PATINAGE : Le monde du patinage artistique touché de plein fouet

Ice Skating 1551726158mdh
Ⓒ Gazette Sports

D’abord, rendons l’hommage mérité aux journalistes de l’Équipe mais aussi de l’Observateur qui ont mené à bien une remarquable enquête sur les dessous du patinage artistique. 

Vous savez le patinage est ce sport superbe qui est retransmis par les grandes chaines télévisées nationales et commentées par des journalistes ou consultants qui, avec le recul, ne pourront pas dire qu’ils n’étaient pas au courant.
Car ce sont des années de silence, d’omerta rectifient certains, qui sont mises au grand jour par ces journalistes qui ont passé beaucoup de temps pour mettre au grand jour ces pratiques. 

Durant des années, dans la période 80-90, des entraîneurs ont abusé de certaines de leurs élèves. Ces dernières avaient peur d’en parler à leurs parents, et même à la police qui ne leur aurait pas porté une quelconque attention. Ces entraîneurs avaient été auparavant des champions et quand ils étaient passés de l’autre côté, ils avaient un quart de siècle de plus que leurs élèves. Et ils ont, pour certains, abusé de leur fonction. 

À cette époque, à l’instar des jeunes scouts qui se faisaient violer par des curés sans scrupule, ces jeunes patineuses n’ont rien dit. Elles ont poursuivi leur chemin avec le même entraîneur, celui qui dans l’intimité du vestiaire, poursuivait sa sale besogne. 

Parmi ces jeunes patineuses, figure Sarah Abitbol qui a été une vraie championne et qui n’a jamais rien dit jusqu’au moment où à l’âge de 45 ans, mariée et maman, elle a voulu parler. Elle vient de publier un livre dans lequel, elle raconte l’enfer dans lequel elle a vécu durant de nombreuses années et qui, coïncidaient avec les plus belles heures de sa carrière sportive.

Saluons son courage car l’homme qu’elle attaque se défend pour la raison toute simple qu’il y a un quart de siècle que ces faits ont eu lieu et que lui aussi a été un champion. 

Maintenant, il faut souligner la prise de position de la Ministre des Sports Roxana Maracineanu. Elle a convoqué le Président de la Fédération française du patinage artistique Didier Gailhaguet. 

Pourquoi ce dernier n’a jamais voulu prendre de sanction à l’égard de cet entraîneur car de toute évidence, il était au courant. 

Logiquement, la Ministre devrait exiger la démission de cet homme qui a fermé les yeux sur ces agissements. Nous sommes maintenant convaincus que les langues vont se délier et que le patinage n’est pas le seul sport concerné par ce qu’il faut bien appeler « des saloperies ».


Lionel Herbet 

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.