THOMAS SUIRE : “Amiens est redevenu une place forte du hockey”

0
356

La belle saison amiénoise, ses bonnes performances personnelles, le titre en coupe de France, l’élimination face à Grenoble ou encore son avenir, Thomas Suire s’est livré sur de nombreux sujets à Gazettesports.

Thomas, quels sont tes sentiments sur la saison qui vient de s’écouler ?

C’était une belle saison, on a accompli pas mal de belles choses. On a quand même ramené un titre à Amiens, ça faisait 15 ans que ce n’était pas arrivé ! Et puis un top 3 et une demi-finale contre Grenoble, je pense que la saison est quand même bonne. Nous avions un super groupe, une belle bande de copains, tous dans le même bateau, et du coup ça a bien fonctionné cette année.

Nous avions un super groupe, une belle bande de copains

Une saison qui se termine face à une grosse équipe de Grenoble…

Certes c’est une bonne équipe mais on a fait des bons matchs. Après il ne faut pas se cacher, nous avons perdu à cause de nos erreurs, et en face c’est tellement fort que les erreurs se payent cash ! Ils n’étaient pas « trop forts », c’est une bonne équipe mais on n’a pas réussi à se mettre à leur niveau.  

Un peu de frustration suite à ces demies ?

Oui, comme cette pénalité que l’on prend dans le match 4 où on encaisse 3 buts en cinq minutes, pour revenir après c’est très difficile, surtout face à une armada comme celle-là. Donc oui, certaines choses n’ont pas joué en notre faveur, mais on a donné tout ce qu’on pouvait, on avait sorti une grosse série contre Bordeaux, et on savait que contre Grenoble c’était un très très gros défi ! On n’a pas su profiter de la dynamique, certes, mais on a fait de très bons matchs de hockey je pense, l’intensité était là, l’impact physique était là aussi. Certaines choses ne nous ont pas souri, on n’a pas eu de chance sur de petits points, ce qui fait aussi que ça a été compliqué contre Grenoble.

Quoi qu’il en soit, Amiens prend une place importante derrière “les ogres”, Rouen et Grenoble…

On mérite largement notre place dans le top 4 depuis 2 ans

Oui ça c’est sûr, comme l’avait dit Jeremie (ndlr : Romand) je crois : « en face (ndlr : Rouen et Grenoble) ils vont tout faire pour tout rafler et c’est à nous derrière de montrer que l’on est une très bonne équipe », et c’est ce que l’on a fait. Amiens est une ville de hockey, on a une très belle patinoire, de beaux supporters, donc je pense que l’on mérite largement notre place dans le top 4 depuis 2 ans. Amiens est redevenu une place forte du hockey en France.

La différence avec ces équipes est seulement financière ? 

Nous on a une équipe de bosseurs, on se disait qu’on avait peut-être une chance de passer face à Grenoble mais il fallait travailler très fort pour espérer les battre 4 fois… La saison dernière face à Rouen, on avait quand même réussi à prendre un match chez eux et un chez nous, pour les emmener en 6 matchs. Il y a le budget certes, mais au final il manque aussi les petits détails; peut-être de l’expérience, des choses qui font que c’est compliqué contre ces équipes-là.  

Revenons un peu quelques semaines en arrière, le titre en coupe de France, un moment inoubliable…

Vous savez, gagner un trophée en pro à seulement 20 ans c’est quand même “un truc de fou” ! Quand j’y repense, quand je revois les photos, ça fait remonter des souvenirs incroyables. C’est la grosse satisfaction de la saison, c’était vraiment magique, à chaque fois que j’en parle c’est toujours incroyable. 

Je n’aurai peut-être pas l’occasion de regagner un autre titre donc celui-là je le savoure au maximum. Surtout avec Amiens, ça fait 4 ans que je suis ici et je connais à peu près tout le monde maintenant, donc ça m’a vraiment fait plaisir de ramener ce trophée à Amiens.

Et en plus, tu marques un but en finale…

Oui oui, il a fait du bien celui-là… Après on en reprend un derrière à deux secondes de la fin, on ne va pas refaire le match, mais c’est vrai que ça a fait du bien ! Ça m’a fait du bien au mental, pour la confiance, car je ne marque pas souvent, donc il a vraiment fait plaisir, et puis surtout à Bercy, c’était très cool.

Un trophée que Jonathan Narbonne avait soulevé, mais dès la fin de saison il annonce qu’il arrête sa carrière professionnelle…

C’était vraiment devenu un très bon pote, plus qu’un pilier, donc ça m’a vraiment fait bizarre d’apprendre son départ après le match 4. Pour être honnête, ça me fait même bizarre d’en reparler, c’est vraiment un super gars, un gars d’équipe. Et puis il a toujours tout fait pour nous, quand ça n’allait pas bien en début de saison il était toujours là pour donner les bons conseils et les bons mots. On perd un capitaine, un très bon capitaine à Amiens, qui a fait de très belles choses avec le club, donc le voir partir ça fait quelque chose…

Et toi, tu es fixé sur ton avenir ?

Je ne sais pas encore, l’objectif serait de rester à Amiens…

Pour en revenir à l’exercice 2018-2019, c’était une très bonne saison pour toi…

J’ai vraiment apprécié la saison qui vient de s’écouler, il y a tout qui marchait bien. On avait une très bonne ligne avec Félix et Kévin (ndlr : F.Plouffe et K.Da Costa), on s’entendait super bien, on avait de la vitesse, de l’impact physique, de l’intensité, on remettait un peu de momentun dans les matchs, donc ça m’a fait beaucoup de bien. Et puis après j’ai joué avec Joey et Spencer (ndlr : J.West et S.Edwards) et c’était très bien aussi. Je pense que Mario m’a donné un rôle un peu défensif, un gars qui amène un peu de d’intensité, mais j’ai aussi pris un gros plaisir à jouer offensivement, c’était vraiment cool et ça a bien marché.

Tu te fixes des objectifs en termes de statistiques ?

J’ai envie de devenir un joueur plus important dans l’équipe

Non c’est le jeu en priorité, me faire ma place encore plus, montrer que je ne suis plus un jeune. J’ai envie de progresser et j’ai envie de devenir un joueur plus important dans l’équipe mais pas d’objectif statistiques. Pour moi c’est le jeu et l’équipe qui priment.

Quel est ton programme à partir de maintenant ?

Je vais rester un peu sur Amiens, après je vais profiter, je vais aussi me soigner des petits bobos qu’on a eus cette année parce que ça a été une très longue saison. Je vais me reposer un peu et puis retourner voir la famille car ça fait un moment que je ne suis pas rentré. Après on repartira déjà sur les mois d’été pour faire une grosse préparation. À Morzine on a de la glace, je m’entraîne avec des amis à moi qui jouent au hockey à un haut niveau, donc j’ai de la glace et je fais de la muscu, on se prépare comme ça, il faut entretenir. Un mois d’arrêt et puis après c’est reparti !

 

Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédits photos Roland Sauval/Leandre Leber Gazettesports

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques U20 n’iront pas plus loin




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.