FOOTBALL : Longueau fait le boulot

0
189

Malgré une équipe remaniée, Longueau s’impose 1-0 face à Creil et continue son cavalier seul en tête de sa poule de Régionale 2.

Une entame tambour battant

Affaiblis par l’absence de 5 joueurs forfaits sur blessure et de quelques autres venus prêter main forte à la réserve pour jouer la montée en Départementale 1 (avec un succès 2-0 contre Saint-Sauveur à la clé), Longueau s’avançait donc avec une équipe expérimentale qui comportait notamment deux U18 titulaires, et trois sur le banc.

Face au neuvième du championnat, les Longacoissiens frappaient d’entrée. Si la première frappe décochée dès la 1ère minute de jeu ne s’avérait pas dangereuse, un corner de Demetz au second poteau était repris victorieusement par Lecerf à peine deux minutes plus tard pour ouvrir le score (1-0, 3′). Le début de match était alors assez rythmé et Longueau aurait même pu en profiter pour obtenir un penalty après 14′ de jeu. Suite à son incursion sur la droite de la surface, Lecerf s’écroulait en effet, visiblement bousculé par un Creillois. Insuffisant néanmoins pour l’arbitre de la rencontre pour siffler une faute.

Par la suite, la rencontre sombrait alors dans un faux rythme tout juste ponctué de l’impact physique des visiteurs, incapables d’emballer le jeu et récoltant plusieurs cartons. Notamment pour une grosse faute sur Simon Petit qui dû sortir prématurément, à la 40ème minute. Cela n’empêchait pas Longueau de terminer cette première période sur deux grosses opportunités de Tassart (39′, 42′).

Le match sombre dans l’ennui

Pourtant, le retour de la pause fut plus compliqué. Tandis que Longueau devait s’habituer à son nouveau système de jeu, Roussel ayant pris l’axe, Ouannoune ayant changé de côté pour évoluer sur le flanc gauche et Lecerf ayant reculé d’un cran pour prendre le poste de latéral droit, Creil tentait un peu plus de se montrer. Notamment en insistant sur le côté occupé par Lecerf. Toutefois, ces tentatives creilloises ne se firent pas très dangereuses et après 20 minutes passées sans le contrôle du cuir, Longueau remettait le pied sur le ballon.

Au point même d’enchaîner plusieurs opportunités, le gardien de Creil devant se coucher pour détourner une frappe bien placée (69′) puis voyant la balle passer à côté de son but (72′). C’est pourtant dans cette période-là que Creil se créera son opportunité la plus franche avec une tête au ras du montant de Chatalen sur un coup de pied arrêté bien négocié par les Isariens (75′).

Après ce regain d’intérêt, le match perdait de nouveau du rythme. Malgré une tentative du coach creillois, suspendu mais donnant de la voix derrière la main courante, qui repassait à 4 derrière après avoir joué 70′ avec une défense à 5. Mais son équipe ne semblait plus capable d’aller de l’avant. A quelques minutes du terme, Delcuse se permit même de tenter un lob sur le gardien de plus de 30 mètres, sans succès. Le match prenait fin sur une récupération de Chatalen devant le crâne d’un creillois prêt à frapper au but sur corner, illustration des rares occasion de l’adversaire du jour et de la facilité à les négocier pour le dernier rempart longacoissien.

La satisfaction domine

Après le match, Sébastien Leraillé ne cachait pas sa satisfaction même s’il admettait que son équipe n’avait pas sorti une prestation parfaite : “Aujourd’hui, sur la physionomie du match, le résultat me paraît logique. Il y a probablement un penalty et un carton rouge oubliés. Ça m’aurait embêté de ne pas gagner le match étant données les circonstances. Je suis satisfait parce que l’on avait cinq U18, j’ai cinq blessés, j’ai mis des garçons à la disposition de la réserve. Ça permet aux jeunes de venir voir ce qui se passe là-haut, les méthodes de travail. Ils ont l’habitude de s’entraîner avec nous mais là c’était un match de compétition. Ce n’était pas un cadeau de les lancer contre Creil. On a fait 20 très bonne premières minutes où l’on a vu beaucoup de choses intéressantes et puis, après, on s’est éteint à l’image du match et de l’adversaire. On n’a pas fait en sorte de faire un bon match, en face ils étaient 5 derrière. Quand on vient à Longueau, c’est la mode. C’est un match qu’il fallait gagner pour entretenir la dynamique.”

Il en a également profité pour revenir sur la sortie sur blessure de Simon Petit : “Concernant Simon Petit, on espère que ce n’est pas cassé. Il est parti aux urgences. Il ne pouvait plus bouger son orteil.”

Avec la défaite de Saint-Maximin, Longueau accroit encore son avance désormais portée à 21 unités par rapport à son duo de poursuivant composé des Isariens et de Soissons.

Longueau 1-0 Creil (1-0)

But : Lecerf (3′)

Longueau : Chatalen (C) – Ouannoune, Petit, Bocquillon, Roussel – Delcuse, Demetz – Lecerf, Tassart, Lemaire, Bayoumi

Remplaçants : Coussart, Gori, Deboubert

Morgan Chaumier

Crédit photo : Coralie Sombret – GazetteSports

À lire aussi >>

FOOTBALL : Les Portugais récidivent face à Outreau




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.