AMIENS SC : Se relâcher pour enfin performer ?

Ligue 1 Football Amiens Vs Toulouse 0049 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Décevant dans le fond de jeu ou au tableau d’affichage lors de rencontres importantes lors des dernières semaines, l’Amiens SC profitera-t-il d’un déplacement a priori inabordable à Lyon pour se racheter ?

Le match de la peur disputé ce week-end s’est finalement conclu sur un triste match nul qui plonge toujours un peu plus l’Amiens SC dans la tourmente. Car s’il s’agit d’un nouveau point de pris, on ne pouvait qu’attendre mieux face à une équipe qui restait sur 11 défaites consécutives en championnat. A quand le rebond si celui-ci n’a pas su arriver dans des circonstances aussi favorables que celles de samedi soir ?

Lyon, un ogre en dent de scie

Sur le papier, difficile d’imaginer qu’il arrive dès ce mercredi. La rencontre semble en effet offrir tous les obstacles possibles. Tout d’abord, il s’agit d’un déplacement. Mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’aller sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais. D’autant que c’est un Lyon qui semble retrouver la forme. Ainsi, depuis une défaite à la mi-décembre, Lyon a enchaîné 9 matchs sans perdre.

Toutefois, cette réussite lyonnaise est à nuancer. Ainsi, dans cette série, on peut compter une rencontre de Coupe remportée facilement contre Bourg-Péronnas (N1) et, plus généralement, même si contre des équipes de L1, beaucoup de matchs de Coupe. En Ligue 1, la dynamique est moins franche, avec un bilan équilibré de 3 victoires, 1 nul et 3 défaites, dernièrement. Et surtout, elle a été de nouveau stoppée ce week-end à Nice. Et même s’il s’agit d’une rencontre à l’extérieur, on ne peut même pas dire que le bilan à domicile soit bien plus flatteur. Ainsi, malgré 4 matchs sans défaites toutes compétitions confondues, ce sont 2 défaites consécutives en championnat qui avaient précédé la victoire contre Toulouse.

La dernière rencontre des Rhodaniens laisse aussi entrevoir une autre de leur fragilité, les nombreux abandons de poste, cette fois pour des raisons disciplinaires, avec Marçal qui rejoint Rafael, Dubois, Koné, Depay et Reine-Adélaïde au rang des nombreux absents de l’OL.

N’avoir rien à perdre, le meilleur moyen pour jouer libérés ?

Pour autant, quelle que soit l’inconstance lyonnaise, cela paraît peu par rapport aux difficultés d’Amiénois qui semblent condamnés à un incroyable exploit pour ramener ne serait-ce qu’un point de ce difficile déplacement.

Luka Elsner ne niait pas, en conférence de presse, l’arduité de la tâche qui se présente face à ses joueurs reconnaissant « une machine bien huilée maintenant. Dans le dernier tiers, quand elle (l’équipe lyonnaise, ndlr) arrive à mettre son jeu en place, c’est très compliqué. En se basant sur beaucoup de renversements de jeux qui mettent en danger l’adversaire constamment. » Le tout en concluant son tableau en affirmant : « C’est une véritable équipe. » Comme s’il voulait piquer la sienne.

Ligue 1 Football Amiens Vs Toulouse 0018 Leandre Leber Gazettesports

Mais s’il reconnaît la dose d’effort à effectuer pour parvenir à bousculer les Lyonnais (« Il va falloir courir, faire énormément d’efforts, s’investir beaucoup, être solidaires. Et quand on récupérera le ballon, en faire quelque chose. »), le coach slovène de l’ASC ne compte pas pour autant arriver au Parc OL en victime expiatoire, affirmant, sans non plus fanfaronner : « on cherche à prendre un point, à faire un bon résultat. » Une envie de bien faire que partage Gaël Kakuta pour qui « cela reste un match de football : on peut créer la surprise comme on peut perdre. Je pars dans l’état d’esprit de gagner et on peut faire la surprise. » Pour en arriver à ce résultat, « ce serait bien que l’on joue plus libérés que les deniers matchs. Et en allant là-bas, forcément, le poids sera moins important sur nos épaules » selon Luka Elsner. Le statut et la forme actuelle de l’ASC serait-ils donc des atouts pour aborder ce match ?

« En allant là-bas, forcément, le poids sera moins important sur nos épaules. »

Luka Elsner

En tout cas, pas un poids si l’on en croit les différents acteurs. Si Gaël Kakuta affirme qu’« il ne manque pas grand-chose » et que « tout le monde se sent concerné », c’est Luka Elsner qui pourrait aborder le match avec sa situation personnelle en tête. Ce n’est visiblement pourtant pas le cas d’un technicien amiénois qui reste fidèle à son projet : « Cette banderole ne m’a pas fait cogiter la moindre seconde parce que je sais la voie que je dois suivre, parce que le chemin que l’on a entrepris avec les joueurs est, je pense, le bon. » Et qui assure avoir « beaucoup de force et de solidité par rapport à ces événements. Et je me dois par rapport aux garçons et au club de dégager le maximum d’énergie et d’envie pour aller réaliser un exploit. » Reste maintenant à ce que cet état d’esprit et cette détermination se manifestent sur le terrain pour espérer ne pas revenir, une fois encore, bredouille.

23ème journée de Ligue 1 Conforama

Mercredi 5 février, 19h00, Parc OL : Olympique Lyonnais (32 pts) – Amiens (19 pts)

Morgan Chaumier et Léandre Leber

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports