FOOTBALL : Un nul satisfaisant pour l’AC Amiens

Football Aca Vs Villemonble (reynald Valleron) (21)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour conclure sa préparation, l’AC Amiens a concédé le nul contre Villemomble, au terme d’une prestation malgré tout intéressante aux yeux d’Azouz Hamdane.

Face à une équipe de Villemomble bien en place, le match commençait piano et les actions étaient relativement rares durant la première demi-heure, et ce malgré une montée en rythme intéressante qui rendait le match relativement plaisant malgré le peu de mises en danger des deux portiers. C’est même Villemomble qui, après quelques tentatives non-cadrées, mettait Banaziak à contribution, à défaut de le mettre en danger sur une reprise de Ngon-Malabo (25′).

Dans le dernier quart d’heure de cette période, les choses s’animaient un peu et, après une bonne sortie de Banaziak dans les pieds d’un attaquant villemomblois, les Amiénois se procuraient leur action la plus dangereuse depuis le début de la rencontre. Après une percée de Boukhelifa finalement contrée par un défenseur visiteur, le ballon revenait sur Kwinta qui ouvrait vers Ramla dont le centre-tir obligeait Mukulu à une jolie parade (34′). Quelques minutes plus tard, le portier francilien était de nouveau mis à contribution par Ramla bien servi par Boukhelifa et devait mettre le ballon en corner (38′). Ce corner, justement, était encore dangereux puisque la tête croisée, au second poteau, de Martinez, obligeait un visiteur à sauver le ballon sur la ligne.

Les visiteurs ne désarmaient pas pour autant et se montraient dangereux sur deux têtes de Dosso, la première bien captée par Banaziak (39′), la seconde, trouvant la barre du portier amiénois (42′). Après une première mi-temps agréable, le score restait toutefois nul et vierge, 0-0.

L’AC Amiens accentue la pression

La seconde période commençait un peu comme la première, c’est-à-dire assez doucement, particulièrement sur le plan des occasions. Et si les Amiénois prenaient de plus en plus le contrôle de la rencontre et du ballon face à des Villemomblois qui semblaient baisser le pied, ce sont bien ces derniers qui se procuraient les deux principales opportunités de ce début de mi-temps d’abord par Dhesmand qui ne trouvait pas le cadre après avoir été bien lancé en profondeur (52′) puis par Ngon-Malabo qui, sur un contre bien mené, se trouvait en position de frappe mais la mettait à côté (70′).

Mais il s’agissait là des derniers sursauts d’une équipe visiteuse de plus en plus étouffée par l’AC Amiens, revigoré, qui plus est, par ses entrants. C’est justement un des ces entrants qui se montrait présent sur les nombreuses opportunités que se procuraient désormais les Amiénois. Ainsi, Jeno était d’abord à la réception d’un corner mais ne trouvait que le montant du portier francilien (74′). C’est encore lui qui, après avoir mis son coup-franc dans le mur, mettait sa reprise au ras du poteau (77′). C’est enfin lui qui trouvait, après un débordement et un centre en retrait, Hamdane qui finalement ne parvenait pas à cadrer sa frappe (84′). Kwinta ponctuait également cette très bonne période amiénoise en butant sur le gardien adverse à la conclusion d’un contre (87′) et, malgré plusieurs opportunités nettes et surtout une vraie pression sur la défense villemombloise, l’AC Amiens ne forçait donc pas le verrou et concédait le match nul, 0-0.

« J’ai bon espoir »

A l’issue de la rencontre, Azouz Hamdane se montrait très satisfait de la prestation de ses joueurs, en accord avec ses attentes, à l’exception de l’absence de buts : « J’ai vu ce que je voulais voir, il n’a manqué que les buts parce que dans le contenu, c’était plutôt très intéressant. A force de ne pas marquer, on est un peu inattentifs défensivement, on libère quelques espaces et on concède quelques occasions, c’est toujours le risque. Mais on a des situations de centre, des occasions de but, qu’on ne concrétise pas, mais j’ai bon espoir. Il faut continuer dans cette dynamique. » Un constat qu’il appliquait aussi au match de la veille, joué principalement avec les jeunes, malgré une défaite 2-1 à Itancourt. Malgré de nombreuses occasions, les Amiénois avaient alors encaissé deux buts sur des erreurs de placement sur des contres, et n’avaient pu marquer que sur un coup-franc de Jeno, par l’intermédiaire de Camara.

Si « cela a manqué un peu d’intensité et de justesse technique en première mi-temps », selon le technicien amiénois, la réaction des siens dans ce domaine en seconde période lui a plu. Il en profitait ainsi également pour souligner que « la rentrée des jeunes nous a fait pas mal de bien. Ils ont fait une bonne préparation. Contrairement à l’année dernière où, quand les remplaçants entraient, l’équipe était dévaluée, là, ça a apporté une vraie plus-value. Donc en ce sens, ils auront leur mot à dire ».

Quant aux absences de Slidja, Despois, Samb et Diarrassouba, elles devraient se prolonger. Les deux premiers vont « devoir rattraper le temps perdu parce qu’ils ne peuvent pas travailler normalement, détaille Azouz Hamdane. Pendant ce temps là, les autres prennent de l’avance sur le plan athlétique et tactique. » Pour Samb et Diarrassouba, la date de retour est plus précise puisqu’ils ne seront qualifiés qu’à partir du 1er octobre, la faute à leur reclassement amateur. Une chance pour les joueurs, et notamment les jeunes, présents hier, mais pas seulement : « Quand bien même ils (les quatres absents sus-mentionnés, ndlr) seraient là, la concurrence doit jouer au maximum, explique le coach amiénois. C’est la condition sine qua non pour faire une bonne saison. J’espère juste que ce niveau va être maintenu par tous. Ce n’est pas le tout de faire une bonne préparation, il faut maintenir ce niveau sur toute une saison. »

Dans tous les cas, ce dernier match de préparation a donné à Azouz Hamdane « une idée plus précise, a fixé les choses concernant le onze qui devrait débuter la semaine prochaine ». Ce sera à Lille, contre la réserve du LOSC fraîchement reléguée de N2 pour le début du championnat.

AC AmiensVillemomble : 0-0 (0-0)

Composition : Banaziak – Martinez, Héloïse, Binet, Siradjidini – Matondo, Rosso – Kwinta, Boukhelifa, Torvic – M. Ramla

Entrants : Ettaibi, Oualit, R. Hamdane, Jeno



Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports