LES GOTHIQUES : Chamonix Mont-Blanc comme répétition générale

Hockeysurglace Gothiques Vs Nice Kevin Devigne Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Défaits 4-1 face à Nice mardi, les Gothiques doivent se reprendre, et montrer un bien meilleur visage face à Chamonix Mont-Blanc, à moins de 48h de la finale de coupe de France face à Rouen.

Deux jours après la déception du match face à Nice, Mario Richer revenait avec recul sur cette rencontre : « Quand on a regardé la vidéo du match on a vu que l’on avait donné six chances de compter, une en première, une en troisième et quatre en deuxième avec l’avantage numérique. Donc défensivement on a bien joué, par contre c’est vrai que l’on n’a pas été capables d’aller chercher le 2ème but. Dernièrement c’est notre difficulté à compter des buts qui fait la différence. »

Une mauvaise prestation également imputable aux nombreuses absences, une constante depuis le début de saison : « C’est sûr que quand tu as Dan Gibb et Romain Bault qui ne jouent pas en défense, Joey West qui doit jouer à l’arrière, plus Romand qui ne joue pas, et bien ça change les trios encore une fois… C’est la grosse merde (sic) que l’on a depuis le début d’année, nos trios changent constamment... » L’occasion pour le coach amiénois de confirmer la présence de Bault et Gibb pour ce vendredi soir, et donc logiquement pour dimanche, mais aussi d’annoncer le forfait de Jérémie Romand pour la finale de coupe de France

Un match face à Chamonix mais la tête quelque peu à Bercy

S’il affichait sa volonté pour le match de vendredi : « Il faut retrouver une certaine cohésion, essayer de trouver la formule parfaite pour le match de dimanche », le coach amiénois concédait que cette rencontre pouvait avoir plus d’incidence pour Chamonix Mont-Blanc, 7ème avec seulement 3 points d’avance sur Anglet, 9ème et actuellement hors de la zone de qualification pour les play-offs : « Pour Chamonix c’est un match très important au niveau du classement, nous ça n’aura pas beaucoup d’incidence, depuis le match à Gap on est sûr d’être dans le TOP 4. »

L’entraîneur des Gothiques évoquait ensuite le travail réalisé en vu de la finale de coupe de France : « Il y des choses que l’on travaille pour dimanche depuis quelque temps, on sait que l’on doit être bons défensivement pour battre Rouen donc ce sont des choses que l’on continue de faire. » Mario Richer ne pouvait ensuite s’empêcher de mettre en avant la puissance de feu des Dragons : « Rouen est en très grande forme, dernièrement c’est la meilleure équipe de la Ligue. Quand on regarde leur alignement ils ont des joueurs repêchés dans la ligue nationale, ils ont 1700 matchs d’expérience dans des Ligues supérieures à la France. » Le coach amiénois osait même une comparaison pour bien mettre en avant la différence d’effectif : « Eux ils ont ramené deux joueurs de la Ligue Nationale pour renforcer leur équipe et nous on a ramené un joueur qui jouait en Australie l’an passé, ce n’est rien contre Francis (ndlr : Drolet) mais il jouait en D1, on n’est pas dans la même cour pour remplacer nos joueurs. »

Si la finale de dimanche semble déjà occuper les esprits, les Gothiques doivent tout de même profiter du match face à Chamonix Mont-Blanc pour se remettre dans le bon rythme après leur non-match face à Nice. Une victoire serait la bienvenue pour continuer de croire à la troisième place mais aussi pour gagner en confiance avant dimanche…

Vendredi 14 février (20h15) :

Ligue Magnus : Amiens (4ème 73pts)Chamonix Mont-Blanc (7ème 49pts)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr