FOOTBALL : Cruelle désillusion pour Longueau

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce dimanche, l’ESC Longueau se déplaçait sur la pelouse de Verton (D1), avec la ferme intention de se qualifier pour un nouveau septième tour. 

Eliminer en 32ème de finale l’année dernière, Longueau voulait de nouveau briller cette saison et profiter d’un tirage favorable sur le papier pour poursuivre sa bonne série et passer un nouveau tour

Longueau inefficace

Sous un petit rayon de soleil, sur un terrain compliqué et dans une pure ambiance de Coupe de France, les visiteurs sont tombés sur une équipe bien préparée. “On savait que l’on aurait affaire à une équipe avec de vraies valeurs de travail et de solidarité qui possède un bon gardien et un bon joueur par ligne”, rappelle Pierre Bourdet. Effectivement, Verton a, grâce à toutes ses valeurs, résisté à une équipe de Longueau maladroite. En effet les joueurs de Sébastien Léraillé trouvent le poteau et ratent surtout plusieurs face à face. A la pause les deux équipes sont à égalité (0-0). Une situation idéale pour Verton comme le souligne Pierre Bourdet, “revenir aux vestiaires à 0-0 leur a donné de la confiance et de notre côté on a commencé à douter”. 

Longueau se fait punir 

Désireux de concrétiser sa domination, Longueau pousse mais manque toujours d’efficacité mais aussi d’inspiration. “On a monopolisé le ballon mais on n’a pas réussi à se créer de réelle situation par manque de justesse dans nos centres mais aussi de vitesse dans notre jeu et d’automatisme devant”, relaye Pierre Bourdet. Verton utilise alors parfaitement les espaces laissés et sur un contre obtient un penalty un peu généreux. Ce dernier sera transformé par Senée (1-0, 52’). Devant, les locaux restent alors bien groupés derrière et continuent de résister avec la réussite du petit poucet en Coupe de France. Incapable de marquer malgré sa domination, Longueau voit son adversaire le poignarder définitivement à quinze minutes du terme. Sur un nouveau contre et après une bonne déviation, Brachet vient tromper Labouesse et achever les visiteurs (2-0, 75’). Un coup sur la tête qui va assommer les Picards qui ne parviendront pas à réagir, “on aurait pu jouer trois heures de plus sans jamais marquer”, estime Pierre Bourdet. 

Longueau sort donc par la petite porte au terme d’un match ou les joueurs ont “été trop gentils et n’ont pas joué avec l’envie d’un match de coupe”, selon l’adjoint de Sébastien Léraillé. Verton s’impose donc avec les valeurs du “petit” qui n’a rien à perdre, ce qui avait fait la force de Longueau l’année dernière. Sébastien Léraillé craignait d’être la risée du foot Picard en cas d’élimination, mais malheureusement pour lui et son club, on va parler de Longueau dans bien plus que la Picardie. En effet, Verton est le petit poucet de la compétition et le seul club de district encore en lice. La Coupe de France avait livré une épopée magique l’année dernière, cette saison c’est un fin « tragique ».

Les coéquipiers du capitaine Thomas Chatalen qui devrait faire son retour la semaine prochaine devront vite évacuer cet échec pour poursuivre sa bonne série en championnat. 

VertonLongueau : 0-2 (0-0)

Longueau : Labouesse – Desenzani, Petit, Bocquillon, Roussel – Villez, Kwinta M, Kwinta R – Bouvet, Tassart, Vanpuywelde

Remplaçants : Finaz, Delcuse, Dobelle, Kwinta T

Buts : Senée (52′, Sp) et Brachet (75′) pour Verton

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports