AMIENS SC : Déplacement difficile pour relancer la machine

Amiens Sc Vs Strasbourg Ligue 1 Monconduit 0001 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Après le lourd revers concédé à la maison contre Strasbourg, les Amiénois vont tenter de repartir de l’avant sur la pelouse de Montpellier.

Si la série de 6 matchs sans défaite semblait mettre l’Amiens SC sur la bonne voie, il a suffi de deux défaites pour que la situation semble moins radieuse. Signe tout à la fois d’un championnat très serré où chaque résultat à son importance au classement mais aussi d’une série quelque peu en trompe-l’œil. Ainsi, sur les 5 dernières journées, les Amiénois ne comptent plus qu’une seule victoire, courte et difficile contre Brest. Soit une dynamique bien moins reluisante que prévue, avant de se déplacer à Montpellier.

Un adversaire dur à bouger

Un déplacement qui apparaît comme plutôt ardu. Pourtant, la dynamique n’est pas particulièrement favorable à des Montpelliérains qui ne comptent également qu’une seule victoire lors de leurs 5 dernières sorties. Mais alors qu’ils partagent une attaque dans une forme à peu près similaire aux Picards, les joueurs de la Paillade, là où les Amiénois ont une défense perméable et des difficultés à domicile, sont presque imprenables en défense (3ème défense) et à la Mosson (4ème équipe à domicile).

Ce sont d’ailleurs plus ces derniers aspects, en faveur des hommes de Michel Der Zakarian, que retenait Luka Elsner, insistant sur le côté « travailleur » de cet équipe qu’il considérait même comme « une des meilleures équipes du championnat. » Quant à Christophe Jallet, il mettait en avant, également, « une équipe très solide. »

Une équipe qui sera toutefois privée pour cette rencontre de Dolly, Suarez, Cozza et Ferri.

Une importante remise en question

Football Coupe Amiens Sc Vs Angers Zungu 0002 Leandre Leber Gazettesports

Mais l’essentiel du questionnement de l’avant-match tenait surtout à l’état des troupes de Luka Elsner. Si le coach Amiénois assurait ne pas vouloir « apporter du sang neuf de façon punitive » après la correction de samedi dernier, les absences de Guirassy et Chedjou vont, de toutes les manières, l’obliger à procéder à des changements dans le onze de départ. Avec un questionnement tout particulier sur le poste d’avant-centre où Konate est toujours absent et où Elsner a évoqué la possibilité soit d’aligner Otero, soit d’utiliser un faux numéro 9. Notons que, dans le sens inverse des deux premiers cités, Zungu et Diabaté sont désormais aptes.

Mais les questions de l’état des joueurs et des changements à faire sur l’équipe ne tiennent pas qu’au physique et au onze de départ. Christophe Jallet ne cachait pas que « la déception n’est pas oubliée » et que ce dernier résultat « affecte » le groupe. Mais lui comme son entraîneur ne s’alarmaient pas, le premier se souvenant des valeurs démontrées après la victoire contre Bordeaux, et à reconvoquer contre Montpellier (« la même envie, la même abnégation, la même solidarité, le même don de soi »), le second évoquant de ces mêmes valeurs à retrouver (« Nous devons retrouver des valeurs et une solidarité, des efforts à fournir ensemble »).

Il faut que les efforts soient collectifs et non individuels.

Parmi les nombreux points à corriger, l’ex international Français soulignait la nécessité d’« arrêter de donner des ballons à l’adversaire » tandis que le technicien Slovène insistait tout particulièrement sur un équilibre défensif toujours déficient : « Il faut que les efforts soient collectifs et non individuels, que les joueurs reviennent en sprint pour aider. Il ne faut pas qu’il y ait 5 joueurs dans la surface adverse sans qu’ils ne reviennent défendre. Il ne faut pas que les joueurs regardent le ballon comme un supporter mais qu’ils sachent se situer comme joueur. » Un avertissement à tous, et pas seulement aux défenseurs pour corriger ce qui reste, depuis le début de la saison, le point faible de cette équipe amiénoise, 18ème défense de L1.

15ème journée de Ligue 1 Conforama

Samedi 30 novembre, 20h00, Stade de la Mosson : Montpellier (20 pts) – Amiens (16 pts)

Le groupe amiénois : Gurtner, Dreyer – Dibassy, Jallet, Aleesami, Lefort, Calabresi – Gnahoré, Monconduit, Zungu, Kakuta, Blin, Akolo, Bodmer, Diabaté, Otero, Mendoza, Lahne, Cornette

Morgan Chaumier et Léandre Leber

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports