RACING CLUB D’AMIENS – Nicolas Cauvin : « L’année 2019 a été négative »

Ⓒ Gazette Sports

À l’occasion des fêtes de fin d’année, la Rédaction de Gazettesports.fr revient sur le parcours des équipes de la métropole amiénoise. Aujourd’hui, entretien avec Nicolas Cauvin, entraîneur du Racing Club d’Amiens, pour connaître son ressenti sur l’année qui va bientôt se terminer.

Quel bilan dressez-vous de cette année ?

Le RCA a parfois manqué d’efficacité

Tout d’abord, il est difficile de dresser un bilan positif, surtout quand il y a une descente. L’année 2019 a été négative, et le constat parle, à travers les victoires et surtout les défaites. On a encaissé beaucoup de buts et nous n’en avons pas mis beaucoup. L’année 2019 a donc été compliquée, et on espère repartir sur 2020 avec une petite série de victoires et de points pour assurer le maintien le plus vite possible.

Avant la saison, vous parliez d’un objectif d’être deuxièmes ou troisièmes, aujourd’hui, l’objectif est le maintien. Qu’est-ce qui a manqué en ce début de saison ?

On a manqué beaucoup d’efficacité, à travers les matchs de préparation, où on avait beaucoup marqué, ce qui n’est pas le cas en championnat. On avait une force offensive, qu’on a du mal à retrouver sur le début de saison, là on a mis cinq buts, dont deux sur penalty, donc on a un gros manque d’efficacité sur la zone offensive et surtout défensivement aussi, on a pris quatorze buts en huit matchs, c’est trop.

Quel est pour vous, le meilleur souvenir au club cette année ?

On peut retenir qu’on a fait pas mal d’actions au club, on a accueilli un match international féminin, avec une organisation internationale à mettre en place, c’était très intéressant à découvrir et à participer. On a aussi accueilli les finales de coupe des Hauts-de-France, où on a mobilisé beaucoup de dirigeants ou de personnes du club. On a vu qu’on était capables de le faire, et qu’il y avait des gens au club qui bossaient correctement. C’est plus ce sentiment de solidarité au club que je retiens.

Et quel est pire souvenir ?

Le pire souvenir c’est la descente de cette année, on n’est jamais contents quand on descend.

Sur le sport amiénois, que retenez-vous principalement ?

Football Amiens Sc Vs Dijon Ligue 1 0039 Leandre Leber Gazettesports
Jordan Lefort et l’Amiens SC peuvent bénéficier d’un soutien sans faille des autres coachs de la métropole

Je retiens principalement Amiens qui est en Ligue 1 et qu’il faut soutenir. Après, je regarde peu les autres sports, car je me sens moins concerné. C’est donc plus l’ASC que je vais retenir

Et dans le sport en général, hors Amiens ?

Là comme ça, je n’en ai pas. Mon club de coeur en football c’est l’Olympique de Marseille donc c’est un peu difficile (rires), même si cette saison ça va mieux.

Pour finir, quelles sont vos attentes pour 2020 ?

C’est notre objectif, le maintien

Déjà, c’est de se sauver, c’est notre objectif, le maintien. On va tout mettre en place pour y arriver. Dès le début, quand on va reprendre, on va essayer d’enchaîner les bons résultats. L’objectif, c’est de remettre le bleu de travail et d’aller au combat. On commence surtout contre Montières, pour le derby, après on ne les connaît pas trop non plus, mais le plus important, ce sont les trois points. Il faut faire le plein de points dès le départ.

Propos recueillis par Romain Prot

Crédits photos – Reynald Valleron, Léandre Leber & Kevin Devigne – Gazettesports.fr