FOOTBALL : Le RC Amiens s’en sort de justesse

Football Montieres Vs Rca Kevin Devigne Gazettesports 53
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sur la pelouse de Conty-Lœuilly (D1) pour son entrée en lice, le RC Amiens a dû attendre la séance de tirs au but pour se qualifier (0-0, 2-3).

Après une entame de match plutôt équilibrée, ponctuée par une frappe d’Agouzoul à côté (6′) ou un face à face avec le gardien manqué par Thomas Adam puisque mis au-dessus (9′) mais également des situations contynoises dont une frappe cadrée de Vermand captée sans difficulté par Maugard (12′), les locaux baissaient le pied. Et les Amiénois en profitaient pour se montrer toujours plus pressants sur la surface contynoise. Malgré cette montée en puissance, les occasions franches restaient peu nombreuses.

On pouvait tout de même dénombrer un nouveau face à face même pas disputé avec le gardien suite à une mauvaise conduite de balle de Mbundu (19′), une parade de Mervaille devant Adam suivie dans la même minute d’une tête au-dessus de Venin sur un centre d’Agouzoul (25′), un coup-franc de Mahtaj trouvant Adam qui butait sur le portier des locaux (39′) ou encore une belle parade de ce dernier sur un coup-franc tiré directement par Venin (45’+1). Pour autant, bien que pressants, les Amiénois ne trouvaient pas la faille dans une défense contynoise globalement bien en place et revenaient au vestiaire sur le score de 0-0.

Le RCA pousse puis doute

Le début de seconde période ressemblait assez à la fin de première avec une équipe contynoise certes solide mais que l’on sentait proche de la rupture. Pourtant, malgré les tentatives de Baldé après une grosse percée (51′), de Mahtaj, au-dessus (53′), de Goyet, d’un petit lob astucieux pas bien loin au-dessus de la barre (62′) ou d’une frappe dans les nuages (69′), les locaux ne craquaient pas.

Et à force de ne pas y arriver, les Amiénois semblaient se mettre à douter. Moins dangereux, ils recommençaient même à laisser des situations aux Contynois. Mais les locaux ne parvenaient pas mieux à convertir ces positions favorables. Les situations de centre, notamment, furent nombreuses, mais Maugard intervenait bien (72′) ou personne ne parvenait à reprendre (78′, 90’+1). Et même un raté de Maugard (85′), impeccable par ailleurs, ne suffisait pas à des locaux en manque d’adresse dans le dernier geste pour créer la surprise. Si bien que la partie se terminait sur un score de 0-0. Ouvrant la voie à une séance de tirs au but.

Cela débutait mal pour les Amiénois puisque le tir au but de Goyet était repoussé alors que celui de Boucher finissait au fond (1-0). Mais la tendance s’inversait rapidement quand deux tireurs locaux se manquaient. Si bien qu’après 3 tirs chacun, le RCA était devant, 1-2. La séance atteignait les cinquièmes tireurs avec toujours un avantage d’un but pour les Amiénois mais Adam propulsait son tir sur le poteau. L’espoir était toutefois de courte durée pour Conty-Lœuilly puisque Gillion manquait son tir au but décisif pour revenir dans la séance, et laissait donc les Amiénois se qualifier, 2-3.

« Pas été mis en difficulté »

Du côté de Nicolas Cauvin, malgré les difficultés à se sortir du piège du fait d’un manque de tranchant dans les derniers gestes, on se satisfaisait de ce résultat, comme du contenu global du match : « Il y a la satisfaction de se qualifier pour le 2ème tour. Satisfait de ne pas avoir pris de but, déjà. On n’a pas été mis en difficulté. Par contre, on a rencontré un gros manque d’efficacité offensive parce que sur l’ensemble du match, on a 15-20 situations, on n’en met pas une. Je suis un peu déçu sur la finition mais dans le contenu, malgré un terrain un peu compliqué, on a montré de belles choses. Il nous a juste manqué la finition. »

Pour le coach contynois, Julien Huyon, la frustration venait surtout du résultat, mais il se montrait rassuré par l’état d’esprit de son équipe : « Je n’aime pas la défaite donc je ne vais pas dire que je suis satisfait. Mais on a eu une préparation difficile avec un groupe jeune et où il est difficile de faire adhérer jeunes et anciens. J’attendais une animation cohérente du collectif, je l’ai vue. Je déteste la défaite donc ça me gêne, mais on a une base de travail pour la suite. Les tirs au but, c’est la loterie. Après, on a joué notre match. Ils étaient supérieurs à nous techniquement, on a été collectivement costauds, défensivement propres. Il manquait des joueurs offensifs et c’est dommage parce qu’en deuxième mi-temps, si j’avais eu un banc de touche avec un peu de vitesse, on aurait pu leur poser un peu plus de problèmes. Là, ils ont joué un peu dans un fauteuil… » Rappelons que Conty-Lœuilly évoluera dans le même groupe de D1 que les réserves de Longueau et Camon et que l’Amiens RIF.

Morgan Chaumier
Photo : Kevin Devigne – Gazettesports

Conty-LœuillyRC Amiens : 0-0 (0-0 ; 2-3 aux t.a.b)

Tirs au but marqués : Boucher et Adam pour Conty-Lœuilly ; N. Adam, Tetard et Venin pour le RC Amiens

Tirs au buts manqués : Huyon, Beuvin et Gillion pour Conty-Lœuilly ; Goyet et T. Adam pour le RC Amiens

Conty-Lœuilly : Mervaille – Cinibulk, Venturi, Gillion, Beuvin – Boucher, Richard – Mercier, Vermand, Adam – Vergne

Remplaçants : Boye, Huyon, Lheureux

RC Amiens : Maugard – Balde, Gervais, Pirioux, Bengachoud – Agouzoul, Venin – Goyet, T. Adam, Mahtaj – Mbundu

Remplaçants : N. Adam, Guillotte, Tetard, Desroses, Cauvin