HANDBALL : L’APH joue un match à deux visages

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce samedi 14 septembre se jouait la deuxième journée de championnat pour l’APH. Le suspens n’aura duré que 45 minutes sur les planches du Coliseum où Amiens finit par s’incliner 19-27 face à Vernon. Amiens a montré deux visages.

Un Shamrylo en forme

Le score final affiche certes une nette domination des visiteurs, mais ce relégué de Proligue au statut VAP a eu fort à faire face au club Picard dont les moyens sont bien loin du quasi million d’euros  Normand.

L’entame de match laissait apercevoir une bonne forme des Pirates, notamment grâce à un gardien qui enchaînait les parades (11 arrêts sur le match). Shamrylo et ses coéquipiers prennent rapidement les devants sous les yeux d’un Coliseum presque comble pour cette première à domicile. Le premier quart d’heure sera donc bien pris en mains par les joueurs de l’APH malgré une situation d’infériorité numérique. Les deux collectifs se sont rendus coup pour coup avec intensité et les hommes de Benoit GUILLAUME ont fini par recoller au score après 17 minutes de jeu (7-7).

Après ce retour au score du SM Vernon, il sera impossible pour l’APH de repasser devant tant les échecs au tir se sont enchaînés côté Picard. La bonne séquence défensive n’a pas suffi, les locaux ont regagné les vestiaires en accusant un retard de trois buts à la pause (9-12).

Une deuxième mi-temps en demi-teinte

Après une fin de première période difficile, les joueurs de Lavillette se sont retrouvés face à un nouveau portier Normand qui a rivalisé d’efficacité avec Shamrylo. Les tirs Amiénois se sont échoués sur ce nouveau gardien, mais la bonne séquence défensive du moment a permis de ne pas creuser l’écart immédiatement. Le premier quart d’heure de cette seconde période a continué à se jouer à niveau égal, les deux équipes se rendant but pour but et l’APH recollant au score (42’ : 15-15), mais la double exclusion pour l’APH (Tatto et Richard) à la 45èsera décisive.

Auteur de 8 réalisation, Rabah Soudani a été le meilleur marqueur de l'équipe.
Auteur de 8 réalisation, Rabah Soudani a été le meilleur marqueur de l’équipe.

Le mental a lâché progressivement face à ces décisions arbitrales souvent jugées « litigeuses » et les coéquipiers de Soudani ont peu à peu vu l’écart s’agrandir jusqu’à se retrouver à cinq longueurs derrière au money time (55’ : 18-22). Amiens s’est donc finalement incliné face au favori de la poule, la « plus grosse cylindrée du championnat » selon Soudani.

Pierre-Alain LAVILLETTE (entraineur de l’Amiens PH) :

« On a pas su faire la différence avant et on a pas réussi à recoller au score malgré ça, c’est notre problème c’est notre faute, on a des choses à gérer pour pouvoir être plus efficaces au tir, on a été cruellement en manque d’efficacité au tir en deuxième mi-temps, on a eu des situations pour repasser devant plusieurs fois malheureusement on les a pas concrétisées et l’adversaire l’a fait. »

Amiens PH – SM Vernon : 27-19 (9-12)
Arbitres : MMES Duée Mathilde & Leclercq Clémentine
AMIENS : Amat, Shamrylo ; Richard (C) 1, Bonin 4, Charpaud, Devaux 1, Legras 1, Lhotellier, Lippens, Prunié, Scattolari 2, Soudani 8, Tchinda, Tatto 2
VERNON : Garcia (C), Gourville ; Bouteiller, Clementia 6, Delaporte, Gaillard 6, Gassama 2, Indjic 1, Lagier 7, Onchev 2, Pochet 3, Rodrigues Fortes, Vergely.

Océane KRONEK

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports

À lire aussi :

FOOTBALL : Le point… serré pour l’Amiens SC