FOOTBALL : L’aventure continue pour Longueau

Charlie Dobelle, défenseur ESC Longueau
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Habitué aux belles épopées en Coupe de France, à l’image de la saison dernière, Longueau verra une nouvelle fois le sixième tour.

Si les joueurs de Sébastien Léraillé ont dû une nouvelle fois se déplacer, le tirage leur avait offert une équipe moins bien classée. En effet, Neuville en Ferrain évolue en R3. Un match piège que les coéquipiers de Thomas Chatalen ont su éviter même si tout n’a pas été simple. 

Longueau prend les devants…

Venu avec la ferme intention d’aller tout de suite chercher haut les locaux et d’imposer son rythme, Longueau rentre parfaitement dans son match. Son pressing met sous pression l’adversaire, et après vingt-six minutes, Charlie Dobelle ouvre le score sur un centre de Maxence Kwinta (0-1, 26’). Derrière, les visiteurs continuent d’appuyer et font rapidement le break par Finaz (0-2, 34’). Une entame qui répond parfaitement aux attentes du staff, “les joueurs ont répondu à nos attentes d’entrée mais derrière on n’a pas su tuer le match”, estime Basile Debeugny. Effectivement après avoir changé de système pour avoir plus de stabilité et retrouver un peu plus de cohérence, les Picards vont petit à petit baisser le pied. “Après le changement de système on était plutôt biens, on a réussi à trouver plus de largeur et de cohérence mais ensuite on passe un peu à côté de la fin de première période”. Peu dangereux depuis le début de match, les locaux profitent du relâchement adverse pour apporter le danger obligeant Chatalen à plusieurs arrêts décisifs. A la pause Longueau est devant, 2-0. 

… puis relance son adversaire

Si l’entame de première période était bonne, la seconde est tout l’inverse. “On n’est très mal rentrés dans cette seconde période en tombant dans un faux rythme”, regrette Basile Debeugny. Il n’en fallait pas plus à Ferrain-Neuville pour se relancer en réduisant rapidement le score (1-2, 50’). Derrière, Longueau, sans être flamboyant dans le jeu, va être costaud défensivement et ne concédera que très peu d’occasions malgré la débauche d’énergie adverse. En fin de match, alors qu’ils étaient à 11 contre 10 après l’expulsion d’un joueur adverse suite à une faute sur Vanpuywelde, Longueau tue le match. Dans les dernières minutes Roussel, sur un contre, profite alors des espaces laissés pour marquer (1-3, 94’). 

Longueau s’impose donc 1-3 et verra le sixième tour de Coupe de France. “On retiendra aujourd’hui la qualification, ce qui était l’objectif même si on aurait préféré mettre la manière”, estime Basile Debeugny. Avec ce succès, Longueau enchaîne une troisième victoire, toutes compétitions confondues, et fait le plein de confiance avant la réception d’Avion. Pour ce match, Sébastien Léraillé avait fait quelques changements par rapport à la semaine dernière. Des changements qui selon son adjoint, sont des choix, plus qu’un simple turnover.

Ferrain-Neuville – Longueau : 1-3 (0-2)

Longueau : Chatalen – Desenzani, Hede, Dobelle, Roussel – Delcuse, Villez, Kwinta M – Finaz, Kwinta R, Tassart

Remplaçants : Bouvet, Kwinta T, Vanpuywelde, Bocquillon

Buts : Dobelle (26’), Finaz (34’) et Roussel (94’) pour Longueau

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports