BASKET-BALL : Le play-ground sera réservé aux femmes

Ⓒ Gazette Sports

La 13e édition du « girls in da ground » journée de basket Ball exclusivement féminin aura lieu ce samedi 8 juin 2019. Organisé à l’origine par la MABB (Métropole Amiénoise Basket Ball), l’événement est désormais soutenu par Amiens Métropole et la fédération Française de basket-ball puisqu’il est reconnu comme tournoi Super League.

Un tournoi où de nombreuses équipes féminines venues de toute la France s’affrontent en équipe de trois contre trois sur les play-Ground (terrains extérieurs) du complexe sportif Émile Moiroud d’Amiens. La particularité de cette compétition est qu’elle est ouverte à toutes les joueuses de plus de 16 ans qu’elles soient ou non licenciées dans un club affilié FFBB. Il suffit pour cela de s’inscrire sur le site de la Mabb (www.mabb.fr) ou le jour même avant 12h30 pour un début de tournoi à 13h.

Le matin étant réservé au jeunes pousses (U12 et U13) qui s’affronteront lors du Challenges Valérie Soudain figure très connue du basket Picard. L’occasion pour ces jeunes filles de découvrir la pratique et le déroulement d’un tournoi 3X3, le tout à partir de 10h.

La précédente édition du « Girls in da Ground » a accueilli plus d’une centaine de joueuses et nombreuses sont les équipes qui se sont créées à quelques minutes du coup d’envoi en fonction des filles venues seule mais résolument prête à participer au tournoi. “C’est ce qui fait le charme de l’événement, des équipes recomposée en fonction des affinités avec un seul objectif se faire plaisir” Rudy DUFOSSÉ (président de la MABB).

Une journée entièrement consacrée au basket féminin, le postulat était osé voir périlleux. C’est pour cette raison que la FFBB a choisi le quartier d’Etouvie pour accueillir cet événement car c’est dans le quartier ouest d’amiens et le quartier nord qu’est implanté depuis près de 15 ans le club de basket de la Métropole Amiénoise. L’association sportive a cette particularité de compter parmi ses adhérents une majorité de filles réparties dans toutes les catégories existantes de baby basketteuses en passant par les benjamines, les minimes, les cadettes et les seniors.

« Le public féminin représente presque 80 % des 200 licenciés qui sont accueillis et la demande ne cesse de monter chaque semaine notamment chez les jeunes enfants qui composent notre école de mini basket, elle est la plus importante de tout le département et se compose essentiellement de jeune fille âgées de 5 à 10 ans » Rudy DUFOSSÉ.
Une journée sportive 100 % féminine qui sans aucun doute fera le bonheur de tous sous le regard de nombreux spectateurs, qui a l’image de l’année précédente viendront nombreux assister à l’événement !

Aurélien Finet

Crédit Photo : MABB

A lire aussi <>

FOOTBALL : Longueau, invaincu jusqu’au bout