BASKET-BALL : L’ASCBB craque physiquement

0
231
CIT Dessaint

En ce début de mois de mars, l’ASCBB recevait Alfortville pour repartir de l’avant et avancer dans la quête du maintien.

Face à un adversaire qui joue les premiers rôles, les locaux rentraient bien dans le match avec un 6-1 qui pousse alors le coach des visiteurs à prendre le temps mort. Ce dernier sera bénéfique puisque son équipe inscrit un 5-0 pour revenir à hauteur. Dans ce premier quart-temps les deux équipes enchaînent des mini-runs et se rendent coup pour coup. Finalement ce sont les visiteurs qui virent en tête après 10 minutes (17-19).

L’ASCBB court après le score

Après deux minutes très brouillonnes où les deux équipes enchaînent les pertes de balles et shoot ratés, le niveau se rehausse. Plutôt maladroit sur l’ensemble du quart-temps les locaux profitent de leur bonne activité pour s’offrir des points en seconde chance. À 2min10 de la fin les rouges et blancs  passent devant (39-38). Une avance de courte durée, les bleus reprenant de suite les devants. Dans une fin de quart-temps marqué par de nombreux lancers francs, les locaux maladroits dans l’exercice restent derrière à la pause (43-44) mais sont dans le match.

L’ASCBB explose

Dans ce troisième quart-temps, les locaux payent les nombreux efforts consentis pendant les vingt premières minutes. La différence physique se fait petit à petit ressentir. Les replis défensifs ne sont plus systématiquement réalisés, les shoots sont moins précis et les pertes de balles de plus en plus nombreuses. Alfortville fait alors petit à petit l’écart et les amiénois ne parviennent pas à recoller mais restent au contact. Un écart non rédhibitoire qui va s’envoler dans les dernières minutes où les samariens vont voir les visiteurs avoir jusqu’à quinze points d’avance. Finalement le dernier quart-temps sera abordé avec treize points de retard (57-70).

Une réaction en vain

Après plusieurs minutes où les visiteurs gèrent tranquillement leur avance face à des locaux qui semblent incapables de revenir, une réaction arrive. Alors que l’écart était montée à plus dix-huit, les locaux grâce à un run reviennent à dix points. On se dit qu’un retour en fin de match est alors possible mais les visiteurs parviennent à faire le nécessaire pour éviter cela, bien aidé par quelques décisions arbitrales plus que contestables.

Frédéric Domon était déçu et surtout énervé à la fin du match, “Il y a des regrets car on fait une bonne entame et que l’on perd le match sur une baisse de régime sur quelques minutes mais d’un autre côté c’est normal. En face il y a une équipe bien plus costaud physiquement à tous les postes et l’énergie que vous mettez pour compenser cela vous finissez par la payer. Après il y a de bonne chose aujourd’hui et ce qui m’énerve le plus ce sont les décisions arbitrales qui nous sont une nouvelle fois contraire. Comme la semaine dernière à Beuvrages un des arbitres n’est pas au niveau et cela ne nous aide pas. Rien n’est fini et on va se battre jusqu’au bout.”

Une défaite, la treizième de la saison qui complique un peu plus la tâche des Amiénois dans l’optique du maintien mais rien n’est encore fini. Ils leur restent maintenant cinq matchs pour obtenir leur ticket pour une nouvelle saison en national 3 .

ASCBB – ALFORTVILLE : 75-88 (17-19, 26-25, 14-26, 18-18)

ASCBB : KATAM 12, DIAKITE 0, SINOQUET 15, KERROUT 4, NYANGASA 14, MEULEMEESTER 8, NDEMA MOUSSA 3, BOINET 7, DAVID 5, MBENGUE 7

ALFORTVILLE : BIQUE 4, KEITA 11, FRIEDRICH 4, ALBAREDE 9, TRAORE 4, KADRA 17, DIALLO 22, BANNEROT 2, ROSMADE 2, BENJAMIN 15

Aurélien Finet

Crédit Photo : Reynald Valleron – Gazettesports

A lire aussi <>

HOCKEY-SUR-GLACE : Au bout du suspens, Amiens égalise dans la série




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.