FOOT US : Premiers points pour les Spartiates

Foot Us Spartiates Vs Villeneuve D'ascq Kevin Devigne Gazettesports 57
Ⓒ Gazette Sports

Pour leur première à domicile, les Spartiates accueillaient le derby des Hauts-de-France en recevant les Vikings de Villeneuve d’Ascq. Revanchards de leur dernière sortie chez les Flash, les Amiénois se sont imposés 14-0.

Le head coach amiénois l’avait dit, « l’équipe qui sera la meilleure samedi l’emportera ».
Les Spartiates donnaient le kick-off de cette rencontre, lançant la première attaque à leurs adversaires. Sur celle-ci, les Vikings perdaient plus de terrain qu’ils n’en gagnaient, renvoyant donc le ballon côté picard pour inverser les attaques. Si les Amiénois ne sont pas parvenus à conclure ce premier contrat non plus, le punt de la 4ème leur permettait de faire partir la seconde attaque Vikings à 1 yard de leur end-zone. Après avoir validé leurs 10 yards, les Villeneuvois repartaient pour un nouveau contrat sur les 24, mais une interception Spartiate est venue mettre fin à l’attaque adverse. Les 5 yards de pénalité contre les Amiénois sur cette 1ère ne pesaient pas tant dans la balance, puisqu’ils validaient deux contrats de suite, se retrouvant ainsi sur les 7 yards pour une 1ère et goal. Les joueurs de Steeve Guersent ouvraient ainsi le score sur un premier touchdown qui ne sera pas transformé (6-0). 

Le second quart temps plaçait les Amiénois face au vent alors qu’ils lançaient la première attaque. Après avoir validé leurs 10 premiers yards, les Amiénois se voyaient contraints de dégager sur la seconde 4ème, repassant l’attaque aux Vikings. Bis repetita chez l’adversaire qui validait son premier contrat mais ne passait pas loin d’une nouvelle interception amiénoise sur la 3ème. Le punt adverse renvoyait les Spartiates sur leurs 20 yards qu’ils ne parvenaient pas à valider malgré la 3ème et 1 yard, entrainant un nouveau changement d’attaque. Partis sur leurs 40 yards, les Vikings ne validaient pas le moindre yard, repassant le ballon aux locaux. S’ils n’apparaissaient pas en position favorable, les amiénois ont su profiter de leur dernière attaque pour s’approcher de l’end-zone Viking, accrochant une 1ère et goal sur les 10 yards. Mais de nombreuses passes incomplètes empêchaient les Spartiates d’inscrire un nouveau touchdown à une minute de la fin du second quart. La dernière attaque de la mi-temps étaient donc dans les mains des Vikings qui, après avoir remonté le terrain, tentaient le field goal à trois secondes de la pause. Tentative non aboutie, les deux formations partaient au vestiaire avec six unités d’écart en faveur des Spartiates (6-0, 24’).

Foot Us Spartiates Vs Villeneuve D'ascq Kevin Devigne Gazettesports 103

Si Steeve Guersent s’attendait à un match sérieux face aux Nordistes, il n’en a pas moins été surpris par le manque de variété du jeu adverse : « on s’attendait à ce jeu des Vikings avec beaucoup de passes et que des receveurs. On pensait qu’ils allaient varier leur jeu et nous rendre la tâche un peu plus difficile, mais ils sont restés bloqués sur une stratégie, qui n’a pas été payante puisqu’on les intercepte deux fois. Ils n’ont pas été très performants malgré leur bon début de match. Mais on s’est vite adaptés et on a su les contenir, ce qui a rendu les choses difficiles pour eux en attaque.« 


Une deuxième partie sur les chapeaux de roues

Au tour des visiteurs de donner le kick-off, donnant la première attaque aux Amiénois. Et quelle première attaque Spartiates ! Partis sur les 32 et pénalisés de 5 yards, l’escouade offensive accrochait les yards jusqu’à atteindre une 1ère et goal sur les 7. Moins de deux minutes après le kick-off, les Amiénois inscrivaient donc leur second touchdown sur une course (12-0) avant de le transformer pour creuser l’écart (14-0, 25’30). S’ensuivait alors une série d’offenses souvent conclues par des punts de chaque côté, malgré les yards validés par les deux formations. 

À l’entame du dernier quart, les Amiénois ne parvenaient pas à valider le dernier yard manquant au contrat et l’attaque repassait côté Vikings. À 8 minutes de la fin de la partie, les Spartiates interceptaient la première passe adverse, remontant jusqu’aux 10 yards sans parvenir à boucler l’attaque. De nombreuses pénalités sont venues entacher les différentes attaques des deux formations, mais la fin de partie est marquée par une ultime interception des Vikings à 30 secondes du coup de sifflet finale. Pas suffisant cependant pour les visiteurs qui quittent le terrain sans le moindre point tandis que les Amiénois accrochent leur première victoire à domicile et de la saison, 14-0

Foot Us Spartiates Vs Villeneuve D'ascq Kevin Devigne Gazettesports 113

« Il y a beaucoup de mieux par rapport au match précédent : du mieux sur les assignations, sur l’intensité. On a été capables de produire du jeu et d’avancer, en défense on a vraiment été bons ce soir puisqu’on a encaissé 0 points. On réalise également deux interceptions mais le point faible de ce soir sont les pénalités, on en a pris beaucoup trop ! Mais on ne va pas cracher sur une victoire, on regardera le contenu et maintenant on a trois semaines avant la prochaine rencontre pour justement analyser cette partie et éventuellement travailler nos erreurs pour les corriger » analysait le head coach picard au terme de la rencontre.

Si la vague positive sur laquelle surfaient les Nordistes jusqu’ici aurait pu tourner au cauchemar pour les Spartiates, ceux-ci ne se sont pas laisser démonter et ont préféré confirmer une autre vague positive : l’invincibilité des Picards face aux Nordistes
Une victoire qui fait du bien au moral des troupes Spartiates qui viennent donc inscrire leurs premiers points au classement et prendre une seconde place provisoire (en attente du résultat Cougars vs Corsaires) derrière les Flash.

Pour leur prochaine rencontre, les Spartiates seront de nouveau hôtes puisqu’ils accueilleront les Cougars de Saint-Ouen-l’Aumône le samedi 7 mars (19h).

Spartiates d’Amiens – Vikings de Villeneuve d’Ascq : 14-0 ([6-0], [6-0], [14-0], [14-0])
Scoreur Spartiates : Dylan PRAJET


Océane KRONEK

Crédits photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr