau : 1-4 (1-2)

Buts : R.Lemaire (3′, 13′ et 47′) et Finaz (90′) pour Longueau

Longueau : Descamps – Roussel – Petit – Dobelle – T.Kwinta – Demetz (cap) – Hede – Delcuse – R.Lemaire – Bouvet – Guelfat

Remplaçant : Finaz – Y.Lemaire – Coussart – Tassart – Fievet




Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports