HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques retrouvent leur public

Ⓒ Gazette Sports

Après un premier tournoi amical à Cergy-Pontoise, les Gothiques retrouvent leur public ce vendredi, à 19h, avec la réception de l’Université Carletone d’Ottawa.  

La saison passée, les Gothiques avaient fait face à une autre Université, celle de Trois-Rivières, pour une victoire 6-5.

Pour leur retrouvailles avec le Coliseum, les Amiénois affrontent donc l’Université Carleton d’Ottawa. Un adversaire qu’il convient de prendre au sérieux selon le coach amiénois : « Ils jouent dans la même division que Trois-Rivières que l’on jouait les années précédentes. C’est une équipe qui devrait être dans les meilleures de sa ligue. C’est un calibre un peu comme la Magnus, ça va être un très bon match. Ce sont des équipes qui jouent plus physique, donc ça va être très bien comme mise en forme. »

Fatigue à prévoir pour les Samariens

Après la CCM Summer Cup, les Gothiques ont travaillé très fort durant la semaine, mettant l’accent sur le patinage : « Cette semaine on a eu un expert en patinage donc il a donné beaucoup de conseils à nos joueurs, on a travaillé là-dessus. L’accent était mis sur l’amélioration du coup de patin. »

Un entraînement spécifique que les Amiénois ne vont pas stopper malgré le match, comme le confirme Mario Richer : « C’est un travail qui va continuer ce matin et samedi. On va être un peu fatigué ce soir. Ça nous fait 3 heures sur la glace tous les jours, donc ce vendredi va être une longue journée avec la pratique du matin (ndlr : et le match). » Une préparation essentielle pour le coach amiénois, et ce, malgré la fatigue : « On ne se repose pas pour le match. C’est très demandant mais il faut le faire en début de la saison, pour travailler au niveau de notre endurance et s’assurer qu’au niveau du patin on s’améliore aussi. » 

« Le travail » encore et toujours

Pour moi ce qui est important c’est : comment on travaille

Pour l’entraîneur amiénois, l’essentiel durant les amicaux, et même durant la saison, n’est pas forcément la victoire : « L’important ce n’est pas la victoire, ce n’est jamais la victoire, c’est l’intensité, que les joueurs travaillent. Durant la saison c’est la même chose, on veut que les joueurs soient compétitifs, soient intensifs, soient bien dans le système et que l’on s’améliore tout le temps. C’est toujours la même chose : à la fin de la soirée tu te regardes dans le miroir et tu demandes si tu as donné ton maximum. Je ne regarde pas vraiment victoire ou défaite, pour moi ce qui est important c’est : comment on travaille. »

Pour ce qui est de l’effectif, Mario Richer espère toujours l’étoffer : « On va le renforcer (ndlr : l’effectif), normalement par un autre joueur étranger, normalement on va en avoir un bientôt. » En attendant, les supporters amiénois pourront retrouver leur héros de la saison passée et les 6 nouvelles recrues (Dan Gibb, Thomas Roussel, Cain Franson, Michael Babcock, Jerôme Verrier et Florian Sabatier), ce soir au Coliseum.

Vendredi 30 août 19h00 (Amical)

Coliseum : Gothiques – Université Carleton Ottawa

Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr

HOCKEY SUR GLACE : De la nouveauté chez les Gothiques !