ROLLER HOCKEY : Les Greenfalcons font le travail

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après une série négative de trois défaites, dont la dernière lors du derby, les Greenfalcons ont retrouvé le chemin de la victoire, sans trembler, contre les Mustangs de La Chapelle (10-5)

Les Greenfalcons ne tardaient pas à se mettre dans le match puisqu’après quelques secondes seulement, Picard ouvrait le score d’un tir de loin (0’48, 1-0). Les Messipontins ne desserraient pas l’étreinte et les Mustangs étaient alors pénalisés à deux reprises coup sur coup. En double supériorité, Hard réussissait à augmenter l’avantage des locaux de près (3’25, 2-0). Toujours en supériorité, Pont-de-Metz aggravait le score grâce à Demaret, bien servi par Josse juste devant la cage adverse (5’05, 3-0). Les Greenfalcons continuaient alors leur marche en avant et, juste après une énorme occasion de Hard (8’52), concluaient ce gros temps fort par un nouveau but de Josse qui avait bien suivi l’action de Jeremy Hard (9’32’, 4-0).

Les Mustangs sortent alors enfin de leur boîte et mettent à contribution Choteau à plusieurs reprises (11’47, 11’52, 12’58), mais ne profitent pas des deux premières minutes de pénalités messipontines pour marquer. La supériorité des Greenfalcons qui suit est également vierge de but. Et si Hard se procure une nouvelle opportunité (16’55), ce sont globalement les Chapelains qui sont très actifs, mais se heurtent à une grosse défense messipontine, malgré une très belle opportunité à cinq minutes de la mi-temps (20’20).

Les Greenfalcons font le trou

Mais après avoir fait le dos rond sans finalement se mettre très en danger, les Greenfalcons reprennent leur marche en avant. D’abord grâce à Josse, bien servi par un palet fort de Hard devant le but adverse, qui n’a plus qu’a le pousser dans le but (21’32, 5-0). Puis, malgré une supériorité des visiteurs, Demaret part seul et va tromper le gardien des Mustangs (22’29, 6-0). Les Mustangs finissent tout de même par profiter de leur supériorité pour inscrire leur premier but par Crime (23’28, 6-1). Mais, immédiatement après une grosse intervention de Choteau (23’50), c’est Josse qui augmente à nouveau l’écart pour les Greenfalcons (23’58’, 7-1).

Les Messipontins atteignent donc la mi-temps avec une belle avance, mais continuent d’appuyer. Juste après le retour des vestiaires, Tellier bien servi en retrait par Picard, marque un nouveau but pour les Greenfalcons (25’35, 8-1). Dans la foulée, les Mustangs marquent, de loin, par Sebbak (26’51’, 8-2). Quelques minutes plus tard, une supériorité en faveur des visisteurs leur permet de réduire encore un peu l’écart, sur un palet venu de loin, Guheux trompe de près Choteau qui venait de s’illustrer (28’21, 8-3). Mais les Greenfalcons ne laissent pas d’espoir à leurs adversaires et marquent en supériorité par Hard, bien servi par Josse (30’03, 9-3). Puis mettent un terme à leur démonstration offensive par un dernier but de Defossez, servi tout seul devant par Demaret et qui profite parfaitement de sa position (34’12, 10-3).

Une fin de match anecdotique

Les Greenfalcons gèrent alors assez bien leur adversaire, qui ne désarme pourtant pas, tenant le score en infériorité avant de voir Choteau s’interposer à plusieurs reprises (39’50, 41’52). La plus grosse occasions des Mustangs a lieu lorsqu’ils touchent le poteau, avant de voir Choteau de nouveau remporter son duel après le rebond (42’33). Dans cette période plutôt favorable aux Mustangs mais parfaitement maîtrisée par les Greenfalcons, ces derniers ont aussi une opportunité grâce à Defossez, mais la gardien chapelain s’impose (43′).

La fin de match est marquée par l’arrêt du jeu pour la blessure de Mathéo Candellier (44’28). Après la reprise du jeu, les Greenfalcons sont un peu moins concentré et Cadeau marque, à bonne distance, et près de la lucarne (44’45, 10-4). Puis Crime déclenche de loin et surprend une nouvelle fois les Messipontins (46’51, 10-5). Malgré ce petit moment de flottement, la victoire des Greenfalcons n’est pas remise en question et le score ne change plus. Pont-de-Metz retrouve donc la victoire après un match abouti.

« On est sur la bonne voie »

A l’issue de la rencontre, Antoine Démaret affichait « de la satisfaction » tant vis-à-vis du résultat que de la manière : « On a réussi à bien démarrer le match et à rester solidaires et soudés toute la première mi-temps, ce qui nous permet d’avoir un bel avantage. On connaît nos difficultés quand on mène, et là, on a mentalement bien tenu. Pour cela, il y a eu des choix de fait en début de match et les 10 joueurs présents ce soir ont fait le boulot. C’est encourageant parce qu’avant cela, on prenait beaucoup de buts. Là, les derniers, je les oublie parce que la blessure et l’arrêt de jeu de 5-10 minutes font mal au moral, on se relâche un peu. C’est à travailler quand même mais dans l’ensemble, on a bien travaillé. On est sur la bonne voie »

Le coach des Greenfalcons revenait aussi sur la bonne gestion des supériorités et des infériorités : « On a été bons en supériorité, on n’a pas fait trop de fautes, on a été agressifs dans le bon sens. On a bien bossé. On a été solidaires. C’est vraiment agréable, surtout quand le résultat est là. Le mental a fait la différence : en infériorité on a été bons, en supériorité on a été très bons et le banc a donné satisfaction ». Sur la blessure de Candellier, enfin, Antoine Demaret se voulait rassurant : « Ça devrait aller, c’est un gros coup sur le tibia, il n’y a rien de casser. On va aller contrôler, mais normalement, ça devrait aller »

Greenfalcons de Pont-de-Metz – Mustangs de La Chapelle : 10-5 (7-1)

Buts : Picard (0’48), Hard (3’25, 30’03), Demaret (5’05, 22’29), Josse (9’32, 21’32, 23’58), Tellier (25’25) et Defossez (34’12)

Équipe : Paul Choteau – Victor Tellier – Kevin Dantan – Antoine Buriez – Adrien Josse – Valentin Demaret – Pierre-Antoine Picard – Matheo Candellier Brohon – Henri Pepin – Jeremy Defossez – Jeremy Hard

Morgan Chaumier

Crédit photo : Coralie Sombret – Gazettesports.fr