COURSE-À-PIED : Antoine Dubreucq et Mélanie Doutart survolent l’épreuve du château fort

Ⓒ Gazette Sports

On a battu tous les records ce samedi 13 juillet à Picquigny dans ce qui est une épreuve unique en son genre : le circuit du château fort. En effet, il y avait exactement 287 concurrents au départ et ils étaient venus d’un peu partout.

Le lot des anonymes était évidemment le plus important avec des sportifs du dimanche, certains ayant même fait la fête la veille, d’autres venus de disciplines différentes comme Sylvain France qui pratique le hockey sur gazon mais qui était et de loin le plus grand au départ : 2m04.

Nous avions même le Député de la circonscription François Ruffin qui a tenu à aller jusqu’au bout en prenant la 74e place en 43’20 ». Nostalgie avec le passé, celui des grandes heures des courses pédestres dans la région avec au départ Claude Ansard qui a terminé la course en 185e position dans le temps de 52’28 ». Loin certes du temps de ses meilleures années lorsqu’il était le meilleur au .. monde sur la distance des 100km du Val de Somme.

Claude Ansard avait tenu à se remettre dans le bain car il voulait rendre hommage à Maurice Herlein, le créateur de cette course de Picquigny dont on rappelle qu’elle n’a pas d’équivalent dans la région.

« C’est dur mais je reviendrai l’année prochaine »

Et pourtant, combien de fois avons nous entendu après la course de la part de nombreux coureurs : « C’est dur mais je reviendrai l’année prochaine« .

Cette course disputée dans d’excellentes conditions atmosphériques (le départ avait été retardé d’une heure) a été marquée par l’écrasante supériorité des deux grands favoris, en l’occurrence Mélanie Doutart et Antoine Dubreucq. Mélanie que le village de Picquigny aimerait bien récupérer en tant que médecin adore venir participer à cette épreuve faite de montées d’escaliers, de descentes vertigineuses et un peu de plat. Elle a même pris part au classement toutes catégories en terminant à la 10e place se permettant même de devancer Ludovic Dubreucq, le frère d’Antoine qui lui, a largement triomphé.

Mélanie Doutart a donc réussi le tripléé Jules Verne-Transbaie-Picquigny et c’est une première

Certes, les trois épreuves sont complètement différentes mais elles démontrent que l’athlète qui s’impose dans les trois courses est un champion ou championne.

Si Mélanie Doutart reste avant tout une athlète de la piste, tel n’est pas le cas d’Antoine Dubreucq qui vise des distances plus longues. C’est ainsi qu’il va participer en octobre au championnat de France des 100km qui aura lieu à Amiens. Dans une semaine, Antoine va débuter sa préparation spécifique et surtout , il sait bien que pour gagner un 100km, il faut être fort à la fois physiquement mais aussi moralement.

En l’absence de Lamrani qui est blessé, la deuxième place a souri a Jaouiad Boumahraz qui a concédé une cinquantaine de secondes. Cette épreuve de Picquigny dont voici les dix premiers a été d’un excellent cru. Vivement l’année prochaine.

Classement (275 classés) :

1. Antoine Dubreucq (Amicale du Val de Somme) 31’52 »; 2. Jaouad Boumahraz (Amicale du Val de Somme) 32’42 »; 3. Aurélien Dassonneville (Amiens UC) 32’56 »; 4. Alexis Ansard (Amiens UC) 33’35 »; 5. Luc Desmarest (Amiens UC) 33’55 »; 6. Dominique Connan (Amiens UC) 34’11 »; 7. Nicolas Thibault (Touquet Opale Athlétisme) 34’15 »; 8. Christophe Guibon (Amiens UC) 34’31 »; 9. Jonathan Bardet (Esprit Run) 34’33 »; 10. Mélanie Doutart (Amiens UC) 34’37 »; 11. Ludovic Dubreucq (Amicale Val de Somme) 35’21 »

Lionel Herbet

Crédits photos DR

FOOTBALL : L’Amiens SC démarre par une victoire

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.