LES GOTHIQUES – Philippe Halley : « Tout ce que l’on a bien fait à Bercy, il faut le refaire dans cette série »

Hockey Sur Glace Coupe De France 20 Les Gothiques Vs Rouen 0106 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors que les Gothiques vont démarrer leur série de quart de finale de play-offs face à Mulhouse, Philippe Halley s’est livré avant d’entamer ces matchs décisifs.

Philippe avant d’aborder les play-offs, peut-on revenir sur ce match face à Mulhouse, et notamment sur un premier tiers magnifique de ta part…

Oui il y avait un peu de pression qui était retombée de la coupe de France. Je ne dis pas que je n’aime pas jouer des matchs à pression, mais c’est sûr qu’on se sentait un peu plus libre pour un match comme ça (ndlr : face à Mulhouse), après avoir gagné un titre, on s’est amusés. En sachant que les play-offs arrivaient on s’est laissés aller un petit peu. Le premier tiers s’est bien passé mais il y a eu une baisse de régime au 2ème et au 3ème tiers. Mais c’était bien de sentir de bonnes sensations avant les play-offs.

C’était aussi normal que le match se complique au fil des minutes au vu de la semaine que vous veniez de vivre ?

C’était logique, il y avait plusieurs joueurs qui revenaient de blessure, donc c’était bien de le jouer pour reprendre de bonnes sensations. Et finalement on s’en est bien sortis.

Cet esprit « libéré » il faut le garder pour aborder les play-offs ?

Oui c’est certain, un de mes anciens entraîneurs disait : « Lose but focus », c’est être libéré mais être focus quand même. C’est sûr que ce sont de gros matchs mais on a déjà prouvé que l’on était capables de jouer dans des gros matchs, à Bercy par exemple. Donc il faut garder le focus mais il faut prendre du plaisir car c’est vraiment plaisant les play-offs en fait.

Donc il faut garder le focus mais il faut prendre du plaisir car c’est vraiment plaisant les play-offs en fait.

Comment abordes-tu ce quart de finale face à Mulhouse ?

Il faut l’aborder comme n’importe quel autre match que l’on a joué dans la saison. L’enjeu est un petit peu plus gros mais on a vu en finale à Bercy que l’on pouvait répondre dans les rencontres avec de très gros enjeux. Il faut arriver avec beaucoup d’enthousiasme et de focus, être prêt à faire les sacrifices, et travailler fort. Tout ce que l’on a bien fait à Bercy, il faut le refaire dans cette série.

Quel est ton avis sur cette équipe mulhousienne ?

Mulhouse est une équipe qui joue très bien dans le système, qui travaille fort, je crois que l’on a une identité très similaire nous et eux. Donc c’est sûr que ça va être une longue série, et les Mulhousiens on ne peut jamais les prendre à la légère, ce sont des travailleurs, ils sont intenses, donc ça va être une très bonne série.

La confiance acquise avec le titre peut vous servir pour cette série ?

Je crois que ça a forgé notre caractère, c’est sûr qu’il ne faut pas vivre dans le passé non plus, mais il s’est passé plusieurs événements inattendus en finale, et on a réussi à les surmonter, donc il faut savoir garder cela.

Hockey Sur Glace Coupe De France 20 Les Gothiques Amiens Vs Rouen Ambiance 0134 Leandre Leber Gazettesports
Philippe Halley lors des célébrations après la seconde victoire consécutive des Gothiques en coupe de France

On a l’impression que cette équipe peut s’appuyer sur un état d’esprit incroyable…

Exactement, je crois que c’est aussi cela qui nous a amené à avoir autant de succès cette année, savoir que le mec à ta gauche, le mec à ta droite, et celui de derrière va toujours te supporter, va toujours t’encourager, peu importe ce que tu vas faire. Si tu fais une erreur il va y avoir vingt gars qui vont être là pour te dire : « Ce n’est pas grave, reviens en force », c’est sûr qu’avec cet esprit d’équipe là, on a un petit avantage.

Je crois que l’on est très bien préparés physiquement, tout au long de l’année on s’est très bien entraînés.

Et le fait d’enchaîner quatre matchs en cinq jours, comment tu l’appréhendes ?

C’est la même chose pour les deux équipes c’est sûr. Mais on avait fait la Continental Cup avec trois matchs en trois jours et un match à Bordeaux deux jours après, on peut comparer ça à cette séquence de match là que l’on avait jouée. On avait été capables de bien s’en sortir au 3ème match en 3 jours de Continental Cup. Je crois que l’on est très bien préparés physiquement, tout au long de l’année on s’est très bien entraînés donc ça ne devrait pas être un soucis pour nous.

Quels objectifs vous fixez-vous pour ces play-offs ?

Il ne faut pas voir trop loin, on va commencer par la première série et puis si on réussi à jouer chaque match avec l’identité des Gothiques et bien de bonnes choses peuvent arriver.




Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photo