FOOTBALL : Les Portugais avancent au ralenti

Football Amiens Portugais Vs Breteuil Sur Noye (reynald Valleron) (8)
Ⓒ Gazette Sports

Si depuis la défaite contre Étaples qui a précédé l’arrivé de Benoît Sturbois à la tête des Portugais, ceux-ci n’ont plus perdu, la victoire les fuit toujours.

La rencontre démarrait fort mal pour les Portugais qui réalisaient 20 premières minutes ratées, lors desquelles Breteuil se procuraient plusieurs occasions franches, dont une qui frappait le poteau et où Crépin brillait. Malgré cela, Breteuil trouvait la faille sur une projection rapide à la suite d’une perte de balle amiénoise au milieu de terrain. Et si Crépin touchait le ballon sur le face à face, les Isariens prenaient tout de même l’avantage (0-1). Les 25 minutes finales de la première période étaient un peu moins difficiles pour les Portugais mais ces derniers, s’ils réussissaient à mieux bloquer les Breteuillois, ne parvenaient pas à se montrer dangereux et rejoignaient les vestiaires avec un débours d’un but.

En seconde période, l’équipe se comportait déjà mieux et le passage à deux pointes permettaient aux Portugais de se montrer dangereux à de nombreuses reprises, dont 3-4 occasions franches et un but refusé. Finalement, cette dernière demi-heure de jeu nettement à l’avantage des Amiénois leur souriait quand, à la suite d’une récupération haute, Dervillé trouvait Chaari qui égalisait (1-1). Avec ce nouveau résultat nul, les hommes de Benoît Sturbois n’avancent pas beaucoup et sont 9ème de leur poule.

« Déçus parce qu’il y avait mieux à faire »

Benoît Sturbois, qui en profitait pour saluer la performance de son gardien, Léo Crépin, auteur d’« un gros match » pointait du doigt une « première mi-temps catastrophique » et surtout « les 20 première minutes, où l’on n’était pas du tout dedans. » Mais soulignait également les solutions trouvées au cours de la rencontre et le discours à la mi-temps : « A la mi-temps, avec Noureddine, on leur a donné la consigne d’aller chercher beaucoup plus haut, quitte à laisser plus de profondeur dans le dos pour empêcher les premiers passeurs d’amener cette passe qui nous faisait mal. C’était plutôt bien réalisé de la part des joueurs. Pour faire la différence, on est passé à deux devant. On a fait rentrer un peu plus de vitesse avec Yaou, un peu plus de maîtrise technique avec Zemmour et un peu plus de profondeur avec Chaari et ça a été bénéfique. »

Pour le coach amiénois, les sentiments étaient finalement mitigés quant à cette rencontre : « Le ressenti est finalement un peu le même que les autres semaines. C’est-à-dire que le nul est plutôt logique parce que l’on a eu une mi-temps chacun. Mais c’est un peu différent en ce que l’équipe a montré qu’elle avait du caractère en allant chercher ce résultat nul en étant mené 1-0. Les joueurs ont fait preuve de ressources mentales. On est plutôt satisfaits de ne pas perdre et en même temps déçus parce qu’il y avait mieux à faire. Si on avait débuté le match comme on l’a terminé, on aurait vraiment pu prendre les 3 points. »

Portugais d’Amiens – Breteuil : 1-1 (0-1)

Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports