FOOTBALL : Les championnats reprennent en R2 et R3

Foot Amical Camon Vs Portugais D Amiens 0033 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

De même que les R1, les autres équipes de niveau régional reprennent le chemin du championnat après avoir déjà débuté leur saison en Coupe de France.

R3 – Un derby pour commencer

Pour ses débuts en R3, une première depuis la fusion des régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais, Amiens Pigeonnier ouvre sa saison par une réception au stade Le Tonneau et un derby contre le RC Amiens, déjà présent la saison dernière à ce niveau, et sauvé de justesse. Face à une équipe qui avait récemment connu la R2, il s’agira toutefois d’un bon test pour le Pigeonnier qui, de son côté, connaît une belle progression depuis deux ans avec deux montées consécutives depuis la D2.

Pour les deux équipes, il ne s’agira toutefois pas de la première sortie officielle de la saison puisque deux tours de Coupe de France ont déjà été passés. Haut la main par le Pigeonnier qui s’est débarrassé sans trop frémir d’une D5 puis d’une D3. Plus difficilement pour le RC Amiens qui a dû batailler pour sortir Conty (D1) aux tirs au but puis s’imposer d’un but contre Albert (D1 également).

À l’issue de la première de ces deux rencontres, Nicolas Cauvin nous avouait ne pas trop savoir où situer son équipe pour cette saison qui se présente : « On va prendre match par match car, avec ce qui se passe, on ne sait pas où l’on va se situer dans l’avenir. Dans un premier temps, on ne va pas se voir trop beau, on ne peut pas se le permettre par rapport à ce que l’on a proposé la saison dernière. L’objectif va être d’assurer le maintien, on sait qu’on est retombés dans un bon groupe. On va y aller sur la pointe des pieds pour se sauver le plus rapidement possible. »

Il se montrait toutefois confiant sur son effectif, renouvelé et renforcé, notamment par Heliot Goyet, qui était à Camon la saison dernière : « Il y a pas mal de garçons qui nous ont rejoints, des garçons de qualité. Cela nous donne un peu plus de choix en termes d’effectif. Il y a de quoi travailler. Il y a de très bonnes recrues qui sont arrivées, c’est très intéressant. » Au-delà de son équipe, il soulignait aussi l’intérêt de jouer pour « prendre du plaisir » devant l’incertitude de cette saison, « en espérant jouer le plus longtemps possible et que l’on puisse finir la saison correctement. »

Dimanche 13 septembre, 15h, Stade Le Tonneau : ES Pigeonnier – RC Amiens

R2 – Une réception et un déplacement

Les deux équipes de la Métropole évoluant en R2 avaient beaucoup peiné la saison dernière. Si bien que, malgré du mieux avant la mise à l’arrêt des championnats, le maintien de l’AC Amiens (b) semblait presque miraculeux. Quand, dans le même temps, les Portugais d’Amiens s’évitaient une lutte tendue pour le maintien.

Les deux reprennent désormais dans le même championnat. Avec, pour Benoît Sturbois et les Portugais, une équipe fortement remaniée mais également de la prudence. Des Portugais qui commencent la saison en championnat à la maison contre un promu, Bully-les-Mines, que le coach amiénois avait coché dans les équipes dont se méfier, « sur une pente ascendante » selon ses propres mots. Après une victoire en Coupe de France contre une D2, les Portugais entrent donc dans le dur.

Il en va de même, peut-être de façon encore plus nette pour la réserve de l’AC Amiens qui, non seulement débute par un déplacement, mais pas n’importe lequel puisque ce sera sur les terres de Breteuil, déjà dans sa poule la saison dernière avec une belle 5ème place. Il s’agit d’une équipe solide qui avait tenu en échec des Portugais dans une phase de progression et chez eux après avoir battu les Amiénois de Jean-Paul Lucas 2-0 sur leur pelouse.

Dimanche 13 septembre, 15h, Stade Michelet : FC Porto Portugais d’Amiens – ES Bully-les-Mines

Dimanche 13 septembre, 15h, Stade Jacques Descamps : US Breteuil – AC Amiens (b)


Morgan Chaumier

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports