FOOTBALL : L’AC Amiens (b) doit se contenter de la deuxième place

0
146

Au terme d’une rencontre riche en buts et d’une belle intensité, l’AC Amiens s’est finalement incliné sur le gong en finale de la Coupe des Hauts-de-France contre Choisy-au-Bac.

Commencé sous les fumigènes des quelques 7 ultras cosaciens, la partie a débuté sous les assauts des Amiénois, très entreprenants dans le premier quart d’heure ponctué par les 3 frappes de Poidevin : la première à coté (3′), ensuite en face-à-face avec le gardien (4′), puis contrée par un défenseur (6′). Après ces premiers assauts, les Amiénois gardaient le rythme en enchaînant un ciseau retourné de Villier (10′) puis en profitant d’un cafouillage dans la surface pour fusiller le gardien de Choisy à bout portant par Idez, sans pour autant trouver le cadre (16′).

Après ce début de partie à sens unique mais non concrétisé par les Amiénois, Choisy-au-Bac commence finalement à sortir de son camps aux alentours de la 20ème minute. Suffisant pour se montrer immédiatement dangereux. Tout d’abord à la suite d’une trajectoire mal appréciée par Boizart sur un corner, le défenseur cosacien monté pour l’occasion ne réussissant finalement pas a contrôler le ballon à 5 mètres du but (22′). Puis, deux minutes et un contact qui n’a finalement pas fait plus débat que cela dans la surface cosacienne plus tard, Thuret lancé en profondeur dans le dos de Piotrowski ouvrait le score après avoir dribblé Boizart (24′, 0-1).

Pourtant, les Amiénois ne désarmaient pas et réussissaient à égaliser dans la foulée. Lancé dans la profondeur par Kennich sur la droite de la surface de Choisy, Ettaibi trompait le gardien cosacien d’un petit ballon placé entre les jambes de ce dernier (27′, 1-1). Le dernier quart d’heure de cette première période était un peu plus calme en terme d’opportunités quoi que toujours rythmé, les deux équipes se rendant coup pour coup, d’un face-à-face remporté par Boizart contre l’avant-centre cosacien (33′) à une tête de Binet proche de faire mouche mais finalement sauvée in extremis par un défenseur adverse (45’+2). C’est pourtant sur un score maintenu à 1-1 que se terminait cette première période.

Une grave blessure casse le rythme

Immédiatement après la reprise intervenait le fait de jeu du match. Sur un ballon anodin, le 8 cosacien, Clément Bayard, s’écroulait (47′). S’en suivait alors un peu plus de 5 minutes d’interruption pour l’évacuer sur civière. Quelques minutes plus tard, la mauvaise nouvelle tombait, les secours soupçonnant une rupture des ligaments croisés.

À la suite de ce malheureux événement, le rythme de la partie baissait sensiblement. Cela n’empêchait pas Choisy de reprendre l’avantage. Sur une erreur de Piotrowski qui perdait le ballon à hauteur de la ligne médiane alors que son équipe était alors haute sur le terrain, Leite, l’avant-centre cosacien, s’emparait du ballon, et dribblait Binet pour se présenter face à Boizart. Un bon retour de Piotrowski ne suffit pas à sauver la situation et Leite peut ajuster une frappe placée dans le petit filet (63′, 1-2). Les Amiénois, comme en première période, ne tardaient pas à réagir mais cette fois sans réussite. Le contact dans la surface, une charge par derrière du gardien de Choisy dans les pieds de Poidevin qui cette fois-ci appelait sans aucun doute un pénalty, laissait finalement l’arbitre de marbre (67′).

Une fin de match à suspens

Les minutes qui suivaient étaient pauvres en occasions et finalement plus rythmées par les changements qu’autre chose. Jusqu’à ce que l’arbitre se décide finalement à désigner le point de pénalty de la surface de réparation cosacienne. Sur une sortie approximative, le gardien de Choisy percutait de nouveau Poidevin. Si le contact semblait plus dans la continuité de l’action, cette troisième situation litigieuse, bien que pas la plus flagrante, décidait finalement l’arbitre de la rencontre. Le capitaine amiénois, Papa Villier, se chargeait alors de le transformer et y parvenait tout en sobriété (86′, 2-2).

Mais alors qu’ils pensaient avoir fait le plus dur en revenant en toute fin de match, les Amiénois allait subir en cette fin de rencontre. Un attaquant cosacien butait déjà sur Boizart (90’+2) juste avant qu’une passe pas assez appuyée de Villier, plein axe, ne permette à Miasumu de débouler pour inscrire le but de la victoire pour Choisy (90’+3). Les longues minutes de temps additionnel (près de 10), ne suffisaient pas aux Amiénois à revenir une troisième fois dans la partie.

”On est bon deuxième”

Le coach Benoît Sturbois, à l’issue du match, reconnaissait que certaines carences ne permettaient pas d’espérer mieux : ”C’est mérité. On leur donne deux buts, c’est vraiment trop dans une finale. Il me semble qu’on n’a pas joué la finale, on a eu un peu peur. Ça reflète notre saison où nous avons eu un coup bon, un coup moins bon. On a vraiment été trop irrégulier sur ce match pour prétendre à autre chose. Je pense que la baisse de rythme est aussi due à la fin de saison, les mecs ont puisé dans les réserves depuis quelques temps. Ce n’est pas forcément le fait de jeu [la blessure de Clément Bayard] qui fait a que nous avons baissé de rythme. Mais c’est vrai que ça ne nous a pas aidé. Reprendre 10 minutes après, c’est pas évident. Bravo à Choisy qui mérite amplement sa victoire. Nous, on est bon deuxième, on va dire. Je pense qu’on était meilleur dans l’utilisation du ballon mais eux ont joué sur ce qu’ils savent faire, c’est-à-dire dans les transitions. Et ils ont été très bon dans ce registre, ils se projetaient vite vers l’avant. Je pense qu’on a largement rivalisé avec eux mais au final, ce sont eux qui gagnent.”

Le match complet ou résumé peut être retrouvé sur dartfish.tv.

Morgan Chaumier

AC Amiens (b) – Choisy-au-Bac : 2-3 (1-1)

Buts : Ettaibi (27′) et Villier (86′) pour Amiens ; Thuret (24′), Leite (63′) et Miasumu (90+3′) pour Choisy-au-Bac

AC Amiens (b) : Boizart – Idez, Binet, Piotrowski, Benoudren – Villier, Facquier – Ettaibi, Kennich, Nzeza Pululu – Poidevin

Remplaçants : Wade, Boutarfa, Thioune

Choisy-au-Bac : Rodriguez – Miasumu, Meceffah, Brozyna, Ple – Kosinski, Bayard – Benoit, Thuret, Durieux – Leite

Remplaçants : Barbier, Berthe, Luisin

Crédit photo : Kévin Devigne – GazetteSports

À lire aussi >>

FOOTBALL : Le planning estival de Longueau




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.