HOCKEY-SUR-GLACE : Michael Babcock – “Pour moi, c’est tout pour l’équipe”

0
225

Recrue offensive de l’intersaison amiénoise, Michael Babcock va connaître sa première expérience professionnelle avec les Gothiques. Entretien avec un joueur de 24 ans qui laisse entrevoir de belles promesses et qui place le collectif au cœur de ses priorités.

Bonjour Michael, parlez-nous des raisons qui vous ont poussé à rejoindre les Gothiques ?

Je voulais être professionnel, venir en Europe, et j’avais entendu beaucoup de bonnes choses sur Amiens. Après avoir parlé avec pas mal de monde, Amiens m’est apparue comme la bonne destination. C’est un très beau lieu, avec un bon staff, de bons joueurs, un groupe travailleur, pleins de bonnes choses. Les Gothiques ont gagné la Coupe de France, ce qui était aussi un bon signe pour moi, et il se trouve qu’ils voulaient autant de moi, que moi je voulais d’eux, donc c’était parfait.

Tu connaissais donc un peu la France, plus particulièrement Amiens, avant de venir ?

Oui, l’an dernier je jouais avec Sami Tavernier, un Français originaire de Morzine, nous étions dans la même école et il m’a dit du bien d’Amiens. Il avait souvent entendu de bonnes choses à propos de cette destination.

“On se sent bien ici”

Justement, quelles sont tes premières impressions depuis ton arrivée ?

Génial, j’aime vraiment bien, la ville est cool, il y a des choses à faire, c’est très sympa l’été. J’aime ça, les gars sont supers, la patinoire est belle, on se sent bien ici, et j’ai hâte de commencer !

Comment te définirais-tu comme joueur ?

Je suis un très gros travailleur des deux côtés, j’aime jouer des deux côtés. Je suis quelqu’un de tenace et responsable. J’aime travailler fort, à l’image de l’équipe, donc je pense que ça va coller ici.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Je vais donner tout mon possible, la réussite de l’équipe est la chose la plus importante donc on va tout donner en Ligue Magnus, en Continental Cup, en Coupe de France et en match de pré-saison. Quand tu es dans une bonne équipe les qualités individuelles ressortent naturellement, donc pour moi, c’est tout pour l’équipe !

Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédits photos Leandre Leber Gazettesports.fr

HOCKEY-SUR-GLACE : Mario Richer à l’aube d’un “nouveau marathon”




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.