HOCKEY SUR GLACE : Absences prolongées, nouvelle arrivée ?

Se
Ⓒ Gazette Sports

Alors que Spencer Edwards a rechuté face à Reims, et que Joey West s’est fait opérer de l’œil dans le semaine, les Gothiques ont décidé de recruter Francis Drolet. Une arrivée qui pourrait en appeler une autre…

Mardi dernier, Joey West se faisait opérer de l’œil. Le lendemain, les Gothiques s’imposaient 14-1 face à Reims en coupe de France, et voyaient Spencer Edwards replonger, pour son retour à la compétition : « C’est une rechute, il a réessayé alors que ça faisait 6 semaines qu’il était out. Mais c’est la même blessure et de ce que j’ai entendu c’est au moins encore 6 semaines. »

Dans la foulée de cette rencontre, le club amiénois annonçait l’arrivée de Francis Drolet : « On se doit de compenser les absences de Spencer (ndlr : Edwards) et Joey (ndlr : West), parce qu’on ne peut pas continuer comme ça avec les blessures. Joey, la nouvelle c’est que c’est minimum un mois voire six semaines… Donc les deux on les perd pour un mois et demi, ils ne joueront pas en Continental Cup », nous confiait Mario Richer.

Une recrue à l’ADN gothique

Francis Drolet, centre de 29 ans, débarque donc à Amiens après quatre saisons passées en D1 et une pige en Australie cet été. Un passif dans l’hexagone, positif pour le coach amiénois : « Sa licence est en France, il a l’habitude de la France, ce sont des petits détails importants pour nous. Ce n’est pas un joueur qui aura besoin de s’adapter pendant un mois et demi-deux mois. Il sait ce que c’est d’être en France donc son adaptation va être très courte. »

Au-delà de cet argument, le Canadien présente un profil très intéressant pour Mario Richer : « C’est un mélange de Spencer et de Joey, et c’est ce qu’on attend de lui. Il a l’ADN de notre équipe. Il a fait ses points où il est passé, mais c’est pour l’intensité et le travail avant tout. » Francis Drolet devrait d’ailleurs rester plus longtemps que Ville Saukko au sein de l’effectif amiénois : « Dans tous les contrats il y a un moins d’essai mais il a signé à l’année, normalement il devrait rester à l’année. »

Une recrue qui n’est probablement pas la dernière : « C’est possible qu’il y ait d’autres renforts. J’attends qu’on me donne le « ok », que l’on me dise qu’on a de l’argent. »
Affaire à suivre dans le jours à venir donc…

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr