VOLLEY (F) : Le bon jour du LAMVB

Volleyball Lamvb (f) Vs Acbb (reynald Valleron) (60)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Souveraines face à Dunkerque (3-0), les partenaires de Colleen Lentz profitent également de la déconvenue de leurs dauphines de Saint-Polois. Une belle journée en somme.

Le dicton est désormais bien connu, « le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. » En disposant, logiquement, du mal classé Dunkerque VB (3-0), le Longueau Amiens Métropole VB s’est réjoui de pouvoir justifier cet adage et de faire, par conséquent, « d’une pierre deux coups » puisque dans le même temps, son dauphin Saint-Polois VB se résignait à rendre les armes sur le parquet de Vincennes (3-2).

« C’est effectivement une belle opération comptable. Nous reléguons les Nordistes à sept longueurs. Tandis que l’USG Porte de l’Essonne, actuel troisième et notre prochain adversaire accuse huit points de retard. » Tout sourire, Clément Bevilacqua évoquait ainsi, sans euphorie excessive, le nouveau succès de ses protégées. Le dixième en 11 sorties de cette formation amiénoise dont il a la responsabilité. Et qui se révèle être confortablement installée dans le fauteuil de leader.

C’est effectivement une belle opération comptable. Nous reléguons les Nordistes à sept longueurs. Tandis que l’USG Porte de l’Essonne, actuel troisième et notre prochain adversaire, accuse huit points de retard

Clément Bevilacqua

« Les filles ont fait l’ouvrage. Toutefois, elles ont eu quelques difficultés à bien entrer dans cette confrontation. En témoigne une première manche où nous étions notamment menés 1-8… » Léger retard à l’allumage pour un LAMVB qui veillait néanmoins à faire rapidement le show. Les partenaires de Julie Cadart s’octroyaient alors le gain de ce set inaugural puis ne connaissaient plus véritablement d’inquiétude. Sans Cécile Lapeyronnie qui, légèrement souffrante, était alors ménagée sur le banc avec Chloé Bray retrouvant, doucement mais sûrement, toutes ses sensations.

« Rivaliser face à des adversaires qui ne proposent guère de rythme aurait tendance à nous déstabiliser » commentait alors Clément Bevilacqua. Comme s’il recherchait les raisons de cette lente entrée en matière : « Le groupe a péché dans la réception, n’est pas apparu assez conquérant à mon goût dans le dernier geste » analyse, sereinement et à tête reposée, celui qui s’était auparavant quelque peu arraché les cheveux. « En redistribuant notamment certains rôles, comme celui de libéro » veillait-il à admettre.

Volley Lamvb U13 0005
Clément Bevilacqua se satisfait de cette nouvelle victoire… même si l’entame de rencontre lui est apparue « poussive »

Comme à son habitude : « Plusieurs périlleux déplacements figurent à notre calendrier. J’avoue préférer être dans notre position que celle de nos hôtes. Maintenant ce n’est pas dans mon tempérament de m’enflammer, je préfère savourer lorsque l’objectif est atteint. Jamais avant » murmure l’intéressé. Avant qu’il ne lâche, du bout des lèvres, que son effectif détient, bel et bien, une carte à jouer.

« Cette bande de copines fait plaisir à voir. Il est vrai que finir la saison en apothéose ne serait, à mon sens, que juste récompense. Il ne tient qu’à elles de faire de ce rêve une réalité dorénavant. » L’aboutissement d’un travail qu’il serait le premier à célébrer !

  • LONGUEAU. Gymnase Pellerin. Longueau Amiens Métropole VB bat Dunkerque VB 3-0

(25-23 en 29’, 25-7 en 19’, 25-18 en 28’) Arbitres : MM. Abaziou et Combe.

  • LAMVB : Lentz, Carreel, Cadart, Loubard, Bray, Leclère (cap), Allemeersch, Canlers, Darras, Malivoir, Devaux, Li.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)