ATHLETISME : Demi-Finale des Championnats de France de Cross-Country

0
327

LAMRANI et JAAFAR en patrons, 2 équipes qualifiées et 14 individuels qui valident leur ticket ! Amiénois, Camonois et autres clubs ont répondu présents.

La ville de Soissons, dans l’Aisne, accueillait ce dimanche les Championnats Régionaux des Hauts-de-France sous une météo printanière. 1714 athlètes picards et nordistes s’y sont donnés rendez-vous pour se disputer les places qualificatives aux Championnats de France de la spécialité qui auront lieu à Vittel (88) le 10 mars prochain.

Les organisateurs locaux du Sud Aisne Athlétisme ont concocté un parcours roulant aux abords de l’Aisne que la météo plus que clémente n’a pas rendu compliqué facilitant ainsi la réussite des pistards au détriment des amateurs de la boue ou des côtes.

25 Camonois et 47 Amiénois ont participé à ce rendez-vous incontournable de l’hiver et 20 d’entre eux ont obtenu leur qualification pour les « France » et auront à défendre les couleurs régionales dans les Vosges dans 3 semaines.

Ce sont les masters (40 ans et plus) qui ont été les premiers à s’élancer. L’équipe amiénoise s’est brillamment qualifiée en remportant le classement par équipe. Brahim ZOUAOUI se classe 5ème, Christophe GUIBON 10ème, Abdelkbir MANDOUR 15ème et Akim ZOUAD 35ème. Côté camonois, Anthony MACQUART se qualifier individuellement en terminant 27ème de la course.

Cadette première année l’amiénoise Marie DESMAREST s’adjuge le titre de Vice-Championne Régionale et apporte ainsi la première médaille individuelle de la journée à l’escarcelle collective. Elle sera accompagnée de Jade BRASDEFER également sociétaire de l’AUC qui se classe 14ème. Luc DESMAREST (AUC) empoche également le sésame, 13ème chez les juniors masculins.

Chez les « grands » on distingue en cross-country, le cross court (4km en moyenne) où les spécialistes de 800m et 1500m s’affrontent au cross long souvent appelé « course des élites » (10km en moyenne) où les coureurs sur route et spécialistes du 10000m se rencontrent.

Sur le cross-court masculin, l’international algérien Menad LAMRANI (AUC) a été époustouflant. Malgré un départ moyen et pointant aux alentours de la 50ème position après 500m de course, Menad a progressivement remonté les coureurs partis très vite pour venir remporter la course sans concurrence à sa mesure, devançant de près de 10 secondes son plus solide concurrent, un matelas compte tenu de la densité de l’épreuve. Le titre ne lui pas reviendra, la réglementation n’octroyant le titre qu’aux athlètes français, l’international algérien ne peut y prétendre.

Derrière lui l’espoir Camonois Gauthier CASCALES s’adjuge la 6ème place au terme d’une course pleine et monte sur le podium de sa catégorie (3ème espoir). Un second Camonois sera du voyage en la personne de Vincent VISBECQ, bouclant une des meilleures courses de sa jeune carrière à la 20ème place synonyme de ticket pour les Vosges.

Chez les dames, Mélanie DOUTARD (AUC) était attendue pour jouer la gagne sur le long. Cependant en reprise après une fracture de fatigue et malade, celle qui avait représenté l’équipe de France aux Championnats d’Europe de la spécialité en 2017 n’a pu faire mieux que 3ème. Longtemps à la poursuite de la Liévinoise Julie SYLVAIN, Mélanie n’a pu résister au retour d’Emeline GRUAU (Entente Oise) et devra se contenter de la médaille de bronze.

Sur le cross élite féminin, qualification brillante pour Vittel pour Saliha RARBI sociétaire de l’Amicale du Val de Somme. Chez les femmes, séniors et masters sont mélangées, Saliha prend la 4ème place chez les masters  (première picarde et à 19 secondes de la médaille). Sur cette même course, des billets pour Vittel ont été également récoltés par les deux master d’Esprit Run ; Gwenaëlle DE PAULA (28ème – 7ème vétérane) et Marie BALDE (47ème – 11ème vétérane).

Chez les masters, deux coureurs du Val de Somme se classent dans le compte pour la qualification. Daniel JOUBERT (29ème) et Hamad MAGHRAOUI (44ème) ont bien représenté la métropole et complètent un collectif samarien déjà conséquent qui sera au départ des Championnats de France le 10 mars prochain.

Enfin la course masculine élite, dernier départ de la journée voyait la belle victoire par équipe de l’AUC malgré la règle des mutations empêchant la seconde place de François LEPROVOST (néo-amiénois) de peser dans le décompte collectif. La troupe rouge et blanche a été impeccable avec en figure de proue le récital de l’international marocain Reda JAAFAR (de retour à l’AUC après une année à Béziers et comptant donc lui aussi comme muté). La foulée légère, à peine dégradée par les 10 000m du parcours, Reda s’impose de 35 secondes devant François (titré champion régional puisque premier français). L’Anzinois Hicham BRIKI empêche le triplé s’intercalant entre les deux premiers nommés et Arnaud MICHEL (AUC) en préparation marathon. Après seulement deux années d’athlétisme, Jean-Jacques TROGNEUX (25ème) participe à la qualification de l’équipe tout comme Romain LAPERSONNE (33ème).

Le bilan final est positif. Se rendront à Vittel 2 équipes amiénoises (Long Masculin et Masters Masculin), ainsi que 14 individuels témoignant de l’intérêt des clubs du secteur amiénois pour le cross-country.

Vincent Guyot

Crédit Photo : Vincent Guyot 

A lire aussi <>

HANDBALL : Les rendez-vous sont pris pour l’APH




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.