FOOTBALL : Rechute pour l’Amiens SC (b)

Football Nationale 3 Amiens Sc B Vs Ac Amiens 0093 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Après une victoire dans le derby, l’Amiens SC (b) n’a pas su profiter de la réception pour enchaîner, et s’incline 0-2.

Les hommes d’Antoine Buron étaient pourtant très bien entrés dans la rencontre. Sur une belle passe de Xantippe, Baiche était trouvé et s’appuyait sur Hérault qui servait Tokpa à la conclusion de la première occasion du match. Mais la main ferme de Vandionant sauvait les locaux (5′). Tokpa, toujours lui, très présent au cours de cette première période et un poison pour la défense du fait de sa protection de balle, se procurait une second occasion quand il reprenait de la tête un corner tiré par Hérault. Mais de façon pas assez appuyée pour inquiéter le portier Audomarois (11′). La pression se poursuivait avec une très belle combinaison sur le côté droit entre Assogba et Keita conclue par une frappe de Ouhatti qui léchait le montant de Vandionant (12′).

Mais après avoir laissé passer leur chance sur ce temps fort, ce sont les visiteurs qui s’en procuraient un. Si celui-ci était bref, il était également intense puisque sur un coup-franc, Melis était trouvé sur la gauche du but et décochait une frappe qui tappait sur la transversale (15′). Une transversale que les Audomarois retouchaient une deuxième fois dans la foulée avant que la reprise de Melis, toujours lui, ne soit déviée en corner (18′). Finalement, sur un nouveau corner de la gauche vers la droite, le capitaine Ait Bahi était trouvé au second poteau, trop seul, et s’appliquait à propulser le cuir dans les filets amiénois (0-1, 23′).

Les Amiénois n’étaient toutefois pas sonnés et reprenaient leur marche en avant. Mais, malgré de bonnes choses, ils peinaient désormais à faire trembler le dernier rempart des Pas-de-Calaisiens. Il fallut attendre une incroyable chevauchée d’Assogba s’appuyant successivement sur Baiche puis sur Tokpa dans la surface pour mettre enfin la panique dans la défense visiteuse et pour que le défenseur Béninois se trouve en position de frappe. Qui se fracassait sur le poteau (39′). Dans les minutes qui suivirent, Baiche tenta également sa chance après un bon contrôle orienté, mais sa tentative à ras-de-terre était bien arrêté par Vandionant (41′). Malgré une première mi-temps intéressante, les Amiénois payaient leur manque de réalisme et leurs errements défensifs sur les rares incursions Audomaroises et rentraient aux vestiaires menés, 0-1.

Football Nationale 3 Amiens Sc B Vs Ac Amiens 0036 Leandre Leber Gazettesports

Une deuxième période plus poussive

Si la seconde période débutait sur un centre amiénois repoussé par la défense sur Hérault qui manquait le cadre (47′), c’était un trompe-l’œil qui ne devait pour autant pas annoncer une grande seconde période de la part des Amiénois. Notamment à partir d’un second but inscrit par les visiteurs sur un nouveau coup de pied arrêté, un coup-franc mal repoussé par la défense qui arrivait dans les pieds de Ducrocq qui disposait de bien trop de temps pour ajuster Coudert (0-2, 56′).

Dès lors, malgré une présence assez haut sur le terrain, les Samariens ne parvenaient plus à trouver la faille dans le bloc audomarois, la faute à trop d’imprécisions techniques, à beaucoup de précipitation et à de plus en plus de tentatives individuelles désespérées. Dans le même temps, Saint-Omer procédait en contre, et ne s’y prenait pas trop mal puisque Muller (61′), Melis puis Gourouli qui manquait une tête bien qu’il soit tout seul dans la surface sur un centre de Vangrevelynghe (72′) se trouvaient en position de frappe, sans toutefois réussir à accrocher le cadre. Finalement, la rencontre était de plus en plus décousue et le dernier quart d’heure ne vit plus que 2 frappes sur coup-franc, la première, pour les visiteurs et Ducrocq, capté en deux temps pas Coudert (77′), la seconde par Baiche, en forme de dernière chance pour les Amiénois, mais également captée en deux temps par Vandionant (89′).

Les Amiénois ne revenaient donc pas et s’inclinaient 0-2 face à une équipe de Saint-Omer jusqu’ici sans point. Avec cette rechute et une mauvaise différence de but (-4), les hommes d’Antoine Buron se retrouvent donc 11èmes d’un classement où tout le monde n’a pas joué son troisième match de la saison.

« On s’est trop précipité »

Football Nationale 3 Amiens Sc B Vs Ac Amiens 0054 Leandre Leber Gazettesports

A l’issue de la rencontre, Antoine Buron regrettait que son équipe n’ait « pas su mettre en place ce que l’on avait clairement défini » alors que face à « une équipe typique de N3, on s’attendait à ce genre de match » déplorant que ses joueurs aient « joué un match pas véritablement pour le gagner. On aurait dû être beaucoup plus exigeants sur le plan défensif, beaucoup plus rigoureux. Et beaucoup plus tueurs dans la zone de finition. On a des situations mais on manque d’agressivité, de détermination, de volonté de marquer. »

« Il a manqué beaucoup de choses, de la rigueur sur les coups de pied arrêtés, de la détermination dans la zone de vérité offensive, détaillait le technicien amiénois, parce que l’on a eu les premières occases et si on ouvre le score, ce n’est pas le même match. »

Si le coach picard insistait donc sur le fait qu’« au vu de la maîtrise collective, des première situations, être menés 1-0 [à la mi-temps, ndlr], c’est frustrant », il pointait aussi du doigt une seconde période « décevante parce que l’objectif c’était de revenir au score et qu’on ne l’a pas fait. Et surtout, je trouve qu’au niveau de la gestion émotionnelle, on s’est trop précipité. Je pense que c’est aussi le défaut de la jeunesse de vouloir faire les choses vite pour essayer de revenir au score alors qu’il fallait juste prendre le temps et faire les choses bien plutôt que les faire vite. » « Donc il faut qu’on travaille sur la gestion des émotions dans ce genre de scénario parce que ce ne sera pas la dernière fois de la saison qu’on sera menés, précisait-il. Il faut garder son calme. »

Amiens SC (b)Saint-Omer : 0-2 (0-1)

Buts : Ait Bahi (23′), Ducrocq (56′)

Amiens SC (b) : Coudert – Assogba, Xantippe, Diagne, Titebah – Ouhatti, Herault – Keita, Baiche, Gomez – Tokpa

Entrants : Nkongue, Thiam


Morgan Chaumier

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports