ROLLER-HOCKEY – Antoine Demaret : « Vraiment une satisfaction »

Roller Hockey Greenfalcons Vs Rouen Gazettesports Coralie Sombret 11
Ⓒ Gazette Sports

Les Greenfalcons de Pont-de-Metz ont validé leur place en play-offs le week-end dernier. Retour sur cet événement et projection sur la suite avec leur coach, Antoine Demaret.

Les play-offs étaient votre objectif de la saison, vous devez être satisfait ?

Oui, c’est vraiment une satisfaction. L’objectif est atteint puisque nous n’avions pas d’objectif en termes de place, c’était vraiment d’atteindre les play-offs. On y est parvenu à Cherbourg dans une ambiance compliqué, sur un terrain difficile, on a réussi à aller chercher la victoire. On avait notre destin en main, cela nous a permis de ne pas attendre le résultat des autres pour aller en play-offs.

Est-ce que la possibilité de valider cette place en play-offs a pu donner un surplus de motivation pour l’emporter dans un match compliqué ?

Oui, je pense que cette motivation a fait qu’on a réussi à emporter les 3 points sur un terrain extrêmement compliqué. L’atmosphère autour du terrain était vraiment exécrable, à la limite du correct. Donc, il a fallu garder notre mental concentré sur ce que l’on était venu chercher, c’est-à-dire un point minimum. Et trois, c’était encore mieux.

La dernière journée vous voit affronter Rouen tandis que Reims joue à Amiens, l’objectif sera d’aller chercher la 3ème place ?

Oui, c’est clair. Après, Rouen, cela reste un adversaire compliqué. On ne réussit pas souvent là-bas. Ce sera d’autant plus difficile que l’on va s’y rendre avec une équipe un peu diminuée puisque le match est mal placé avec les vacances… On y va un petit peu décimés puisqu’en plus nous avons deux joueurs blessés. On n’y va pas dans des conditions idéales mais chercher un résultat pour passer troisième, on n’est clairement pas contre.

Les blessures concernent quels joueurs ?

Il y a Mathéo Candellier qui ne jouera pas, c’est sur. Et Valentin Demaret a une entorse. On fera un essai vendredi, mais c’est mal parti.

Ça va être une découverte. Cela va nous donner beaucoup d’expérience. On a un effectif jeune, qui a 22 ans de moyenne d’âge.

Maintenant que l’objectif play-offs est atteint, vous allez vous y fixer de nouveaux objectifs ou le but sera surtout de se jauger par rapport à ce niveau de compétition ?

C’est exactement cela, ça va être une découverte. Cela va nous donner beaucoup d’expérience. On a un effectif jeune, qui a 22 ans de moyenne d’âge. Cela fait 3 saisons que l’on est en N1, il y a deux ans, on s’est sauvés lors de la dernière journée, l’année dernière, on fait une belle saison où l’on finit 5ème et cette année on est 4ème, on continue à engranger de l’expérience. Cela ne peut être que bénéfique pour ce jeune groupe.

Donc pour l’instant, pas d’objectif sportif, il s’agira de continuer à apprendre pour continuer à se rapprocher du plus haut niveau ?

Exactement. Après, on ne s’interdit rien. On va tomber contre le 1er ou le deuxième de l’autre poule, donc un très bon niveau mais on ne s’interdit pas d’aller plus loin. En prenant du plaisir et beaucoup d’expérience, ce qui nous servira pour la suite. Mais on ne s’interdira pas de gagner, ça c’est sur.

Cette qualification en play-offs avec ce jeune effectif est une belle étape atteinte qui promet pour la suite ?

Exactement, il y a une vraie continuité dans la progression du club, de l’équipe, et c’est une belle vitrine pour les jeunes derrière parce qu’il y a pas mal de jeunes du club en N1. Cela prouve qu’on est susceptibles d’y arriver tous ensemble.



Propos recueillis par Morgan Chaumier

Crédit photo : Coralie Sombret – Gazettesports