FOOTBALL : Régis Gurtner, la force tranquille

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Intraitable samedi soir, le portier amiénois affichait une sérénité similaire à sa sortie du vestiaire. Pour commenter, à sa manière, ces trois nouveaux points tombés dans l’escarcelle de l’Amiens SC.

Auteur de plusieurs « parades » décisives, Régis Gurtner a contribué au probant résultat enregistré par l’Amiens SC aux dépens du promu brestois samedi soir (1-0). Un succès – le quatrième de la saison – que le « portier » local appréhende avec beaucoup de retenues.

« Il apparaissait important de triompher. Notamment pour faire fructifier deux probantes prestations que nous avions réalisé auparavant, à Nîmes (1-1) puis à Saint-Etienne (2-2). Un « Chaudron » où nous pouvions nourrir des regrets d’ailleurs » exprimait l’intéressé lors de sa sortie du vestiaire. Tout sourire à l’idée que cette série de six matchs sans défaite se poursuive.

L’équipe produit du jeu, se projette vers l’avant. Une tactique qui procure de belles opportunités, des buts aussi. Toutefois, le groupe se découvre plus facilement et par conséquent demeure plus vulnérable.

Régis Gurtner

Dans le même temps, le gardien amiénois pointait à l’index « l’attitude d’un groupe qui a su se faire mal afin de conserver le meilleur ». Une farouche volonté qui semblerait avoir fait défaut en cité rhodanienne…

Etincelant, invincible au cours de ce duel, il s’attardait également sur cette (nouvelle) philosophie de jeu encouragée, prônée, inculquée par Luka Elsner : « L’équipe produit du jeu, se projette vers l’avant. Une tactique qui procure de belles opportunités, des buts aussi. Toutefois, le groupe se découvre plus facilement et par conséquent demeure plus vulnérable ».

Régis Gürtner s’est une fois encore révélé déterminant

Néanmoins l’Amiens SC paraît vouloir se familiariser avec ce schéma : « Nous avons effectivement « fermer la boutique » samedi soir afin de préserver ce petit avantage. Ce que nous n’avions pas été en mesure de faire précédemment. La réussite nous a certes souri par moment mais nous avons été sérieux et solides à l’approche du but. Un comportement qu’il faudra réitérer lors des prochaines échéances. A commencer dès dimanche avec ce duel contre le Stade Rennais… »

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)