ATHLÉTISME : Retour sur les championnats de France Elite indoor

Ⓒ Gazette Sports

La Halle d’Athlétisme de Miramas (13) accueillait ce week-end les Championnats de France Elite en salle. Après des années de travaux, le Stadium et ses 5500 places assises était donc le point de rendez-vous de l’élite nationale, 4 mois après sa réouverture. Le spectacle fut à la hauteur de l’endroit et 8 amiénois ont œuvré en ce sens, s’étant brillamment qualifiés pour y représenter les couleurs de l’Amiens Université Club.

Honneur aux dames

Rebecca MOUSTIN-AUBATIN, 19 ans et déjà parmi l’élite nationale de sa spécialité le triple-saut, réalise 12m58 (N3), tout proche de son record personnel (12m66). Elle se classe 10ème. Régulière à ce niveau de performance, elle avait déjà été créditée de 12m61 à Nantes le 9 Février à l’occasion des « Frances » Espoirs, passée tout près de la médaille terminant 4ème, pourtant dans sa première année espoir.

Née, elle aussi en 1999, la combinarde Floriane MASSE perpétue la tradition amiénoise pour les épreuves combinées. Après déjà deux participations à des Championnats de France cet hiver (Espoirs à Nantes et Epreuves Combinées Jeunes à Rennes), la qualification de Floriane aux Elites sonne comme la récompense d’une progression globale. Elle se classe 10ème avec 3629 points (N2) à Miramas soit 55 petits points de moins que son meilleur total (3684 points à Rennes) grâce notamment à une bonne côte à la hauteur avec 1m66. Légèrement en deçà de ses meilleures marques personnelles sur les 4 autres épreuves, l’hiver aura été long et rempli de rebondissements pour Floriane pour qui l’été s’annonce encore plus radieux.

Son pentathlon : 8″90 sur 60m Haies / 1m66 en Hauteur / 8m81 au Poids / 5m44 en Longueur et 2’24″96 sur 800m.

Née en 2001, la junior Maelly DALMAT était à Miramas sur l’épreuve du saut en longueur après avoir été médaillée à Rennes sur le Pentathlon (3ème – 3760 points – N2). Elle réalise un bond à 6m11 (N2), sa deuxième meilleure sortie de l’hiver et se classe 5ème. Elle s’immisce ainsi déjà parmi les meilleures de la discipline.

Enfin la spécialiste du 800m comptant 5 sélections internationales chez les jeunes, Charlotte MOUCHET figurait sur le 1500m. Elle n’a malheureusement pas fini la course. Charlotte avait réalisé 4’24″30 en janvier à Reims, sa meilleure marque en salle.

Place aux masculins

Avec là-aussi 4 représentants amiénois. Le vétéran amiénois Stéphane SZUSTER expédie le poids de 7,26kg à 16m87 s’offrant une 6ème place et montre qu’il est toujours performant au fil des années.

Au saut en hauteur, William AUBATIN faisait figure d’épouvantail après avoir porté sa meilleure marque personnelle à 2m18 (N1) à Sainte-Croix en Suisse il y a deux semaines. Second au bilan français derrière un sauteur kényan licencié en Ile-de-France, William est rentré de Miramas sans médaille au jeu des essais. Avec ses 2m12 franchis à sa troisième tentative il se classe malheureusement 5ème.

Le hurdler Benjamin SEDECIAS a fait bonne figure mais est resté au pied du podium. Flashé en 7″75 (IB) sur le 60m Haies à Nantes, Benjamin faisait figure d’outsider principal au trio international MARTINOT-LAGARDE / MANGA / BELOCIAN s’inscrivant dans la tradition française des haies. Après avoir passé le cut des séries en 7″81, Benjamin a récidivé dans le même temps en finale pour se classer 4ème derrière 3 cadors de la discipline.

JORDIER à l’âge de bronze

Enfin la médaille du week-end est venue du néo-amiénois Thomas JORDIER (15 sélections internationales chez les grands) déjà titré aux « Frances » Nationaux à Nantes la semaine dernière. S’inclinant d’un centième en série face à l’espoir Fabrisio SAIDY en 47″41, Thomas s’est classé 3ème de la finale le lendemain en bouclant le double tour de piste indoor en 47″18 son meilleur chrono de l’hiver. SAIDY prend le titre et le record de France espoir de Thomas au passage en 46″67 (contre 46″68 pour JORDIER en 2014).

Les deux hommes seront associés dans le collectif du relais tricolore 4x400m à Glasgow à l’occasion des Championnats d’Europe en salle (1-3 mars 2019). La sélection a en effet été publiée ce mardi, et les deux athlètes seront du voyage. Il est certain que l’expérience de Thomas et la précocité sur la distance de Fabrisio se mêleront parfaitement pour participer à la réussite de ce relais souvent médaillé en grand championnat par le passé.

Vincent Guyot

Crédits photos : Laurie Ptitbuda

ATHLETISME : Demi-Finale des Championnats de France de Cross-Country