FOOTBALL (F) : L’Amiens SC remporte son… Paris

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Outre une première victoire à ce niveau de compétition, sur le gazon de Saint-Denis (1-4), les demoiselles d’Hicham Andasmas ont (également) dévoilé de belles vertus.

Le fond mais également la forme ! Toujours en quête d’un premier succès, les demoiselles de l’Amiens SC sont parvenues à leurs fins en région parisienne, s’imposant sur le gazon synthétique du Racing Saint-Denis (1-4). Un duel entre mal classées que les protégées de Hicham Andasmas ont pris soin de remporter. Le panache en prime.

Il s’agit, à mon sens, d’un match dit « de référence » au regard notamment de l’abnégation et de la détermination affichées par les filles

« Il s’agit, à mon sens, d’un match dit « de référence » au regard notamment de l’abnégation et de la détermination affichées par les filles. Aujourd’hui, j’ai vu une équipe animée par la volonté d’évoluer les unes pour les autres » lâchait, tout sourire, le responsable technique sitôt de coup de sifflet final. Après avoir – il est vrai – connu quelques sueurs froides. « Une fois encore j’insiste sur l’état d’esprit de ce groupe, capable de (re)trouver les ressources morales et ainsi rebondir après un début de rencontre au scénario défavorable ». En quelques mots, l’entraîneur amiénois traduit son inquiétude après l’ouverture du score des parisiennes, avant même la fin du premier quart d’heure (1-0 ; 8e).

Une fois encore j’insiste sur l’état d’esprit de ce groupe, capable de (re)trouver les ressources morales et ainsi rebondir après un début de rencontre au scénario défavorable

Alors dans ses « petits souliers » et plus que jamais au pied du mur, l’Amiens SC s’en remettait à celui de Vlieghe pour repartir de l’avant. Se sortir aussi d’une situation embarrassante. Et à deux reprises, l’intéressée apparaissait à point nommé pour expédier le ballon au fond des filets parisiens.

« C’est une victoire d’équipe, servie il est vrai par certaines individualités. Ce résultat se révèle être très important dans la course au maintien. Il l’est aussi psychologiquement »

Entrée en cours de jeu, Tiffany Vassant s’est – une fois encore – distinguée, signant au passage un (joli) doublé

Hicham Andasmas fait ainsi (habilement) allusion à ces présentes confrontations où les Amiénoises s’étaient résignées à rendre les armes sans avoir démérité. A Saint-Denis, à deux pas du Stade de France, elles ont enfin réussi à toucher au but et à ouvrir leur compteur : « Tout n’a pas été parfait il faut l’admettre mais cette satisfaction fait le plus grand bien. Il demeure beaucoup de choses à améliorer notamment dans l’animation offensive et défensive ».

Tout n’a pas été parfait  il faut l’admettre mais cette satisfaction fait le plus grand bien.

N’en demeure que ces trois points tombés dans l’escarcelle des coéquipières de Tiffany Vassant (entrée en cours de jeu et auteur d’un joli coup de deux elle aussi) apportent du baume au cœur. Surtout à la veille de dérouler le « tapis rouge » devant les représentantes de l’AS Saint-Etienne (13 octobre) lesquelles caracolent – pour l’heure – en tête de ce championnat.

« Il apparaîtrait indécent de s’enflammer. L’essentiel est acquis j’en conviens mais bien d’autres échéances nous attendent. Notre préoccupation est d’engranger suffisamment de victoires afin d’être à nouveau de la partie à ce niveau l’an prochain » souligne Hicham Andasmas. Convaincu que cette « belle satisfaction » devrait en appeler d’autres tant son groupe demeure perfectible.

  • SAINT-DENIS. Stade Auguste Delaune. Amiens SC bat RC Saint-Denis 4-1 (2-1)

Arbitre : Mlle Anaëlle Rehel assistée de Mlles Sinem Atalay et Gladys Namrit.

Gazon synthétique. Temps venteux et pluvieux.

Buts : Vlieghe (27e, 39e), Vassant (72e, 92e)

  • AMIENS SC : Martin ; Meunier (cap), Fortin, Plessier, Pigache, L. Seret (puis Cabaret 75e), Vlieghe, Tellier Bouazni, Pugnetti (puis Karaoun 85e), Dolignon, Julian (puis Vassant 67e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Sisco – Amiens SC féminine

<> A lire également

PÉTANQUE : Retour sur le 30ème anniversaire du national de la Hotoie