VOLLEY BALL : L’AMVB, nouvelle saison, mêmes ambitions

Volley Ball Amvb Vs Conflans Kevin Devigne Gazettesports 14
Ⓒ Gazette Sports

Alors que l’AMVB a débuté sa campagne de match amicaux avec une victoire face à Beauvais et que la reprise du championnat est prévue le 26 septembre, Ali Nouaour, le coach de l’équipe, nous a accordé un entretien avant cette nouvelle saison en Elite.

Tout d’abord, pouvez-vous nous parler de l’effectif pour la saison à venir ?

Il y a un effectif qui a été renouvelé. On a notamment fait appel à un nouveau passeur qui connaît le haut niveau français, Yao Gnenegbe, qui a un parcours avec de grands clubs. Il avait besoin de retrouver un peu de temps de jeu et c’est un joueur avec qui je vais pouvoir communiquer très facilement.
Après on a fait un recrutement jeune. On est parti chercher Damien Barry, qui a un profil de réceptionneur-attaquant, qui vient du centre de formation de Tours, une très bonne école du volley-ball français.
On a aussi Antoine Cornil un jeune belge, qui vient du monde pro belge. Il a un double-profil et pourra soulager Mehdi Hachemi sur une longue saison comme celle-ci. On a aussi Stridji Tel qui vient du centre de formation de Toulouse. On s’est aussi épaulé d’autres jeunes joueurs, car la nouveauté du club, c’est que l’on a vraiment un projet avec l’équipe réserve.

Elle a été compliquée et s’est arrêtée bizarrement, comme je le dis, c’est la saison que j’aimerais effacer de ma mémoire.

Comment va se dérouler ce nouvel exercice ?

Avec l’arrêt prématuré de la saison dernière, ça a été un peu le « bordel ». Au moment de l’arrêt du championnat on n’avait ni montée ni descente. Ça a râlé en bas, donc ils ont dit (ndlr : la fédération) : on fait monter les premiers à l’instant T. Sauf que les premiers n’avaient pas rencontré les gros, donc ça a râlé à nouveau. Donc la fédé a dit : stop, on maintient les équipes élites et on ne prend en compte que le championnat aller pour les montées.
Au final on se retrouve avec deux poules Elite de 11. Ce sera des matchs aller-retour, avec deux descentes dans chaque poule pour essayer de rectifier au plus vite, et revenir à deux poules de 8.
Nous on a un projet de monter à moyen terme, deux voire trois ans, malheureusement on est peu frustré de la saison dernière. Elle a été compliquée et s’est arrêtée bizarrement, comme je le dis, c’est la saison que j’aimerais effacer de ma mémoire.

Aujourd’hui, c’est en quelque sorte un nouveau départ…

L’avantage que ça a eu, c’est que l’on a pu recruter rapidement. On a gagné, on va dire, un mois et demi de travail, donc ça c’est énorme.
On a un groupe avec pas mal de joueurs assez jeunes, qui vont être à l’écoute des consignes, peut être plus que des joueurs de certains calibres qui peuvent arriver et dire « je n’ai plus rien à apprendre ». On a deux joueurs en attente, normalement un international cubain qui devrait arriver samedi, et on a Victor Gomez qui va arriver. Donc on a 10 joueurs en équipe une, mais on aura un effectif Elite qui sera gonflé à 20 joueurs.

Comment vont se passer les trois semaines à venir avant la reprise du championnat ?

On a démarré le 24 août avec deux entraînements par jour. On a alterné deux entraînements ballons un jour et entraînement musculation et ballon le lendemain. Et là on démarre nos amicaux, un premier contre Beauvais ce jeudi 3 septembre (ndlr : victoire de l’AMVB 3-1 : 25/23 25/23 25/23 13/15).
On essaye de faire pas mal d’amicaux dans la première quinzaine pour que les joueurs retrouvent des sensations et puissent travailler le relationnel, car c’est très important. On va donc jouer Beauvais, puis accueillir Saint-Quentin (Ligue B). On ne va pas chercher les victoires mais bien chercher à travailler. Ensuite on rejoue Beauvais la semaine prochaine et on ira à Saint-Quentin.

On a aussi notre tournoi du club comme chaque année, que l’on a dédié a un joueur qui nous a malheureusement quittés il y a trois ans : Jordan Lamy-Nicole. On accueille cinq équipes d’Élite et de Nationale 2, et c’est le dimanche 6 septembre aux gymnases la Paix et Guynemer.
On passera ensuite sur un amical par semaine, avec certainement des matchs face à Cambrai N2 et Toulouse N2, qui sont en attente de confirmation.

Où allez-vous jouer cette année ?

On a l’avantage d’avoir le calendrier complet. Le premier match de championnat face à Rennes se jouera à la Paix (ndlr : Samedi 26 septembre). Et après on jouera essentiellement au Coliseum.

Pouvez-vous nous parler du rôle de Bruno Julé au sein du club ?

Bruno a un très gros rôle dans le club. Il travaille notamment sur la préparation physique, m’épaule sur l’équipe première et il est coach de l’équipe N3. Il est très important sur la formation des jeunes. L’idée est vraiment d’avoir un vivier. Il va être également joueur en équipe réserve, c’est un joueur qui a du caractère et malgré son âge il a encore envie de jouer. Il remplit de nombreuses fonctions au sein du club, et c’est un vrai partage de travail avec lui.

Quels objectifs vous fixez-vous cette saison ?

On a une coupe de France amateur à aller chercher, et un podium à potentiellement aller chercher aussi, même si on ne sait pas encore comment va se finir la saison avec un final four ou non…



Propos recueillis par Leandre Leber avec Quentin Ducrocq

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr