HOCKEY-SUR-GLACE : Et c’est Bordeaux qui prend les devants…

0
223
CIT Dessaint

Dans une rencontre encore serrée, les Gothiques s’inclinent face aux Boxers, qui prennent la tête de la série, et qui ont l’opportunité de la clore, dimanche, à Mériadeck (3-4).

1er tiers : Mauvais départ, mais bonne réaction

Les Gothiques semblent prendre le match par le bon bout, avec deux tirs de Da Costa et Suire dans les 15 premières secondes, mais le Coliseum va vite être refroidi. En effet, après un tir de Gallet détourné par Buysse, Johnston hérite du palet face aux cages et parvient à marquer (1’34 : 0-1). Le public va connaître une nouvelle sueur froide, quand sur un tir dévié par Buysse, la rondelle va aller frôler le poteau de la cage amiénoise (2’48).

Amiens va être ensuite durant 3 minutes en supériorité (2min Glass 2’56/2min Guillaume 4’33), et même en double supériorité durant 24 secondes, mais la défense girondine va alors se montrer impériale. Un powerplay qui prend fin avec les 2min dont écope Edwards (6’03), mais la défense amiénoise se montre alors solide durant 1’30 en infériorité.

Amiens peine à emballer la rencontre, Bordeaux joue parfaitement dans son schéma, et suite à une perte de palet de Suire en zone défensive, Valier s’en va ajuster parfaitement Buysse d’un tir subtil en lucarne, au-dessus de l’épaule du portier picard (10’24 : 0-2). Les Gothiques accusent le coup, et les Bordelais se montrent dangereux dans les minutes qui suivent, sans pour autant creuser l’écart.

Et c’est finalement durant une bonne période bordelaise qu’Amiens va revenir dans le match. En effet, les Picards reviennent dans le match grâce à Edwards qui hérite du palet dans le dos de la défense girondine et s’en va tromper Fouquerel, inscrivant ainsi son 5ème but en play-offs (14’47 : 1-2).  Les Gothiques sont mêmes proches d’égaliser, mais Maïa trouvé face aux cages par Giroux bute alors sur Fouquerel (16’39).

L’inévitable Spencer Edwards, auteur d’un doublé ce soir, ses 5ème et 6ème buts en play-offs

En fin de tiers, les Gothiques ont une belle occasion de revenir quand Glass écope de 2min, tout comme l’équipe de Bordeaux pour retard de jeu (Baazzi en prison), laissant ainsi les Boxers à 3 contre 5 (18’31). Et les Amiénois ne vont pas laisser passer leur chance, puisqu’après un tir de Giroux de la bleue, l’inévitable Edwards parvient à prendre le rebond pour égaliser (19’49 : 2-2).

À nouveau menés de 2 buts, comme lors du dernier match, des Amiénois longtemps gênés par Bordeaux sont finalement parvenus à inscrire 2 buts dans les 5 dernières minutes et ainsi remettre les compteurs à zéro.

2ème tiers : Amiens pousse mais ne prend pas les devants

C’est un début de second tiers équilibré, durant lequel les occasions franches se font assez rares. La première belle opportunité sera à mettre à l’actif de Maïa, mais son tir puissant  est bien stoppé par Fouquerel (23’31). Guillaume écope ensuite de 2min (26’18), mais malgré une grosse pression du powerplay picard, et plusieurs belles opportunités, Bordeaux a tenu bon.

Sans se montrer très dangereux depuis le début de ce second tiers, les Bordelais vont tout de même parvenir à reprendre les devants grâce à Terrier (30’18 : 2-3). Les Picards se retrouvent ensuite dans une situation compliquée lorsque Da Costa (32’12), puis Bault (33’50), sont pénalisés. Mais même à 3 contre 5 durant 23 secondes les Samariens résistent bien, et vont même faire mieux, lorsque Plouffe va aller ajuster parfaitement Fouquerel sur un contre picard (35’14 : 3-3).

Bordeaux se retrouve ensuite en infériorité (36’35), et la situation va en empirant pour les Girondins qui voient Fouquerel quitter la glace sur blessure quelques instants plus tard (36’59), remplacé par Junca. Le portier remplaçant se met vite en évidence en stoppant pas moins de 4 tirs durant ce powerplay picard. Les Amiénois dominent la fin de ce second tiers, mais ne parviennent pas à prendre l’avantage. Et si Da Costa écope de 2min peu avant la sirène (39’44), le score n’évoluera plus.

3ème tiers : Les Gothiques n’y arrivent pas

En infériorité pour 1’45 en ce début de 3ème acte, les hommes de Mario Richer se montrent très costauds, mettant ainsi en échec le powerplay girondin. Les Boxers se montrent plus entreprenants dans les minutes qui suivent, mais Amiens résiste sur cette bonne période girondine.

Cependant, les Picards se retrouvent ensuite en infériorité (West 46’54), et sur ce powerplay bordelais, Barbero va remettre son équipe devant (47’32 : 3-4). Peu de temps après, les Amiénois frisent la correctionelle lorsque Terrier, face aux cages, voit son tir frôler le montant gauche de Buysse (48’58).

Les minutes s’écoulent ensuite sans que les Picards ne parviennent à emballer le match, et à 5 minute du terme, les Bordelais sont en train de réaliser une très belle opération. Amiens parvient enfin à se recréer une opportunité, mais Halley ne parvient alors pas à reprendre un palet que Bault avait envoyé devant la cage.

Lors de la dernière minute du match, Buysse laisse sa cage vide (59’01). Les Amiénois poussent sur la cage adverse, mais rien ne rentre (59’30). Après un dernier temps mort pris par Philippe Bozon (59’52), les Bordelais s’imposent et prennent les rênes dans la série.

Match 5 

Amiens – Bordeaux : 3-4 [(2-2)(1-1)(0-1)]

Buts pour Amiens : Edwards assist Maia, West 14’47, Edwards en double-sup assist Halley, Giroux 19’49; Plouffe en inf, assist Narbonne, Smach 35’14

Buts pour Bordeaux : Johnston assist Gallet 1’34; Valier 10’24; Terrier, assist Gallet, Moisand 30’18: Barbero, assist Gallet, Terrier 47’32

Quentin Ducrocq

Crédits photos – Léandre Leber – Gazettesports.fr

 

FOOT US : Le grand marais à l’heure allemande pour le Pôle France




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.