Les Gothiques démarrent l’année sur la route

Hockey Sur Glace Gothiques Vs Nice Kévin Devigne Gazettesports 62
Ⓒ Gazette Sports

Après avoir terminé 2019 par une défaite face à Gap, Amiens entame 2020 avec deux matchs à l’éxtérieur en 48h. D’abord à Nice ce vendredi, puis à Chamonix dimanche.

Pour bien démarrer cette nouvelle année, le staff amiénois a tenu à garder ses joueurs concernés avec un entraînement le 1er janvier. Et les choses se sont bien passées selon Anthony Mortas, l’entraîneur adjoint de Mario Richer : « On avait un petit peur parce que le 31 au soir il y a souvent un peu d’excès tant au niveau de la nourriture que de l’alcool. Mais là c’est vrai que l’entraînement du 1er s’est très bien passée, les joueurs étaient bien frais, bien attentifs, et ça a été un bon entraînement. »

Des joueurs qui se sont tout de suite remobilisés après le revers face aux Rapaces, comme nous le confiait l’assistant coach : « On voulait les garder dans le jus, surtout après la défaite contre Gap. Mais beaucoup de joueurs s’étaient déjà repris en mains après le match de lundi dernier. »

Pour repartir de l’avant

Pour la première fois depuis le début de saison en Magnus, les Gothiques ont enchaîné deux défaites consécutives dans le temps réglementaire. À Grenoble d’abord, puis, plus étonnant, à domicile face à Gap après avoir mené 3-0. Même si des absences seront à nouveau à déplorer à Nice (Romain Bault blessé et Cain Franson qui suit le protocole commotion) et que la gastro semble toujours rodé, Anhony Mortas a confiance en son groupe : « C’est la période donc il faut faire face. On a quand même un effectif assez étoffé, on devrait pouvoir s’en sortir quand même. »

Mais les Amiénois devront montrer de bien meilleures choses que face à Gap, contre une équipe niçoise toujours capable de surprendre : « C’est un équipe un peu spéciale dans ce championnat, elle a un système particulier, surtout à Nice elle est assez redoutable. On sait que ça va être un match très serré comme la fois où l’on est allés gagner chez eux en prolongation, donc on s’attend à un match très serré » lâchait ainsi l’assistant coach de Mario Richer. Après la rencontre face aux Aigles, les Gothiques resteront jusqu’à dimanche à Nice avant de rejoindre Chamonix dimanche.

D’abord face à Nice ce vendredi, puis à Chamonix dimanche, Anthony Mortas s’attend à deux matchs « au couteau », que les Amiénois seraient bien inspirés de gagner pour rester à la lutte dans le haut du classement… Il s’agira également d’un bon test à quinze jours d’une demi-finale de coupe de France que les Gothiques viendront disputer à Nice.

Vendredi 3 janvier (20h00) :

Ligue Magnus : Nice (10ème 24pts) – Amiens (3ème 59pts)


Quentin Ducrocq

Crédits photos Kevin Devigne Gazettesports.fr